SEHRI : de 1789 à 1815 - association loi 1901
Bonjour
N'oubliez pas de vous inscrire et de vous présenter pour profiter pleinement du forum.
cordialement

Le bataillon de Piombino

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le bataillon de Piombino

Message  Davin Didier le Sam 6 Oct - 9:17

http://www.lebivouac.com/forum/viewtopic.php?f=8&t=1846

Davin Didier
inceptio

Messages : 1812
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 58
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Elisa duchesse de Piombino

Message  Jérôme C. le Jeu 11 Oct - 8:53

pour illustrer cette conversation des amis du Bivouac, voici un petit document anecdotique mais sympa




_________________
Par définition un historien se doit d'éclairer certaines zones d'ombres du passé. Ayant de droit accès à toutes les archives ouvertes, il s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

Président de la S.E.H.R.I.
avatar
Jérôme C.
Admin

Messages : 5678
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 45
Localisation : Ain / Vaucluse

Voir le profil de l'utilisateur http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bataillon de Piombino

Message  Davin Didier le Jeu 11 Oct - 8:58

Joli.... Very Happy

Davin Didier
inceptio

Messages : 1812
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 58
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les troupes des principautés de Lucques et Piombino ( suite)

Message  Davin Didier le Dim 23 Nov - 8:39

Le 23 mars 1805, la minuscule principauté de Piombino, située en face de l'ile d' Elbe, qui était passée à la France en 1801, puis rattachée officiellement à la République en 1803, est confiée à la soeur de Napoléon: Elisa, et à son mari Felix Bacciocchi qui sont faits prince et princesse héréditaires de Piombino.
Avec ce minuscule territoire, les souverain se voient donner une nouvelle terre le 23 Juin: l' antique république de Lucques, qui est aussi érigée en principauté.

Felix 1er , c' est son titre, va organiser sa petite armée car la principauté de Piombino doit avoir son bataillon d' infanterie légère qui doit la protéger, ainsi qu' envoyer un  contingent à l' ile d' Elbe.
Le bataillon est constitué en 4 compagnies dont la première de carabiniers. Le recrutement se fait sur place , mais aussi en Italie , en Corse. S'y joignent 25 canonniers et ouvriers d' artillerie français. En 1807, le minuscule bataillon prendra le nom de "bataillon Prince Felix"( battaglione Principe Felice). Une compagnie de chasseurs de Lucques lui est versé ce qui porte les effectifs à 1 compagnie de carabiniers et 4 de chasseurs, plus l' Etat Major et une musique.Le bataillon arbore un drapeau portant l' Aigle Impériale.
En 1811, une de compagnies de chasseurs est transformée en une compagnie disciplinaire de pionniers( à la couleur distinctive orange) et en 1813 les carabiniers sont dissous. Par contre, les artilleurs à la suite sont augmentés.
La première tenue est de fond blanc puis de fond bleu( en 1809) distinguée de bleu céleste.....

Pour ce qui est de la Principauté de Lucques:  la constitution du nouvel état crée normalement un garde  de 4 compagnies de 100 hommes prise parmi les familles les plus distinguées du pays ou leurs fils disposant au minimum d une rente de 30 francs par mois...
Dans les faits la Garde du Corps des souverains de Lucques  n' eut que 3 compagnies  : une compagnie de Gendarmes d' Elite d 'une dizaine d hommes , un compagnie de grenadiers et une compagnie de chasseurs toutes deux de 84 hommes et officiers .S' ajoutait à cette Garde une compagnie de véterans de la principauté de Lucques de 182 hommes et une compagnie de canonniers de 32 hommes.
La conscription n' existait pas dans la principauté de Lucques . En cas de danger on pouvait faire appel à une milice, levée selon les cantons et dont les officiers étaient nommés par le Prince.
Il y eut un projet en fin 1813 de former, avec une conscription, un régiment d' infanterie des deux principautés mais ce projet ne fut pas suivi d'effet vu les évènements en Italie du Nord.

Enfin dans les deux principautés se répartissait une force de Gendarmerie  à pied de 107 hommes et officiers.

allezsehri

Davin Didier
inceptio

Messages : 1812
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 58
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Garde du Corps de Son Altesse Sérénissime

Message  Loïc le Mer 28 Oct - 23:13

buongiorno

à télécharger gratuitement le n°0 d'une nouvelle revue digitale, dont un article sur la Garde de la Principauté par Bruno Mugnai
version en langue italienne ou en langue anglaise au choix
http://www.soldiershop.com/ebooks/magazine-on-line/history-and-uniforms-001-gb.html

Compagnie de Grenadiers de la Garde du Corps : soldat, vue de dos et lieutenant
l'habit veste à part est celui de la compagnie de chasseurs


situation de la Principauté réunion de Piombino et de l'ancienne Sérénissime République de Lucques


Saluti
Loïc


Dernière édition par Loïc le Mar 25 Oct - 14:51, édité 1 fois
avatar
Loïc
disputatio

Messages : 69
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 40
Localisation : AUVERGNE & Bourbonnais

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bataillon de Piombino

Message  Davin Didier le Jeu 29 Oct - 7:34

Merci Loic
On a ici la garde de Lucques. On notera le vert " pistache" de la tenue et la cocarde qui est bleu céleste, rouge, blanc
Massa avait été rattaché plus tardivement à la principauté de Lucques

Davin Didier
inceptio

Messages : 1812
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 58
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le bataillon de Piombino

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum