SEHRI : de 1789 à 1815 - association loi 1901
Bonjour
N'oubliez pas de vous inscrire et de vous présenter pour profiter pleinement du forum.
cordialement

65 e de Ligne

Aller en bas

65 e de Ligne

Message  Davin Didier le Mar 23 Avr - 6:27

Tambour Major du 65e de Ligne en Espagne

d'après le manuscrit d' El Guil





Davin Didier
inceptio

Messages : 2046
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 59
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 65 e de Ligne

Message  Loïc le Jeu 25 Avr - 15:37

Pour le parcours de ce régiment on peut suivre l'historique régimentaire qui est disponible sur gallica

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k64542578.r=.langFR
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k63811261.r=.langFR

ce n'est pas mentionné dans l'Histoire du régiment mais ne passe pas inaperçu dans celui de la ville de Moulins : au grand dam de ses habitants le passage des 3000 hommes du 65e de ligne est l'occasion d'un tapage fort considérable Very Happy

Saluere
avatar
Loïc
baccalariandorum

Messages : 117
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 41
Localisation : AUVERGNE & Bourbonnais

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 65 e de Ligne

Message  Davin Didier le Dim 17 Déc - 8:09

En 1807, le 65e de Ligne s’illustre à la prise de Stralsund . Il va cantonner à Tilsitt au moment de la fameuse rencontre entre l’Empereur et le Tsar.
Puis va s’établir dans le duché de Varsovie à la fin 1807.
Jusqu’à mi 1808, on le retrouve à Dantzig.
En Avril 1809, dans le corps de Davout, il doit tenir la ville de Ratisbonne. Ses trois premiers bataillons capitulent après une farouche résistance contre un adversaire très supérieur en nombre, mais ayant accaparé les forces ennemies, la victoire d’Eckmühl a été rendue possible.
Le 4e bataillon sera lui à Essling et Wagram tandis que des éléments du 5e bataillon défendront Flessingue contre les Anglais.
Reconstitué avec des conscrits, puis récupérant ses prisonniers délivrés à la fin de la campagne, le régiment à pleins effectifs de 4 bataillons sera dirigé sur Bayonne où il se trouve en Décembre 1809.
En Mai 1810 il est à Valladolid puis participe à la bataille d Astorga avec Junot et au siège de Ciudad Rodrigo.
Puis on le voit à Bussaco avec l’Armée du Portugal de Masséna et il se heurte aux Ligne de Torres Vedras devant Lisbonne.
On retrouve ses 4 bataillons ensuite à Fuentes de Onoro (mai 1811). Marmont remplace Masséna à l’Armée du Portugal.
Les 1er, 2e et 4e bataillons seront à Salamanque (les Arapiles) en Juillet 1812
On verra 2 bataillons à Vittoria, puis la retraite sur la France en 1813 et les combats dans le Sud -Ouest pendant que le reste du régiment donnera contre les Coalisés en Allemagne.



Davin Didier
inceptio

Messages : 2046
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 59
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 65 e de Ligne

Message  Davin Didier le Dim 17 Déc - 8:16



Le 65e de Ligne en Espagne ( Musicien régimentaire, officier de voltigeurs et Tambour Major ) dessins de Bueno d'après El Guil

Davin Didier
inceptio

Messages : 2046
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 59
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 65 e de Ligne

Message  Jérôme C. le Ven 9 Mar - 12:43

Longue lettre de 3 pages in 4 du soldat HEMARD jp au 65em régiment de ligne, adressée à ses parents (lettre avec adresse et marque postale )

Le fusilier Hemard vient d'arriver en Bavière , pour combattre les brigands du TYROL , il découvre la neige et le froid , il d'etre fraichement habiller et doit aussitot combattre "des diables "
etc

Nous avons été habillé et armée le 24 juin ,c'est à dire on nous a donné une capote une hache une giberne et un fusils , et le samedi 8 juillets on nous a habillé en habit ,veste et culotte,une paire de bas de fils deux paires de souliers ,une cravate noire,un bonnet de police ,une chemise et un sac
Nous avons passé la revue le lendemain dimanche, en grand uniforme devant le general et les Maréchaux de l'Empire etc
Nous avons parti de Strasbourg le 11 juillet pour Augsbourg en Baviere de l(autre coté du Rhin , nous n'y avons resté que deux jours, apres quoi ,on nous a mis en marche pour aller se battre au Tyrol parsque le pays est révolté , les paysans ont pris les armes et ont formé un "brigandage" voila 300 lieues que nous avons fait depuis que nous sommes parti de Strasbourg ,c'est le plus mauvais des pays que l'on puisse voir, ce n'est que des montagnes couvertes de neige il y fait tres froid au 5 aout il est tant tombé que tout etait couvert ...
Apres avoir fait 200 lieues dans ce mauvais pays, sans aucune attaque ,nous passions dans des villages (ou) il n'y avait pas une âme , ils étaient tous partis dans les montagnes , tous ces villages ont étés pillés et beaucoup brulé , nous avons été à 2 lieues prés de leur ville capitale et nous avons bivouaqsués aupres d'une petite ville pour 4 jours , les bourgeois étaient aussi dans les montagnes il n'y avait plus que 2 gros marchand de vin qui avaient leurs caves toutes remplies d'excellent vin le colonel a mis des gardes à leurs portes pour empêcher le pillage etc
un jour on allait en ville pour tacher de trouver quelques chose à manger, dans les maisons de ses brigands mais les Bavarois avaient déja pillé le pays avant que nous y fussion heureusement que nous n'y avons pas resté plus longtemps , nous y aurions mourut de faim....

Aussitôtrevenu en baviere,les brigands nous ont déclaré la guerre et pendant le temps que nous etions dans leur pays, nous n'en avons vu aucun !!!
la ville de Fussen est fait la limite du TIROL avec la BAVIERE nous y sommes voila 8 jours et les Tirolliens nous suivent ils sont à une lieue avec 8000 hommes tous les jours nous sommes pret à prendre les armes pour nous battre, il n'y a presque pas de jour que l'ont vit des attaques nous montons la garde à 300 hommes , ils ont la hardiesse de venir attaquer les postes de garde ils font leurs efforts pour prendre les factionnaires etc ....
j'ai été beaucoup fatigué en route, on nous a fait faire 10 à 12 lieues par jour (20kms) avec armes et bagages nous portons40 livres et encore 50 cartouches etc

_________________
Par définition un historien se doit d'éclairer certaines zones d'ombres du passé. Ayant de droit accès à toutes les archives ouvertes, il s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

Président de la S.E.H.R.I.
avatar
Jérôme C.
Admin

Messages : 5948
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 46
Localisation : Ain / Vaucluse

Voir le profil de l'utilisateur http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: 65 e de Ligne

Message  Jérôme C. le Ven 9 Mar - 12:43

Strasbourg le 11 juin 1809

Longue lettre de 3 pages in 4 du soldat HEMARD jp au 65em régiment de ligne, adressée à ses parents (lettre avec adresse et marque postale )

le conscrit futur fusilier Hemard vient d'arriver à Strasbourg ,il découvre une belle ville et decrit sa nouvelle vie de soldat avec luxes de details , il dit etre content de servir son pays avec ceux du pays . etc
Nous sommes arrivez à Strasbourg le 7 juin, nous y avons resté 3 jours et delà on nous a fait aller dans un village à une lieue plus loin ,nous sommes logés chez les bourgeois , l'on y est fort bien si ce n'est que l'on ne peut pas être entendu n'y entendre de ce qu'ils nous disent parcequ'ils ne connaissent pas la langue Française, nous leurs parlons que par signes etc
ici les les malheureux déserteurs sont obligés de porter et de trainer des boulets enclavés dans du chêne pesant 60 livres ( 30 kg) et qui sont encore obligés de travailler à réunir la terre au dela du Rhin ; nous sommes avec des camarades bien gentils , etc
le vin se vend 12s la bouteille la bière 10s il y en a qui ont dépensé une partie de leur bourse à boire et à libertiner avec les femmes publiques mais je ne les imiterai jamais,
Nous savons pas quand nous serons habillés , nous attendons avant de partir (pour la Bavière) qu'il y ai 1000 conscrits de nos classes d'arriver à Strasbourg pour partir à Ausbourg en Bavière on commence à apprendre la marche deux fois par jour,
le Soldat hEMARD décrit aussi longuement ce qu'il découvre à Strasbourg , la citadelle , la cathédrale la manufacture de canons et de boulets etc

_________________
Par définition un historien se doit d'éclairer certaines zones d'ombres du passé. Ayant de droit accès à toutes les archives ouvertes, il s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

Président de la S.E.H.R.I.
avatar
Jérôme C.
Admin

Messages : 5948
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 46
Localisation : Ain / Vaucluse

Voir le profil de l'utilisateur http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: 65 e de Ligne

Message  Jérôme C. le Ven 9 Mar - 12:44

ESPAGNE Valladolid le 14 mai 1810
3em lettre du fusilier Hemard


Intéressante lettre de 3 pages in 8 du soldat HEMARD jp au 65em régiment de ligne, adressée à ses parents (lettre avec adresse et marque postale )

le regiment du fusilier Hemard vient d'arriver en Espagne il est à Valladolid et découvre une belle ville et décrit un pays riche il rassure ses parents sur sa santé et sur les lettres qu'ils ne reçoivent jamais ( nota 4 mois après cette lettre ,qui sera la dernière , le soldat Hemard décédera à l’hôpital Royal de Salamanque ) il racontera aussi la prise de ASTORGA par l'armée française etc.....

maintenant ce n'est plus le Tyrol que je veux vous entretenir mais c'est du trés jolie pays de l'Espagne qui est très riche et beaucoup religieux, il y a beaucoup de prêtres Valladolid est une grande ville et bien agréable il y a 70 couvents il y a aussi des églises superbes il y en a beaucoup ou il n'y a plus de moines et on commence à les démolir et toutes les cloches des couvents sont déja conduite en France par des rouliers Francais qui voyage dans l'Espagne
Nous n'avons pas toujours resté à Valladolid nous avons été à une ville nommée Astorga qui etait bloquée par les Français cette ville est petite mais bien fortifiée nous avons parti le 12 avril pour y aller et nous avons arrivé le 17 ( 30 km par jours ) déjà tous les préparatifs pour l'attaque etait pour ainsi dire fini ,et la bataille à commencée le jeudi à midi par une forte canonnade de chez nous,qui battait en brèche sur les remparts pour faciliter l'assaut et qui a continué jusqu'au samedi à 4 heures apres midi,ensuite ont a monté à l'assaut ce qui a fait une fusillade des plus terrible ont parvins à prendre le faubourg et à 2 heures du matin, ils se sont rendu prisonnier avec une forte capitulation il y avait 5000 hommes de troupe réglé et 1500 tous brigands que moines etc .....
on nous donne ici du pain superbe et une demi bouteille de vin par jour etc ......

_________________
Par définition un historien se doit d'éclairer certaines zones d'ombres du passé. Ayant de droit accès à toutes les archives ouvertes, il s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

Président de la S.E.H.R.I.
avatar
Jérôme C.
Admin

Messages : 5948
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 46
Localisation : Ain / Vaucluse

Voir le profil de l'utilisateur http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: 65 e de Ligne

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum