SEHRI : de 1789 à 1815 - association loi 1901
Bonjour
N'oubliez pas de vous inscrire et de vous présenter pour profiter pleinement du forum.
cordialement

Le Comte Mandelli, érudit de Plaisance

Aller en bas

Le Comte Mandelli, érudit de Plaisance

Message  Laurent le Jeu 15 Sep - 14:29

Le Comte Mandelli : extrait des mémoires de Griois durant son séjour à Plaisance, 1805 :

« un de plus riches seigneurs de Plaisance, un des plus singuliers originaux que j’ai rencontré en Italie. A peine âgé de 40 ans et d’une belle figure, il n’avait jamais voulu se marier et il paraissait se soucier peu des femmes. Il passait la plupart de son temps chez les libraires. Sa tête était remplie de dates, de faits et d’idées sages et folles, mais tout cela confondu et mal digéré, et sa conversation décousue se ressentait du désordre de sa tête, il abordait vingt sujets différents sans en suivre aucun. Aussi peu réglé dans sa manière de vivre que dans ses pensées, il avait chez lui un nombreux domestique, mais pas de cuisine, quand il avait faim, un morceau pris chez le traiteur et mangé sur le pouce lui suffisait. Soit insouciance ou paresse, il changeait rarement de ligne, et était toujours d’une saleté remarquable, il portait les mêmes habits jusqu’à ce qu’ils ne tinssent plus sur lui. Un jour qu’il avait été obligé d’endosser un vêtement neuf, il nous fit beaucoup rire par l’air gêné et décontenancé qu’il avait et par la naïveté spirituelle avec laquelle il nous faisait l’éloge de son habit défunt dont il venait de se séparer pour la première fois depuis tant d’années. Dans sa chambre, encombrée de livres et de poussière, étaient deux grabats sales et en désordre, c’était le sien et celui d’un domestique, car soit manie ou par faiblesse d’esprit, il ne pouvait rester seul la nuit, et souvent même il obligeait son domestique à venir partager sa couche. Avec ce genre de vie, il ne dépensait assurément pas la vingtième partie de son revenu, et on aurait pu attribuer toutes ces bizarreries à une avarice sordide, s’il n’avait usé largement de sa grande fortune en achetant des livres et des objets d’art et de science et en faisant du bien à beaucoup de malheureux

[… en note] Courier l’a connu et il rapporte les propos que tenait le Comte à la nouvelle que Bonaparte se faisait sire : « Voilà des sauts et des vols ! Un enseigne, un chevrier de Corse qui devient Empereur ! Un corse à donc châtré les français ! ».

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
avatar
Laurent
inceptio

Messages : 4839
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 46
Localisation : Moscou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Comte Mandelli, érudit de Plaisance

Message  Jérôme C. le Jeu 15 Sep - 18:11

Very Happy

_________________
Par définition un historien se doit d'éclairer certaines zones d'ombres du passé. Ayant de droit accès à toutes les archives ouvertes, il s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

Président de la S.E.H.R.I.
avatar
Jérôme C.
Admin

Messages : 6014
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 46
Localisation : Ain / Vaucluse

Voir le profil de l'utilisateur http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum