SEHRI : de 1789 à 1815 - association loi 1901
Bonjour
N'oubliez pas de vous inscrire et de vous présenter pour profiter pleinement du forum.
cordialement

Courrier de Georges Ostermann

Aller en bas

Courrier de Georges Ostermann Empty Courrier de Georges Ostermann

Message  Laurent le Mer 10 Aoû - 5:07

Bonjour,

Je viens de découvrir votre site SEHRI et je suis trés interessé par votre approche d'un sujet négligé.

En cherchant des renseignements sur un aïeul volontaire de 1792 à Paris , j'ai trouvé qq docs. mais cela pose des problemes de concordance avec vos sources.

Votre mail est-il toujours valable et etes vous intéressé ?

Amicalement,

Georges Ostermann

Monsieur,


Entre temps, j'ai un peu approfondi le sujet que je venais de découvrir en juillet. Il me reste qq questions plus simples:

Qu'étaient ces "compagnies auxiliaires" ? j'ai bien trouvé des ref. à des "Cies Franches" dans le même contexte... Mon Bichet ayant été blessé ( par

balle) au combat, devait donc bien être à proximité ....

Il y a une ambiguité sur l'affectation = 103 ou 109eme Demi Brigade.

Enfin les zones de recrutement décrites dans vos documents situeraient plutôt une origine méridionale, alors qu'il est né à Paris et que sa famille etait originaire de l'Ain ou du Doubs... Son pére a d'ailleurs été guillotiné en 96 mais nous n'avons aucune précision ( sinon la mention "Bourgeois de Paris"...)

Par ailleurs, si vous disposez de documents sur les uniformes et les drapeaux, cela m'interesse aussi...


Oster


Dernière édition par Laurent le Lun 22 Aoû - 8:06, édité 1 fois

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
Laurent
Laurent
inceptio

Messages : 4840
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 47
Localisation : Moscou

Revenir en haut Aller en bas

Courrier de Georges Ostermann Empty Re: Courrier de Georges Ostermann

Message  Laurent le Mer 10 Aoû - 5:17

Ce monsieur fourni deux pièces intéressantes une demande de congé, et les états de service qui disent qu'il fut engagé volontaire en septembre 1792, 1er bataillon de la commune de Paris... ce qui est impossible à moins qu'il soit dans les remplaçants des hommes de 1791

second mystère, il est blessé le 7 mai 1793 devant Valenciennes, Chassin indique le 8 mai pour cette bataille, problème mineur erreur de l'une ou l'autre source sans beaucoup d'intérêt en fait

troisième mystère, la demande de pension est établi par la 103ème demi-brigade de ligne... le 1er bataillon entre dans la composition de la 106ème, et ce monsieur parle aussi de la 109ème bref, il y a un os, je cherche

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
Laurent
Laurent
inceptio

Messages : 4840
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 47
Localisation : Moscou

Revenir en haut Aller en bas

Courrier de Georges Ostermann Empty Re: Courrier de Georges Ostermann

Message  Laurent le Mer 10 Aoû - 5:32

j'ai trouvé la raison de la non concordance :



L'homme est un engagé de septembre 1792, immédiatement l'appelation 1er bataillon de la commune de Paris m'a semblé douteuse puisqu'il est formé en novembre 1791, j'ai donc cherché un autre bataillon de Paris qui pourrait correspondre, je n'ai pas encore mis en ligne mes travaux sur Paris dans leur totalité, c'est un énorme travail qui reste à faire, mais
j'ai pu identifié l'unité de départ de votre homme, il s'agit d'un bataillon très peu connu le bataillon de la commune et des Arcis, il faut savoir que les erreurs des fonctionnaires de l'époque sur les unités étaient légions, c'est un bataillon très peu connu, vous pourrez trouver sur Gallica l'ouvrage de Chassin qui traite des bataillons de Paris en plusieurs tomes, il doit y avoir forcément l'histoire du bataillon même parcellaire, par le plus grand des hasards, ce bataillon doit donc se trouver à Valenciennes comme son ainé 1er bataillon de Paris, ce qui paraît normale, toute l'armée du Nord se trouvait alors repliée sur cette position après les diverses déroutes du début de printemps, vous voilà relancé sur d'autres pistes, il y a juste un problème :

la 103ème demi-brigade de ligne de seconde formation se compose aussi du 19ème de paris dit du Pont-Neuf, pour être sûr, il faudrait trouver le registre matricule de la 103ème aux archives du SHAT à Vincennes, et mieux encore voir si en série 18 YC il y a le registre du bataillon de la commune et des Arcis, et s'il est présent vous découvrirez forcément la fiche de votre homme. Toutefois pour moi, 1er de la commune de Paris, bataillon de la commune et des Arcis, ne peuvent être qu'un seul et même bataillon à 99 %, l'appellation Pont-Neuf est trop particulière pour ne pas avoir été citée.

Très cordialement, Laurent Brayard secrétaire de la Sehri


Dernière édition par Laurent le Lun 22 Aoû - 8:08, édité 1 fois

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
Laurent
Laurent
inceptio

Messages : 4840
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 47
Localisation : Moscou

Revenir en haut Aller en bas

Courrier de Georges Ostermann Empty Re: Courrier de Georges Ostermann

Message  Jérôme C. le Mer 10 Aoû - 10:59

tu as les scans des docs du demandeur ?
tu peux me les envoyer sur ma boite aux AD pour que je mette cela sur le site et dans les archives de l'asso ?

Saluere

_________________
Par définition un historien se doit d'éclairer certaines zones d'ombres du passé. Ayant de droit accès à toutes les archives ouvertes, il s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

Président de la S.E.H.R.I.
Jérôme C.
Jérôme C.
Admin

Messages : 6137
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 47
Localisation : Ain / Vaucluse

http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

Courrier de Georges Ostermann Empty Re: Courrier de Georges Ostermann

Message  Laurent le Jeu 11 Aoû - 14:13

monsieur,



Je suis toujours intrigué par la mention "Compagnie Auxiliaire" , ce serait peut-etre lié au statut d'invalide aprés la blessure ? d'autre part "parti de bonne volonté" signifie-t-il Volontaire... Ma femme et ses correspondants recherchent toujours les raisons ( ou sans raison) de l'éxécution du pére ( Pérruquier, je crois )

De toutes façons, vous pouvez utiliser les signatures et je vous confirme la publication dés que possible pour le cas où cela dépendrait d'autres ayant-droits.

Oster






Jérôme saurais tu de quoi il s'agit, cette histoire de compagnie auxiliaire, les bataillons je sais, mais là je sèche


Dernière édition par Laurent le Lun 22 Aoû - 8:09, édité 1 fois

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
Laurent
Laurent
inceptio

Messages : 4840
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 47
Localisation : Moscou

Revenir en haut Aller en bas

Courrier de Georges Ostermann Empty Re: Courrier de Georges Ostermann

Message  Laurent le Jeu 11 Aoû - 14:17

Re Bonjour,



J'ai retrouvé les documents, il n'y a donc aucun problême si vous souhaitez les publier.

Ma femme a retrouvé qq infos complémentaires : son adresse = rue Geoffroy l' Asnier ( 4eme art. actuel ) ce qui pourrait coller avec la "section d'Arcis",

sa profession = Ciseleur

Son pére etait noté "Bourgeois de Paris" , profession: Perruquier, condamné le 28 vendémiaire An V et guillotiné.

Peut-etre en trouverez vous davantage ( c'est l'AR AR grand-pere de ma femme )

De mon coté, j'ai deux freres Naudot -même génération- dont l'un a éte Grenadier de la Garde du Gouvernement en 1797 et l'autre Canonnier, décédé ( chez ses parents ) en 1798. J'en cherche davantage...

Bonne chance pour vos recherches

Oster


_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
Laurent
Laurent
inceptio

Messages : 4840
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 47
Localisation : Moscou

Revenir en haut Aller en bas

Courrier de Georges Ostermann Empty Re: Courrier de Georges Ostermann

Message  Laurent le Lun 22 Aoû - 8:13

Monsieur,

Pour ce qui est de Bichet par un hasard tout à fait heureux en épluchant l'historique de la 28ème demi-brigade de ligne, j'ai trouvé ce qu'était la compagnie auxiliaire et c'est bien plus simple que ce que je pensais, Emile Simond l'auteur dit :

"La compagnie auxiliaire ou de dépôt fut d'abord à Bellevue puis resta à Versailles à partir du 5 décembre 1796"

Voilà c'était tout simple et j'aurais du y penser avant, il s'agit de la compagnie du dépôt, elle est un lieu de passage, où les recrues arrivent, les hommes passent et repassent, Emile Simond parlant de la 28ème demi-brigade de ligne dit plus loin, qu'il lui manquait au complet 726 hommes moins la compagnie auxiliaire.

Amicalement

Laurent Brayard



Bonsoir,


Le texte "journées historiques etc..." m'a paru interessant pour l'artillerie, en effet le sujet est compliqué mais, pour cette période, il semble bien que les canons legers ( 4 livres ) des bataillons et demi brigades étaient servis par 2 artilleurs (?) et un complement de servants volontaires ...Le Bichet cité ici n'a pas de prenom et il s'agit probablement d'un homonyme ( il y en 3 ou 4 dans le secteur).

Par contre le condamné est bien le pére de notre volontaire...mais impossible d'en savoir plus. La plupart de ces archives auraient été détruites dans l'incendie de l'Hotel de ville en 1871.

Enfin, je crois que votre document résout le mystere de la cie auxiliaire. On peut aussi penser qu'il y a été versé aprés sa blessure en attendant la réforme.


Nous allons nous atteler aux vérifications d'infos ce week-end et je devrais avoir du bon d'ici qq jours

Amicalement

Oster

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
Laurent
Laurent
inceptio

Messages : 4840
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 47
Localisation : Moscou

Revenir en haut Aller en bas

Courrier de Georges Ostermann Empty Re: Courrier de Georges Ostermann

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum