SEHRI : de 1789 à 1815 - association loi 1901
Bonjour
N'oubliez pas de vous inscrire et de vous présenter pour profiter pleinement du forum.
cordialement

histoire des bâtiments de la bataille d'Ouessant

Aller en bas

histoire des bâtiments de la bataille d'Ouessant Empty histoire des bâtiments de la bataille d'Ouessant

Message  Jérôme C. le Lun 17 Mai - 14:51

Voici un intéressant texte sur l'histoire de certains bâtiments :

LES BATIMENTS AYANT EMBARQUÉ
DES FUSILIERS DU 3E BATAILLON D’ARRAS
lors de la bataille d’Ouessant, 28 mai au 1er juin 1794 (Prairial an II)---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
« Le Redoutable » (1789 – 1805) est réputé mauvais manœuvrier qui à plusieurs reprises retarda la progression de la Flotte. Bien qu’en Prairial de l’an II, il soit sous le commandement de VILLERET JOYEUSE, commandant de la Flotte en accord avec Jean Bon SAINT-ANDRE, représentant du Peuple, à Brest, il n’a pas cité dans l’action de la Bataille. Par contre, il se distingua le 28 prairial an III après avoir été remorqué par la « Virginie » Vaisseau de 74 canons, construit à Brest (ordonné le 31/01/1789). Mis en chantier sur cale le 20/01/1790 sous le nom de Suffren, lancé le 31/05/1791. Renommé Redoutable le 30/05/1794 étant en station à Cancale ( Capitaine de Vaisseau DORÉ ) 27/04/1798. Armement à Brest (Capitaine de Vaisseau MONCOUSU ). 23/09/1800 au 06/11/1801 Armement à Brest. 20/08/1802 au 24/12/1803 Siméon GABRIEL. 22/01/1802 au 21/10/1805 Armement à Brest. 21/04/1805 : Cap de Vaisseau LUCAS. 21/10/1805. Participe à la Bataille de Trafalgar où il fut capturé. C’est de son bord que fut tiré le coup de mousqueton qui tua NELSON à bord du Victory. Dans la nuit du 21 au 22/10, en dérive est pris en remorque le 22 au matin par le HMS Swiftsure. Il reste encore beaucoup de blessés à bord quand à 19 heures, le 22 par mauvais temps, son arrière s’écroule et il coule. 169 hommes seulement dont 134 blessés ont été recueillis. COLLINGWOOD les envoie à Cadix par un parlementaire
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
« L’INTREPIDE ». Corvette. Le Service historique de la Marine à Rochefort, communique :
« On sait très peu de choses sur ce bâtiment. Il était commandé par le Capitaine QUERBEZ. Il fait partie de l’escorte d’un convoi qui, se rendant de Brest à Nantes, fut attaqué par une division anglaise. Six navires du convoi furent pris, mais « l’Intrépide » avait pu se réfugier à Audierne. »
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
« LE JACOBIN ». Vaisseau de 80 canons (ex « L’AUGUSTE »). Construit à Brest, lancé en 1778
Mars 1793 est armé à Brest. Le 01/06/1794, Escadre VILLERET JOYEUSE. Combat de Prairial an II : serre fille de « la Montagne », laisse porter et laisse couper la ligne par HMS « Quen Charlotte », amiral anglais. Juin 1794 devient le « Neuf Thermidor ». 09/01/1795 : Sombre dans la croisière d’hiver
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
« LE PATRIOTE ». Vaisseau de 74 canons. Construit à Brest – Commencé en octobre 1784. Lancé le 03/10/1785. Nommé le 28/01/1786. 12/06/1786 : Bâtiment Amiral d’une escadre qui comprenait entre autre « la Félicité » part de Brest pour Cherbourg. 07/06/1787 ( Cne de Vaisseau de BEAUMONT) était en station à la Martinique. 06/09/1787 Etait présent à Brest. 15/09/1790 (Cne De Vaisseau d’ENTRECASTEAUX) en escadre à Brest, se mutinera sous le prétexte qu’un homme du « Léopard » ivre et ayant insulté le second du PATRIOTE, fut renvoyé à bord de son bâtiment. Le 16/09 le Chef d’Escadre D’ALBERT DE RIOUS , venus à bord pour calmer l’équipage fut hué et débarquera. Armé à Brest en 1792. A Toulon en 1793 – Pendant l’occupation anglaise, envoyé le 14/09/1793 avec « L’Entreprenant » , «L’Orion » , et « L’Apollon » dans les ports du nord – est arrivé à Brest. A été armé à Brest en décembre 1793. 1794, escadre VILLERET JOYEUSE, participe aux combats de Prairial. 27/04/1798, en attente de décision pour refonte ou démolition. 1805 – 1806 : Cne de Vaisseau KLAROM, - Division WILLAUMEZ. 19/08/1806 : Séparé de la division par la tempête au nord des Bahamas, démâté arrive à Norfolk dans la Chesapeake le 29/08/1806. Le 13/12/1806, quitte Brest en bon état. 1821 en démolition à Brest.
Jérôme C.
Jérôme C.
Admin

Messages : 6160
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 47
Localisation : Ain / Vaucluse

http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

histoire des bâtiments de la bataille d'Ouessant Empty Re: histoire des bâtiments de la bataille d'Ouessant

Message  Jérôme C. le Lun 17 Mai - 14:51

3e BATAILLON DES VOLONTAIRES D’ARRAS
SERVICE A LA MER DE CERTAINS VOLONTAIRES
L’ETAT DE LA MARINE FRANÇAISE AU DEBUT DE LA REVOLUTION
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
• 1er ventôse an II : DESHAYE Louis, Embarque à bord du « Redoutable » (19/02/1794)
• 9 prairial an II : PUCHOIS Jean Baptiste, Mort à bord du « Jacobin ». (combat naval du 29/05/1794).
• 10 prairial an II : DEBUISSI Amand, Embarqué à bord de « L’Intrépide ». Retour au corps le 19 floréal an IV
DUEZ Benjamin, Embarqué à bord de « L’Intrépide ». Retour au corps le 19 floréal an IV
• 13 prairial an II (Bataille d’Ouessant) : BOULIER Tué au cours d’un combat naval
EBUIRE Jean Baptiste, Tué a bord du « Jacobin » (combat naval)
DIEVAL Joseph, Tué à bord du « Jacobin » (combat naval)
GARSONNET Tué à bord du « Jacobin » (combat naval)
LOIRE Tué à bord du « Jacobin » (combat naval)
PRUVOST Alexandre Tué à bord du « Jacobin » (combat naval)
DELVAL Amans Tué à bord du « Patriote » (combat naval)
RAMETTE Antoine Jph Tué à bord du « Patriote »
DELABY Xavier Blessé au cours d’un combat naval. Mort à Brest des suites le 12 messidor II
DORME Louis Mis en convalescence dés son
débarquement du « Jacobin »
• 5 prairial an III : JUMEAUX Jean Embarque sur la corvette « l’Intrépide » (25/05/1795) rentre au corps à l’issue
LECLERF Jean Embarque sur la corvette « l’Intrépide ». Retour au corps en germinal an IV
LEFEBVRE Joseph Embarqué sur la corvette « l’Intrépide ». Retour au corps à l’issue
LEGRUX Etienne François Embarqué sur la corvette « l’Intrépide ». Retour au corps en germinal an IV
TONDELIER Thomas Embarqué sur la corvette « l’Intrépide ». Retour au corps le 1er germinal an IV
• 7 prairial an III : RAMETTE Joseph Embarqué sur la corvette « l’ Intrépide ». Retour au corps le 19 floréal IV
• prairial an III : COULON Augustin Embarqué sur la corvette « l’Intrépide ». Retour au corps le 3 germinal an IV
Jérôme C.
Jérôme C.
Admin

Messages : 6160
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 47
Localisation : Ain / Vaucluse

http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

histoire des bâtiments de la bataille d'Ouessant Empty Re: histoire des bâtiments de la bataille d'Ouessant

Message  Laurent le Ven 2 Mar - 14:08

Merci Jérôme de ce document qui m'a permis de majorer les nouvelles rubriques de la Marine, comme quoi même après longtemps, un post peut se révéler très utile !

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
Laurent
Laurent
inceptio

Messages : 4840
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 47
Localisation : Moscou

Revenir en haut Aller en bas

histoire des bâtiments de la bataille d'Ouessant Empty Re: histoire des bâtiments de la bataille d'Ouessant

Message  Laurent le Ven 2 Mar - 15:00

au passage je n'avais pas ce 3ème bataillon d'Arras... un de plus. J'en ai bavé comme toujours avec ce genre de document, car les gens n'ont aucune formation de mise en page, et c'est donc du n'importe quoi, des points partout, des parenthèses là où il n'en faut pas, des majuscules là où il n'en faut pas non plus, et j'en passe, c'est long à remettre à page ! M'enfin c'est du bon document.

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
Laurent
Laurent
inceptio

Messages : 4840
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 47
Localisation : Moscou

Revenir en haut Aller en bas

histoire des bâtiments de la bataille d'Ouessant Empty archives municipal de Brest 3E4 page 35

Message  mayeux le Ven 15 Nov - 20:07

Bonjour
j'ai relevé cette acte aux archives municipal de Brest normalement le bataillon après la guerre de Vendée embarque le 12 prairial pour la bataille de Ouessant et ce Savary lui rentre à l'hospital le 7 prairial soit le 26 mai 1794 et décède le 2 juillet 1794 et ne participera pas à la bataille du 13 prairial
3E4 page 35 le 15 messidor An 2 à 10 h suivant la déclaration de l’hôpital de terre décès de SAVARY Joseph fusilier au 3e bataillon d’Arras natif de Boiry civique (Boiry-Notre-Dame )district Arras Dp pas de calais et rentré au dit hôpital le 7 prairial y est mort le 14 messidor signé CASSIN, FEBURIER PACQUETAU agents du dit hôpital
cordialement
mayeux
mayeux
lectio

Messages : 27
Date d'inscription : 14/03/2016
Age : 63
Localisation : manche

Revenir en haut Aller en bas

histoire des bâtiments de la bataille d'Ouessant Empty recherche de mon ancêtre Fleury Jean George Louis levé pour Brest le (mercredi 5 mars 1794)

Message  mayeux le Ven 15 Nov - 21:03

Bonsoir
A tout hasard je suis à la recherche de mon ancêtre Fleury Jean George Louis levé pour Brest le (mercredi 5 mars 1794) avec 2 autres gars de Lestre dans le cotentin qui seront aussi tués à la bataille du 13 prairial an 2
Nous pouvons penser comme le maire de hautmoitier à la naissance de Charlotte le 26 août est au courant par le capitaine d'un vaisseau (donc non capturé par les anglais) du décès de George par contre au AHD il est dit "absents sans nouvelle" (A.S.N.)

Matelot à 27 livres en 1794
Levé pour Brest le 15 Ventôse AN II (mercredi 5 mars 1794) il est marié avec deux enfants et une troisième en route
Naissance de FLEURY Caroline Virginie le 9 Fructidor AN II à Hautmoitier. Charles Lemonier a déclaré à moi Pierre Le caplain.En l’absence de Jean George Louis FLEURY mort au service de la république sur les vaisseaux de la marine âgé de 29 ans
Mariage de FLEURY Caroline Virginie le 4 Décembre 1814 à Lestre 20 ans fileuse de laine à lestre fille mineure de feu George FLEURY décédé le……..à Brest et de Louise Charlotte BURNOUF
Références archivistiques
Réf 1 : 5P6/13 , fol. 94/94 n° 16
Je dépouille les archives de Brest et il n'est pas décédé à l’hôpital
il existe trois livres de bord du Vengeur 2 à Rochefort et 1 à Brest ,
réponse des AHD de Rochefort
Monsieur Jean Fleury ne figure pas sur les deux registres de rôles d’équipage du navire « Le Vengeur », conservé sous la cote 3E1-067 et 3E2-109
Je vous suggère de renouveler votre demande auprès du Service historique de la Défense à Vincennes qui conserve dans la série CC3-1257 : « les états et listes de marins tués et blessés dans les combats navals, morts sur les bâtiments de guerre, aux colonies et en captivité
Le problème ils ont tous perdu avec 1802 donc pas de trace à vincennes

23.juin1794 sont responsables et destitués capitaines Tandy, Langlois,Berrade et le lieutenant Benoit
Le capitaine Allary et Dumoutier,Gassin,Bompard,Cornic fils
Témoins Gantheaume

d’après Jean Boudriot, Le vaisseau de 74 canons, Tome IV, Paris, 1977
L'état-major comporte le capitaine du vaisseau et son second, 10 officiers, 1 chirurgien et 1 aumônier. L'équipage
comprend environ 90 officiers mariniers, 15 gabiers, 10 timoniers, 400 matelots et 70 mousses. A la fin du XVIII e siècle,
les marins français sont 60 000 à 80 000 (soit un marin pour 320 habitants) dont le tiers vient de Bretagne ou de Provence.
L'équipage nécessaire pour armer ces navires est de 680 hommes.
Vaisseaux pris par les anglais.
Le Juste 100 tués 145 blessés 245 total 680 équipage théorique 580 prisonniers
Le Sans-pareil 260 120 380 680 420
L’America 134 110 244 680 546
L’Achille 36 30 66 680 644
Le Nortumberland 60 100 160 680 620
L’Impétueux 100 75 175 680 580
Le Vengeur coulé 391 661 270 p 127+(100+40)environ
Total 1081 tués 580 blessés 1931 5421 équipage théorique 2660 prisonniers
Bilan de la bataille 7 vaisseaux perdus dont un coulé 13 sérieusement endommagés
L'escadre française rentrait avec 19 navires dont 5 en remorques car ne pouvant plus se diriger seuls.
1654 mort 1000/2000 blessés 3000/4000 prisonniers



Les ministres en prennent connaissance, chacun pour les besoins de sa fonction. On la copie, on dresse des bilans, on la certifie, on la découpe par "quartier maritime" pour enfin l'expédier au Commissaire de marine chargé de la région qui va lui- même la transmettre à l' "inscription maritime" concernée par l'intermédiaire de ses subalternes... Le livre des matricules va pouvoir enfin être mis à jour. Six à huit mois, voire douze mois se sont alors écoulés. Alors commence l'incertitude des familles et à leurs difficultés de subsistance... Les morts officiels peuvent être associés malheureusement aux "absents sans nouvelle" (A.S.N.), ils représentent conjointement 45 %.Mort en mer
Lors d'un décès en mer, le commandant de bord transmet une copie du registre à la commune où résidait le défunt. Vous trouverez donc une transcription de l'acte de décès dans les archives de l'état-civil de la commune.
Ces transcriptions peuvent se faire quelques mois ou quelques années après le décès.
Si le dernier domicile est inconnu, les transcriptions ont lieu sur les registres du 1er arrondissement de Paris.
Si l'on ignore le lieu de transcription d'un acte d'état civil dressé au cours d'un voyage maritime, des renseignements peuvent être demandés
: En cas de disparition en mer lorsque le bateau ne revient pas et que l'on a plus de nouvelles du navire, un procès peut avoir lieu afin de déclarer les personnes décédées. Une transcription est ensuite établie dans les registres de l'état civil de la commune du dernier domicile. N'hésitez pas à chercher dans les années postérieures au décès puisque les transcriptions peuvent êtres tardives.
• au service de l'Etat-civil de la marine marchande , 3, place Fontenoy, 75007 Paris
• à l'Etat-civil de la Mairie de Paris du 1er arrondissement de Paris
• au service central de l'Etat-civil , 44491 Nantes cedex 9

merci cordialement



mayeux
mayeux
lectio

Messages : 27
Date d'inscription : 14/03/2016
Age : 63
Localisation : manche

Revenir en haut Aller en bas

histoire des bâtiments de la bataille d'Ouessant Empty Re: histoire des bâtiments de la bataille d'Ouessant

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum