SEHRI : de 1789 à 1815 - association loi 1901
Bonjour
N'oubliez pas de vous inscrire et de vous présenter pour profiter pleinement du forum.
cordialement

Le train pour le matériel sanitaire

Aller en bas

Le train pour le matériel sanitaire

Message  Davin Didier le Dim 17 Juin - 12:01

LE TRAIN POUR LE MATERIEL SANITAIRE ( caissons, fourgons et ambulances)

Sous la Révolution , les transports de l' Armée sont confiés à des entrepreneurs civils, sous le contrôle d' "inspecteurs des charrois" nommés par le gouvernement.
Ces entrepreneurs dont l’organisation est paramilitaire sont chargés de fournir les chevaux de traits et le personnel qui s’ en occupe et d’ entretenir ce que lui confie l’administration militaire soit les vehicules et les harnais .
En 1799 par exemple les transports aux armées du Rhin et du Danube sont assurés par 4 compagnies : Juilin, Du Fays, Jailloux, Barneoud.

Les "équipages" sont organisés en brigades spécialisées avec 25 véhicules chacune : charrettes, caissons, forge et les conducteurs , ouvriers( selliers, bourrliers, charronsetc..) et maréchaux ferrants chargés de l' entretien, agents administratifs et bien sur chevaux de traits , mulets en nombre variable. Les employés sont à la nomination de l' entrepreneur ( Breidt par exemple pour la Grande Armée après 1800 , Gayde pour l' Armée d' Italie).Des commissaires inspecteurs nommés par le Gouvernement les surveillent.

L’ habit des charretiers en 1795 pourra être de toutes les couleurs sauf le bleu, avec un habit veste distingué au collet et parements selon la catégorie d’ équipage : le noir étant attribué aux équipages d’ hopitaux.

En 1800, l' Artillerie développe son propre système de transport ( le train d' Artillerie entièrement militaire) qui va donc s’ occuper aussi du transport des munitions.

Reste donc les vivres , les ambulances et les effets dont les transport continuent d’ être assurés par des entreprises sous contrat.

C 'est en l' an XII( 5 décembre 1803) que parait un règlement sur les Equipages affectés au service des vivres, de l' ambulance et du transport des effets de campement ,des camps ou armées. Les compagnies de transports se militarisent de plus en plus . Le terme de » soldat » étant désormais utilisé pour les charretiers avec comme superieurs hierarchiques : haut le pied, « brigadiers » et « capitaines » . Les chevaux sont marqués du numéro de la brigade et de E. M pour Equipages Militaires.

Il y est précisé que l’ habit des charretiers, haut le pieds et ouvriers sera brun marron, revers croisés, avec collet et parements bleu gris fer, basques retroussées et agrafées, bouton blanc, gilet et surculotte marron. Chapeau rond vernissé, blouse de charretier. Les hauts le pied porteront un galon de fil blanc sur la manche. Les « capitaines »même tenue, les conducteurs seul collet gris fer, les fourriers seuls parements gris fer
En 1807 sera créé le train des Equipages entièrement militarisé. Ce sera désormais lui qui servira les transports du service de Santé.


Davin Didier
inceptio

Messages : 2120
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 60
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le train pour le matériel sanitaire

Message  6echasseur le Ven 10 Juil - 7:38

Photos prisent au bivouac français Waterloo bicentenaire

avatar
6echasseur
disputatio

Messages : 72
Date d'inscription : 05/08/2014
Age : 66
Localisation : Marseille 13016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le train pour le matériel sanitaire

Message  Davin Didier le Ven 10 Juil - 11:06

Merci pour les photos. Saluere

Davin Didier
inceptio

Messages : 2120
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 60
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le train pour le matériel sanitaire

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum