SEHRI : de 1789 à 1815 - association loi 1901
Bonjour
N'oubliez pas de vous inscrire et de vous présenter pour profiter pleinement du forum.
cordialement

11e de hussards

Aller en bas

11e de hussards

Message  Jérôme C. le Ven 14 Mai - 14:49

avatar
Jérôme C.
Admin

Messages : 5928
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 46
Localisation : Ain / Vaucluse

Voir le profil de l'utilisateur http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11e de hussards

Message  Jérôme C. le Lun 31 Jan - 16:25

Voici une délibérations de la municipalité de Moirans concernant le cheval et l'équipement d'un capitaine du 11e hussards, oubliés en ville lors de son passage.







_________________
Par définition un historien se doit d'éclairer certaines zones d'ombres du passé. Ayant de droit accès à toutes les archives ouvertes, il s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

Président de la S.E.H.R.I.
avatar
Jérôme C.
Admin

Messages : 5928
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 46
Localisation : Ain / Vaucluse

Voir le profil de l'utilisateur http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11e de hussards

Message  Jérôme C. le Mar 22 Fév - 10:45

porte étendard du 11e hussards par Rigo


_________________
Par définition un historien se doit d'éclairer certaines zones d'ombres du passé. Ayant de droit accès à toutes les archives ouvertes, il s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

Président de la S.E.H.R.I.
avatar
Jérôme C.
Admin

Messages : 5928
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 46
Localisation : Ain / Vaucluse

Voir le profil de l'utilisateur http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11e de hussards

Message  Laurent le Mar 22 Fév - 18:26

magnifique j'adore la dernière planche !
avatar
Laurent
inceptio

Messages : 4772
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 46
Localisation : Moscou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11e de hussards

Message  Davin Didier le Sam 20 Aoû - 13:44

Une revue d’ inspection faite en l'an 7 par le général Beaurevoir pour le 11e Hussards indique que : « je n’ ai reconnu aucun esprit de corps dans ce régiment ,les officiers y vivant en général isolés et peu appliqués à leur métier. Beaucoup se plaignent de l’insuffisance de leurs appointements, mais la cause en est, je crois, dans le peu d’ordre de leur conduite… »Le régiment est en Italie entre 1799 et 1803. Il participe à Marengo entre autres.
Il sera transformé en 29e régiment de Dragonsen septembre 1803.

Davin Didier
inceptio

Messages : 2035
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 59
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11e de hussards

Message  Davin Didier le Sam 20 Aoû - 14:02

un officier du 11e Hussards à Marengo d' après le tableau de Lejeune Wink



Davin Didier
inceptio

Messages : 2035
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 59
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11e de hussards

Message  Jérôme C. le Sam 20 Aoû - 16:41

excellent : merci Didier :serhiaples:

_________________
Par définition un historien se doit d'éclairer certaines zones d'ombres du passé. Ayant de droit accès à toutes les archives ouvertes, il s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

Président de la S.E.H.R.I.
avatar
Jérôme C.
Admin

Messages : 5928
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 46
Localisation : Ain / Vaucluse

Voir le profil de l'utilisateur http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11e de hussards

Message  Laurent le Ven 16 Sep - 16:12

Charles-François Martique né à Versailles dans le département de la Seine-et-Oise, paroisse de Saint-Louis, le 10 avril 1777, fils de Joseph-Charles suisse de nation, commis au bureau de la direction des bâtiments du Roi et de Magdeleine-Catherine Baudet. Son parrain est François Baudet, son grand-père, ancien officier du Roi et bourgeois de la ville, et Marine-Madeleine Bepat veuve de Joseph Martique, suisse des salles des ambassadeurs du Roi. Cadet au régiment des Gardes Suisses du 10 août 1786 au 10 août 1792. Il est ensuite au 7ème régiment de Hussards le 3 décembre 1792. Il fait campagne en 1793 et 1794 à l’Armée du Rhin, puis celle de 1795 en Hollande. Il est nommé Sous-lieutenant au 2ème régiment de Hussards le 27 prairial An 3. Il sert de 1796 à 1798 à l’Armée de Sambre-et-Meuse et passe au 4ème régiment de Chasseurs à Cheval le 7 frimaire An 4. Lieutenant le 25 prairial An 4, puis Capitaine le 25 frimaire An 6. Il sert en 1799, à l’Armée du Danube, puis à celle d’Italie de 1800 à 1801. Nommé Chef d’Escadron à la suite du corps le 27 Messidor An 7, il sert à la bataille de Schvitz en Helvétie où il est blessé d’un coup de feu à la jambe, le 27 Thermidor An 7. Il s’illustre particulièrement au siège de Gênes dans lequel il figure dans le journal des opérations page 149, note 86 : « Il est impossible de ne pas nommer ici le chef d’Escadron Martique qui se distingua partout par son intrépidité et par la manière dont il la fit partager aux troupes ». Il passe dans le 11ème régiment de Hussards le 1er brumaire An 9, qui devient par la suite le 29ème régiment de Dragons. Nous le découvrons encore cité dans le journal des opérations militaires de l’Armée d’Italie en date du 3 pluviôse An 9, page 31 : « près du Mincio, le général ennemi, Monsieur de Bellegarde, étonné de l’impuissance de ses meilleures troupes, contre une seule division commandée par le général Watrin, dirigea contre elle par son flanc droit une charge impétueuse de cavalerie, ce terrible effort fut sans effet, 2 escadrons du 11ème Hussards commandés par le Chef d’Escadron Martique firent des prodiges d’audace dans cette action ». Puis à la page 38 : « Le 11ème régiment de Hussards fit des charges impétueuses et concourut à fixer la victoire [… page 41] il est dit que presque tous les officiers de cet intrépide régiment furent atteint eux ou leurs chevaux [… page 43] on rapporte que le chef d’escadron Martique du 11ème de Hussards se couvrit de gloire ainsi que tout son régiment ». D’autres citations suivent, notamment du 20 pluviôse An 9, page 87 : « Deux escadrons de hussards du 11ème régiment conduits par le chef d’escadron Martique entrèrent dans Padoue qui fut évacué par un corps de 3 000 ennemis » . Il est nommé Chevalier de la Légion d’Honneur en juin 1804. Il sert ensuite à l’Armée de Naples et d’Italie de 1805 à 1812. Nommé Major au 30ème régiment de Dragons le 7 avril 1809. Il reçoit un certificat alors qu’il se trouve Major de la part du général de Division Charpentier, à Vienne, le 4 octobre 1809 : « Je certifie que Monsieur le Major Martique étant Chef d’Escadron commandant les gardes du Maréchal Masséna pendant la campagne de l’An 14, a donné dans toutes les circonstances des preuves de la plus grande bravoure, et d’une expérience consommée dans la conduite et le commandement des troupes légères. Dans le mois de brumaire, à l’attaque du village de Saint-Martin en avant de Vérone, il fit une charge très brillante sur un bataillon autrichien qui défendait le village et lui fit mettre bas les armes. Deux jours après, à l’attaque d’Ospitalette, au passage de la Brenta ayant été détaché avec une compagnie, il enleva de vive force ce village défendu par des forces considérables d’infanterie, qui furent obligées de se rendre prisonniers. Je certifie en outre, que Monsieur Martique avait été compris dans le travail de Monsieur le Maréchal parmi les officiers proposés pour la première récompense mais il n’y en eut aucune accordée à cette époque à l’Armée d’Italie, les demandes faites en faveur de cet officier sont restées sans effet ». Ce certificat est renforcé par un autre : « Nous Général de Division, inspecteur général d’armée, ayant commandé la division où a servi cet estimable officier, certifions qu’il a été fait diverses fois en sa faveur la demande du grade d’Officier de la Légion, qu’il a si bien mérité par sa bravoure comme sa bonne conduite en tout temps, nous renouvelons cette même demande avec chaleur et insistance, à Faverney, le 26 octobre 1811, signé le Comte Charles de Gully, pour copie conforme à l’original, les membres du Conseils d’administration du 30ème régiment de Dragons ». Il est envoyé à la Grande Armée en 1813. Nommé Colonel au 23ème régiment de Dragons le 29 mars 1813, puis officier de la Légion d’Honneur le 29 août 1813. Il fait la campagne de France puis celle de Belgique en 1814 et 1815. Blessé de deux coups de lance le 1er janvier 1814, près de Neustadt en Palatinat. Il passe le 19 avril 1815 au commandement du 3ème régiment de Lanciers. Il se trouve toujours à la tête de ce régiment en février 1816. Il est toutefois mis en non-activité puis en retraite en 1823. Il meurt le 23 mars 1825, étant Colonel de Cavalerie en retraite, officier avec traitement de ce grade. Il laisse une veuve, Marguerite-Adélaïde Brière.


d'après les mémoires de Griois et la Base Leonore

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
avatar
Laurent
inceptio

Messages : 4772
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 46
Localisation : Moscou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11e de hussards

Message  Laurent le Ven 23 Déc - 17:00

Harman Lieutenant au 11ème régiment de Hussards, il se distingue près de Plaisance, contre un bataillon autrichien, qu’il mit en déroute avec 3 hussards seulement, et secondé d’un capitaine de son régiment, il fut nommé membre de la Légion d’Honneur, le 9 Messidor An 13 en récompense de cette action

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
avatar
Laurent
inceptio

Messages : 4772
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 46
Localisation : Moscou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11e de hussards

Message  Laurent le Dim 25 Déc - 17:32

Pierre Baron Ismert né à Tetting en Moselle le 30 mai 1768. Soldat au régiment Suisse de Salis-Samade en 1783, il entre dans la Garde Nationale soldée de Paris en septembre 1789. Lieutenant de Cuirassiers à la Légion Germanique en septembre 1792, il sert sous Dumouriez en 1792 et 1793. Nommé Capitaine dans la Légion, il passe en Vendée en novembre 1793. Blessé au visage à la bataille de Challans le 3 juin 1794, il passe au 11ème Hussards le 6 juillet 1795. Il sert ensuite à l’Armée du Rhin en 1796 et 1797, puis à l’Armée d’Helvétie en 1798. En 1799, il est à l’Armée d’Italie sous Schérer, et il est blessé de 2 coups de feu à Pastrengo le 26 mars 1799. Nommé Chef d’Escadrons le 19 juillet, il est employé à l’Armée de Réserve en mai 1800, et sert à la Chiusella le 26 mai. Il se signale dans un combat près de la route de Plaisance à Parme le 8 juin, puis à la bataille de Marengo. Passé au 2ème régiment de Carabiniers en août 1801, il s’illustre ensuite à Ulm, à Austerlitz, Iéna et Eylau. Colonel le 8 mai 1807, du 2ème régiment de Dragons, il sert ensuite en Espagne de 1808 à 1813, Brigade Perreimond, Division La Tour-Maubourg. Officier de la Légion d’honneur le 4 octobre 1808, nommé Baron de l’Empire, il se signale à Uclès et à la tête de son corps à la bataille de Medellin le 28 mars. Blessé d’un éclat d’obus au pied droit à Talavera de la Reina le 28 juillet 1809. Obtint une dotation de 4 000 francs, combattit à Santi-Petri le 5 mars 1811, à Villamartin le 21 mars, puis à l’Armée d’Andalousie contre Ballesteros en septembre. Il vint au secours des troupes assiégeant Tarifa au début de janvier 1812. Nommé Général de Brigade le 8 février 1813. Il sert ensuite à Vittoria, et commande la 1ère brigade de la 2ème division de Cavalerie de Treilliard, Armée des Pyrénées en juillet. Rappelé en renfort en France, il est fait Chevalier de la Couronne de Fer le 28 novembre, puis sert au combat de Mormant le 17 février 1814, Division Roussel d’Hurbal, puis à Bar-sur-Aube le 27 février. Commandant le département des Landes le 25 mai, il est nommé Chevalier de Saint-Louis. Il fut appelé à Paris au retour de l’Empereur, quitta son commandement le 5 avril 1815, et fut replacé dans le commandement du département des Landes. Il est envoyé à Bayonne, puis rentre dans Mont-de-Marsan, et arrête le préfet Harel le 16 juillet, pour être mis à la retraite en octobre, il cesse ses fonctions le 13 février 1816. Il meurt le 29 septembre 1826 à Arengosse dans les Landes.

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
avatar
Laurent
inceptio

Messages : 4772
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 46
Localisation : Moscou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11e de hussards

Message  Laurent le Jeu 29 Mar - 19:03

Jean Puech originaire d’Alais, il sert comme volontaire dans la Garde Nationale Parisienne le 14 juillet 1789, enrôlé à 32 ans dans le 5ème bataillon de Paris, 5 septembre 1792, en mission à Paris par le bataillon le 4 avril 1793, puis pour le Conseil exécutif à l’Armée des Côtes de la Rochelle le 10 mai 1793, Sous-lieutenant au 11ème régiment de Hussards, 26 juin 1793 .

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
avatar
Laurent
inceptio

Messages : 4772
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 46
Localisation : Moscou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11e de hussards

Message  Pierre Baptiste le Dim 4 Nov - 12:25



Libeté / Egalité
11ème Régiment de hussards.
"Nous membre soussignés composant le conseil d'administration dudit régiment attestons que le capitaine Fontenier a toujours tenu une conduite irréprochable et qui lui a concilié l'estime de tous ses camarades, qui, pour reconnaître ses talents militaires et sa manière honorable et distinguée dont il s'est toujours conduit à l'armée, l'ont promu à la dernière nomination au grade de capitaine, choix auquel tout le régiment a applaudi; nous nous plaisons à rendre hommage à sa moralité et à sa capacité et nous lui avons délivré le présent certificat pour lui servir ce que de droit."

A Fontenay, 25 frimaire 4ème A(nnée) R(épublicaine).
Signatures d'officiers
Cachet du 11ème hussards.

Le capitaine dont il est question dans le document est certainement Adrien-Joseph Fontenier, né en 1754 à Bouvignies (Nord) A la légion germanique en 1792, il passe au 11ème hussards lorsque la légion est dissoute. Capitaine le 6 vendémiaire an 4. Nommé chef d'escadron par le général Brune sur le champ de bataille de Bergen le 1er vendémiaire an 8. Commandant de la compagnie de hussards-guides de Murat, jusqu'au licenciement du corps en 1803. Adjudant-général au service de Naples en décembre 1808. Baron, commandeur de l'ordre royal de Naples et des Deux-Siciles en 1809. Général de brigade en septembre 1812. En disponibilité lors des Cent-Jours. Fontenier décède en 1822.
avatar
Pierre Baptiste
Admin

Messages : 147
Date d'inscription : 10/09/2012
Age : 26
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11e de hussards

Message  Davin Didier le Dim 4 Nov - 13:41

Salut Pierre Baptiste , et merci pour ce beau document.
Je connais un peu Fontenier pour avoir étudié les guides Wink
Il devient donc chef d' escadron après Bergen et commande alors les guides de Brune, puis passera en Italie et commandera aussi les guides hussards de Murat.
En 1804, il est muté dans la Gendarmerie au 15e escadron à Agen, puis prend le commandement de la prévoté du corps de Ney entre 1805 et 1807 , puis de celle auprès du Grand Duc de Berg ( Murat) et l 'accompagnra en Espagne. Celui ci le ramène donc avec lui à Naples. Il servira auprès de Murat jusqu' en 1815.....

A noter qu' il était bigame ayant eu des enfants et une épouse en France avant la Révolution( elle ne décèdera qu' en 1816)....puis en ayant épousé une autre à Naples vers 1808, n' ayant plus donné de nouvelles à sa première famille pendant 40 ans !
Ses enfants apprendront son decés en 1822 et l' existence de sa seconde épouse....... xxs44s

Davin Didier
inceptio

Messages : 2035
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 59
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11e de hussards

Message  Jérôme C. le Dim 4 Nov - 18:22

merci pour ce beau document (peux tu me l'envoyer par courriel pour le site, svp) et pour vos indications pour nourrir le dictionnaire des hussards

Saluere

_________________
Par définition un historien se doit d'éclairer certaines zones d'ombres du passé. Ayant de droit accès à toutes les archives ouvertes, il s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

Président de la S.E.H.R.I.
avatar
Jérôme C.
Admin

Messages : 5928
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 46
Localisation : Ain / Vaucluse

Voir le profil de l'utilisateur http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11e de hussards

Message  Davin Didier le Dim 19 Juin - 8:28


Davin Didier
inceptio

Messages : 2035
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 59
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11e de hussards

Message  Davin Didier le Mer 7 Déc - 14:22

Rappelons que

La cavalerie de la Légion germanique avait été versée dans un éphémère 24e régiment de chasseurs à cheval , qui en vertu d’un nouveau décret de la Convention le 28 juillet 1793, devient le onzième régiment de hussards.

Le régiment est placé sous les ordres du chef de brigade Avice le 26 Juin 1793 et n’arrive que difficilement à aligner 47 officiers et 576 hommes. Le 11e hussards participe à la campagne de 1793 sur le Rhin, il combat à Bergtheim, Geisberg, et Turkheim, à la reprise des lignes de Wissembourg en décembre 1793 .

Puis il passe en Vendée en mars 1794. A compter du 14 germinal an II, les cavaliers révolutionnaires volontaires et des hommes de la levée extraordinaire de 30.000 hommes de cavalerie sont versés au 11e , au dépôt du régiment, situé à Vesoul.

En juin 1794, la Commission des Armées fait un rapport sur le régiment qui est envoyé au Comité de Salut Public.

Au début de 1795, stationné entre Brest et un dépôt à Parthenay, le régiment aligne 58 officiers et 1278 hommes mais ne dispose que d’environ 250 chevaux ! et ne parlons pas de l’armement : il n’ y a plus de mousquetons, donnés à l’ infanterie .

Davin Didier
inceptio

Messages : 2035
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 59
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11e de hussards

Message  Laurent le Mar 13 Déc - 12:15

Merci à Pierre-Baptiste et Didier, la rubrique en coopération a pris un peu plus de gueule à nous trois, voici la nouvelle rubrique :

https://revolutionsehri.wordpress.com/11e-regiment-de-hussards/

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
avatar
Laurent
inceptio

Messages : 4772
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 46
Localisation : Moscou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

11e Régiment de Hussards

Message  Loïc le Dim 25 Fév - 18:18

le 11e Hussards par le peintre Suisse Vaudois François Aimé Louis Dumoulin (1753-1836) en 1800

le 11e Hussards traverse une première fois la Suisse en 1798 dans sa partie orientale alémanique
mais c'est en mai 1800 que 2 escadrons (313 hommes) à la suite de l'Armée de Réserve longent la Suisse Romande prés du lac Léman depuis Orbe jusqu'à Martigny pour aller au col du Grand Saint Bernard
ce peintre de Vevey a sans doute croqué à cette occasion plusieurs types de cavaliers Français dont le 11e Hussards
avatar
Loïc
baccalariandorum

Messages : 115
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 41
Localisation : AUVERGNE & Bourbonnais

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11e de hussards

Message  Diamant le Mer 14 Mar - 19:10

~ ARMEE DE RHIN ET MOSELLE ~ 11 ème RÉGIMENT D’HUSSARDS ~

Congé absolu pour cause d’infirmités pour Pierre Francois BOUTARD, hussard de la 3 ème compagnie depuis le 22 septembre 1793, brigadier au frimaire an II, natif de Raours, canton d’AMIENS, âgé 29 ans. Fait à TOUL le 16 thérmidor an IV (3 août 1796). 1 p. oblong in-fol. au verso réparations (bien faites).
Au verso... certificat de visite qui constate l’invalidité absolue de P. F. Boutard, à la suite des deux blessures, signé pour copie conforme aussi par le conseil d’administration du corps. Plusieurs signatures, dont le général AVICE (1759-1835).
(*)



(*) AVICE, Jacques Philippe (Paris 1759-1835) comme chef de brigade. Général en 1811 (cavalerie), baron de l’Empire en mars 1808.
Armée du Nord en 1792, du Rhin 1793, suspendu comme contre-révolutionnaire 1797-1799, armée d’Italie en 1800, de Naples en 1806,
commandant l’Ariège en 1811, en Allemagne 1813.



Ce congé absolu du hussard Pierre Francois BOUTARD est en vente sur EBay.ie : >>> ICI <<<  



ÉDITION : 17/03/2018

À ce jour.... Pierre Francois BOUTARD n'est pas référencé dans le dictionnaire des Hussards Français de la SEHRI
avatar
Diamant
collatio

Messages : 185
Date d'inscription : 16/11/2017
Age : 58
Localisation : 48.96 degrés nord avec une longitude de 2.24 degrés est

Voir le profil de l'utilisateur http://diamantidis.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11e de hussards

Message  Laurent le Sam 17 Mar - 12:22

merci j'ai intégré à nos fiches !

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
avatar
Laurent
inceptio

Messages : 4772
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 46
Localisation : Moscou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 11e de hussards

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum