SEHRI : de 1789 à 1815 - association loi 1901
Bonjour
N'oubliez pas de vous inscrire et de vous présenter pour profiter pleinement du forum.
cordialement

16° régiment d'infanterie de ligne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

16° régiment d'infanterie de ligne

Message  bpoyac le Dim 27 Nov - 8:47

Bonjour,

Un de mes ancêtres (en ligne directe) s’appelait Mathurin CHEVAL. Il était domicilié à Saint Martin dans le Morbihan où il était né le 29/08/1773. Il est mentionné sur les registres du 16e régiment de ligne qu'il était inscrit sous le matricule 640 et qu'il était arrivé au régiment le 29 floréal 2, venant de la 102e demi-brigade de réquisitionnaires de fructidor an 1. Il est passé voltigeur le 20/03/1806 (passe au 1 bataillon, puis au 3). Ses campagnes sont les suivantes : campagnes des Ans 2 à 9 - Embarqué à Toulon sur le vaisseau l'Indomptable (Trafalgar), campagnes de 1807 et 1808 à la Grande armée et 1809 à l'armée d'Allemagne. Amputé du bras droit à la suite d'un coup de boulet reçu à la bataille d'Essling. Retraité le 30/11/1809 à Strasbourg, étant en subsistances dans le 18e de ligne.

Ou puis-je trouver des informations sur la période antérieure au 29 floréal an 2?
Les documents sur le 16e régiment de ligne en ligne sur ce site sont-ils les seuls en votre possession (je m'excuse de la question mais je suis nouveau sur le site)?
Merci par avance pour votre aide.
Bien cordialement,
PYC



bpoyac
noviter veniens

Messages : 3
Date d'inscription : 25/11/2011
Age : 45
Localisation : ILE DE FRANCE

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 16° régiment d'infanterie de ligne

Message  Jérôme C. le Dim 27 Nov - 10:05

Les listes d'engagements se trouvent en archives communales, série H ou en archives départementales ( plus rarement) série L pour la période

S'il est entré au service comme volontaire, voici quelques pistes :

http://sehri.forumactif.com/t534-comment-retrouver-un-volontaire-ou-un-requisitionnaire-durant-la-revolution

Saluere

PS : voici, en hommage à ce brave, (j'ai un faible pour les voltigeurs) un bouton du 16e de ligne retrouvé en Normandie



_________________
Par définition un historien se doit d'éclairer certaines zones d'ombres du passé. Ayant de droit accès à toutes les archives ouvertes, il s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

Président de la S.E.H.R.I.
avatar
Jérôme C.
Admin

Messages : 5641
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 45
Localisation : Ain / Vaucluse

Voir le profil de l'utilisateur http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: 16° régiment d'infanterie de ligne

Message  Laurent le Dim 27 Nov - 10:53

Bon j'ai un peu regardé le cas de votre homme, au vu de ce que je sais des levées, votre homme étant arrivé dans son unité en mai 1794, et étant né en 1773, je pense qu'il s'agit d'un réquisitionnaire de la levée en masse d'août 1793 :

voilà ce que j'en déduis : il participerait en mars 1793 à la levée des 300 000 hommes dans son village, où les registres de délibérations de la commune ont peut être laissé une trace de lui si la liste des hommes participants a été établi (et si le registre existe encore), par les autorités municipales ce qui arrive souvent. Il n'est pas élu, et reste chez lui. Cette levée concernait tous les hommes âgés de 18 à 40 ans non mariés ou veufs sans enfants. Mais, cette levée demandait un contingent par département, district, canton, commune, bien précis, tous les hommes n'étaient pas requis, il fallait juste remplir le quota demandé. Il n'est pas élu, ou choisi, ou nommé selon le mode de nomination choisi par la commune durant la levée et reste chez lui.

A la fin d'août 1793, paraît le décret de la levée en masse, tous les hommes âgés de 18 à 25 célibataires ou veufs sans enfants doivent partir, votre homme est dans la tranche en question (ce qui explique qu'il soit inscrit 102ème de réquisitionnaires, terme batard qui n'a pas d'existence), il se réunit lors de la convocation à tous les partants, selon une liste établie par la commune, probablement dans le courant de septembre, voir d'octobre selon la rapidité d'exécution du décret plutôt variable.

Il serait dirigé avec le contingent du village sur le chef-lieu du district où il se réunit aux autres réquisitionnaires du pays et forment un bataillon du district de machin (nom du district en question), puis sont envoyés rapidement au chef-lieu de département. De là, en principe leur armement et équipement est complété (très mal, voir pas du tout) au chef-lieu du département, puis selon les ordres de l'Armée dont dépend le département, le bataillon du district en question est envoyé dans une armée. Il sert sous son nom bataillon de district un certain temps, jusqu'à l'ordre de versement du bataillon dans les unités déjà constituées, soit de volontaires (pas forcément du même département), soit de la ligne. En général même, ils sont saupoudrés dans plusieurs unités, comme ce fut le cas des hommes du district de Pont-de-Vaux dans l'Ain que j'ai étudié. L'opération a lieu en France, en général durant l'hiver 93-94 (ceux de Pont-de-Vaux en février 94). Mais il y a beaucoup de cas différents, certains bataillons sont versés immédiatement dans d'autres unités, d'autres survivent jusqu'au 2ème amalgame de 1796-97.

Dans votre cas, votre homme serait donc versé dans ce qui deviendra en 1803, le 16ème de ligne, en mai 1794.

où sert-il entre mai 1794 et 1803 ? vous donnez la 102ème demi-brigade de ligne (formée en mars 1796), mais il pourrait s'agir de la 102ème de bataille (formée entre novembre 93 et mars 1794). Je pencherais plutôt pour la seconde solution sans certitude. Voir à ce sujet les historiques des unités en question, en cherchant à faire le lien avec le 16ème régiment d'infanterie... parce qu'ici ça coince, le 16ème d'infanterie de ligne semble avoir été formé avec la 16ème demi-brigade de ligne, (c'est à vérifier). Quoi qu'il en soit, les carrières et les documents d'époques sont souvent très mal renseigné, ce terme absolument incorrect de 102ème de réquisitionnaire de l'An 1 en ait la preuve, il n'y a jamais eu de demi-brigade de réquisitionnaires, et en l'an 1, nous étions loin de l'embrigadement en demi-brigade.

Aussi une autre hypothèse peut se profiler : il fut un engagé de 1792, engagé volontaire, probablement directement dans la ligne, dans ce cas toute l'histoire change...

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
avatar
Laurent
inceptio

Messages : 4507
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 45
Localisation : Moscou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Lorenz Krupp, Grenadier d'Infanterie de ligne

Message  Enyleve97 le Mar 29 Mai - 18:39

Bonsoir,

Merci à vous deux, Jérôme et Laurent, pour vos messages de bienvenue. Et c'est avec plaisir que je réponds à la demande de renseignements de Laurent sur mon ancêtre Grenadier :

Il s'agit de Lorenz KRUPP, né le 26 novembre 1783 à Reuschbach, pas très loin de Kaiserslautern, dans l'actuelle Rhénanie-Palatinat. Cette région fut officiellement intégrée à l'Empire français en mars 1801 pour former le Département du Mont-Tonnerre.

Il s'est marié le 27 mai 1810 à Ramstein, Canton de Landstuhl, Département du Mont-Tonnerre.
Dans l'acte d'Etat-civil rédigé en français, il est indiqué que Laurent KRUPP est "Grenadier en retraite du 16ème Régiment d'Infanterie de Ligne, 4ème bataillon, 4ème Compagnie".

En 1814, lors du démantèlement de l'Empire, la France perd ce département qui sera d'abord rattaché à l'Autriche avant d'être annexé à la Bavière en 1816 (Traité de Munich). C'est dans ce Royaume que Lorenz Krupp est décédé le 24 mars 1844 à Ramstein.

Nom de ses parents : Pierre KRUPP et Barbe TÜRK
Nom de son épouse : Marie Caroline BURKART

Voilà, ces informations vous inspireront certainement plus que moi… Si les nombreuses recherches que j'ai effectuées sur Internet pour retrouver les batailles auxquelles a participé cette unité n'ont pas abouti, elles m'ont au moins permis d'acquérir des connaissances sur le les Grenadiers d'infanterie de ligne, sur l'âge et la durée de la conscription, sur les grandes campagnes napoléoniennes… C'est déjà un premier pas !
Cordialement.

Enyleve97
noviter veniens

Messages : 3
Date d'inscription : 01/05/2012
Age : 57
Localisation : LA REUNION

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 16° régiment d'infanterie de ligne

Message  Laurent le Mer 30 Mai - 8:06

En ce qui me concerne moi, je suis spécialiste des armées de la Révolution, il est trop " jeune " pour que je puisse vous aider, c'est un conscrit qui fut appelé vraisemblablement entre 1803 et 1808, quant au régiment, je pense qu'ici nous pourrons vous éclairer, le régiment porte sur son drapeau Eckmuhl, Essling et Wagram mais les compagnies de grenadiers étaient souvent détachées du moins sous la Révolution

ici vous trouverez des informations utiles :

http://www.napoleon-series.org/military/organization/c_frenchinf2.html#16th


j'ai trouvé son parcours à cet endroit également :


1805: Trafalgar
1809: Neumarck,Ebersberg, Aspern Essling, Wagram and Znaim
1809: Siege of Rosas and Girone
1810: Capture of fort Olivio, Siege of Tarragone and Mont-Serrat
1811: Siege of Sagonte, Battle of Sagonte, Siege of Valence, Alicante and Saint-Felipe
1813: Lutzen, Bautzen, Wurschen, Dresden and Leipzig
1814: La Rothiere, Vauchamps, Fere-Champenoise and Paris


Le régiment fait donc campagne après 1809 en Espagne, jusqu'en 1813 date où il est rappelé à la Grande Armée où il fait la campagne de Saxe de 1813, puis la campagne de France de 1814. Son effectif fut embarqué partie ou totalité sur les navires de l'escadre française qui servit à Trafalgar en 1805, où il fut certainement décimé puis reconstitué avec des conscrits ?

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
avatar
Laurent
inceptio

Messages : 4507
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 45
Localisation : Moscou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 16° régiment d'infanterie de ligne

Message  Davin Didier le Mer 30 Mai - 14:59

La 16e DB de Ligne qui donnera naissance au 16e de Ligne est formée le 1er Ventose an 4, avec l'ancienne 110e DB de bataille et les 2e et 3e bataillons de la DB de l' Yonne ( elle même formée en Prairal an 3 avec le 2e bat des volontaires de l' Yonne, le 21e bataillon des réserves et le 7e bataillon du Nord)
La DB va combattre en 1800 à Stockach,Biberach Hohenlinden...
Le chef de brigade( puis colonel) est Mabiez de Latour de Rouville de 1800 à 1807( natif de l' Ain Wink )

Un détachement du 16e de Ligne sera présent à Trafalgar embarqué sur l' escadre de Villeneuve en 1805

En 1807-1808 le 16e de Ligne portera ses uniformes blancs distingués de noir puis reprendra des habits bleus en 1809.

Le 16e de Ligne se distinguera avec 3 de ses bataillons dans la campagne contre l' Autriche en 1809 Saluere

Davin Didier
inceptio

Messages : 1791
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 58
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

16ème régiment d'infanterie de ligne

Message  Enyleve97 le Dim 24 Juin - 16:49

Bonsoir Laurent,
Désolée pour ma réponse aussi tardive à votre message. Rien de volontaire, simplement le boulot qui me laisse peu de temps disponible depuis début juin. En tout cas, merci à vous pour votre réactivité.
En relisant le post que je vous ai adressé lorsque vous m'avez demandé des renseignements sur mon ancêtre Grenadier, je me rends compte que je n'ai pas été assez précise. J'aurais dû vous dire que j'avais trouvé beaucoup d'informations sur les affectations du 16ème Régiment d'Infanterie de Ligne. L'une des sources consultées indiquait même systématiquement les bataillons concernés, mais malheureusement en ce qui me concerne, pour les conscrits à partir de 1806 et non ceux de 1803 qui correspondent à ma recherche.
La seule mention du 16 RIL étant trop générale pour me permettre d'identifier le parcours de mon ancêtre qui appartenait au 4ème bataillon, 4ème compagnie, je me suis dit que, vu mon peu de connaissances du domaine militaire (même si j'ai fait de gros progrès), j'étais peut-être passée à côté de sources faisant référence en la matière. Ce à quoi vous pouvez me répondre que je cherche l'impossible à distance et que la réponse se trouve certainement au SHD de Vincennes, mais bon, de La Réunion… Enfin, peut-être qu'un jour, j'aurai la possibilité d'y aller.
Par ailleurs, j'avais demandé à mon neveu de faire des photos d'un sabre qui se transmet de génération en génération dans la famille et qu'il détient. Je pensais que ce sabre pouvait être celui de mon ancêtre grenadier. Mais au vu des photos, j'ai constaté que la date gravée date de 1902, ce qui laisse supposer que ce n'est pas le cas, sauf si cette inscription est postérieure. Enfin, à tout hasard, je vous joins quelques-unes de ces photos, en espérant que vous ne résisterez pas à la tentation de les regarder… même si je sais que vous êtes un spécialiste des années de la Révolution.
Bonne soirée et au plaisir de vous lire.
Evelyne
















Enyleve97
noviter veniens

Messages : 3
Date d'inscription : 01/05/2012
Age : 57
Localisation : LA REUNION

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

16e de ligne

Message  Jérôme C. le Mar 26 Juin - 10:35

bonjour Evelyne
merci pour ces photos
ce sabre n'est pas Premier Empire. La garde semble tout refaite et n'est pas réglementaire. elle ressemble à une garde de 1822 bizarrement faite. Quand à la poignée, elle n'est pas "bonne". La lame ressemble aussi à une 1822 bien fatiguée. Ce n'est donc pas celui de votre ancêtre

voici les deux types de sabres briquets utilisés par les gernadiers de la ligne sous le 1er Empire



pour l'historique du 16e de ligne, il faut vous rednre au SHD et consulter les matricules du régiment et l'historique du régiment en bibliothèque

allezsehri

_________________
Par définition un historien se doit d'éclairer certaines zones d'ombres du passé. Ayant de droit accès à toutes les archives ouvertes, il s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

Président de la S.E.H.R.I.
avatar
Jérôme C.
Admin

Messages : 5641
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 45
Localisation : Ain / Vaucluse

Voir le profil de l'utilisateur http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: 16° régiment d'infanterie de ligne

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum