SEHRI : de 1789 à 1815 - association loi 1901
Bonjour
N'oubliez pas de vous inscrire et de vous présenter pour profiter pleinement du forum.
cordialement

juin 1815 un étrange complot pour faire sauter l'arsenal de Besançon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

juin 1815 un étrange complot pour faire sauter l'arsenal de Besançon

Message  Laurent le Dim 22 Déc - 14:03

« Ministère de la guerre, 8e division, bureau de la police militaire,

Paris le 7 juin 1815, Monsieur, j’ai l’honneur de vous adresser les signalements de plusieurs émissaires du Comte de Lille qui doivent se rendre en France, soit pour y fomenter des troubles, soit pour faire sauter la poudrière de Besançon. On n’a pu savoir s’il étoit question des magasins à poudre de la place ou de la manufacture qui est près de cette ville. Mais il paraît qu’un système généralement adopté par les transfuges français est de faire sauter dans toutes les places de la France, les magasins de poudre, ainsi que les manufactures ou la fabrique […]

Pioget, se disant capitaine ayant servi autrefois dans la Vendée, âgé de 46 à 48 ans, présumé né dans la Vendée, taille de 5 pieds 1 pouce, cheveux roux, favoris idem, barbe et sourcils idem, yeux gris, figure colorée, nez moyen bouche grande, un peu chauve, fait revenir ses cheveux sur le front pour cacher la partie chauve, voix ordinaire, accent de Varin, un peu voûté en marchant, portant un petit dolman bleu, ganses noires, boutons bruns, chapeau à cornes avec glands en argent. Il y a à Vesoul, un de Pioget, cet individu devait être chargé avec un chef d’escadron des mousquetaires gris de se rendre à Valenciennes pour soustraire la correspondance du général Exelmans avec l’Empereur et les ministres. Pioget paraît avoir été souvent envoyé en mission en France, il aurait été une fois à Condé, et serait passé pour s’y rendre par le village de Bonsecourt.

Un inconnu, chef d’escadron des mousquetaires gris, âgé de 36 à 40 ans, taille de 5 pieds, 2 pouces environ, cheveux bruns, barbe idem, peu de favoris idem, yeux bleus, nez très épaté, parle du nez, démarche ordinaire, se tenant très droit, portant l’habit de mousquetaire.

Dartois attaché au Duc de Berry, taille de 5 pieds 5 pouces, au moins, cheveux bruns mûtés de gris, figure grosse, yeux gris, sourcils bruns-gris, âgé de 52 à 54 ans, se tenant droit en marchant, portant une redingote bleu et pour coiffure un casquette de drap vert, bordée de drap rouge comme celle des Russes, est marié, sa femme est à Alost. Cet individu paraît avoir reçu du Duc de Berry la mission de faire sauter la poudrière de Besançon, il devait partir à cet effet avec Pioget et le chef d’escadron des mousquetaires gris, pour être à Besançon le 27 juin. Dartois a été envoyé à Béthune pour y chercher en deux fois 35 000 francs pour le Duc de Berry. La dernière fois il est revenu sur la fin d’avril ou au commencement de mai, il a passé pour se rendre à Béthune, déguisé en berger à la manière du pays.

Schelest des environs de Verdun, maréchal des logis de Dragons ayant une femme de Moun, où il était retiré, venu à Alost où il doit avoir été fait sous-lieutenant. Taille de 5 pied 3 pouces, âgé de 38 ans, barbe et cheveux bruns, gros favoris bruns, sourcils idem, bouche moyenne, ayant des moustaches tirant sur le roux.

Hochard maréchal des logis dans les dragons de la Garde Impériale est parti avec la maison du Roi et est passé adjudant dans le dépôt de cavalerie démontée qui est à Hosstack, il est Alsacien. Agé de 33 à 40 ans, taille de 5 pieds 6 pouces, cheveux blonds, yeux bleus, nez moyen, bouche grande, ayant des moustaches rousses, figure pleine accent un peu allemand.

Landas, maréchal des logis de Cavalerie autrefois vendéen, courrier du temps de l’Empereur, fait ensuite sous-lieutenant parti de Varin le 21 mars.

Lebreton, maréchal des logis de l’armée de Condé, fait sous-lieutenant à la rentrée du roi en France.

Lecomte, brigadier dans le 1er régiment de Hussards, déserteur, il a dû être fait sous-lieutenant.

Delsey, maréchal des logis émigré en 1793, revenu d’Angleterre avec les Bourbons, attaché au prince de Condé, il est de Courban près Dijon.

Tissot maréchal des logis chef des Chasseurs à cheval, ayant volé de l’argent et des chevaux à la compagnie, mauvais sujet a rejoint le Comte de Lille à Ostende. Son Colonel et son Capitaine sont arrivés à Alost le 12 mai environ, le capitaine se nomme Daylien.




Le relevé est incomplet, il y avait encore beaucoup de noms je n'ai pas terminer

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
avatar
Laurent
inceptio

Messages : 4507
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 45
Localisation : Moscou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum