SEHRI : de 1789 à 1815 - association loi 1901
Bonjour
N'oubliez pas de vous inscrire et de vous présenter pour profiter pleinement du forum.
cordialement

1er régiment de chasseurs à pied de la Garde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

1er régiment de chasseurs à pied de la Garde

Message  Jérôme C. le Jeu 8 Mai - 15:31


_________________
Par définition un historien se doit d'éclairer certaines zones d'ombres du passé. Ayant de droit accès à toutes les archives ouvertes, il s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

Président de la S.E.H.R.I.
avatar
Jérôme C.
Admin

Messages : 5763
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 45
Localisation : Ain / Vaucluse

Voir le profil de l'utilisateur http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er régiment de chasseurs à pied de la Garde

Message  Laurent le Ven 10 Juin - 14:15

Arnaud Foucher, né le 3 ou le 7 septembre 1772 à Vars1, fils de François laboureur et de Anne Corlieu, ayant pour Parrain Arnaud Dasid et pour Marraine Anne Foucher. Engagé volontaire le 5 août 1792 et incorporé au camp de Soissons dans le 11e bataillon de la Charente selon Boissonnade. Son dossier à la chancellerie de la Légion d'Honneur indique toutefois qu'il s'engagea le 24 septembre 1791 dans la ligne. Il fait la campagne de 1793, nommé caporal le 24 juillet 1794, blessé d'un coup de feu au flanc droit au combat de Warwick le 22 octobre. Il sert dans les Armées de Danube, du Rhin, d'Hollande, il se signale aux batailles de Bergen et de Kastricum. Il passe ensuite à l'Armée d'Italie. Il se distingue à la bataille de Marengo le 14 juin 1800, reçoit au passage du Mincio à Borghetto une nouvelle blessure au cou. Décoré de la Légion d'Honneur au camp de Saint-Omer en 1804 (72e de ligne). Il sert au 8e corps de la Grande Armée pendant les campagnes d'Autriche et de Prusse, puis passe dans la Garde impériale dans les chasseurs à pied de la Vieille Garde le 26 juillet 1806 selon Boissonnade, le 12 août selon son dossier de Légion d'honneur. Il sert jusqu'au 31 mars 1808. Mort dans sa ville natale le 19 février 1829. Il s'était marié à Jeanne Camuset avec qui il eut deux enfants, Anne et Arnaud Foucher (mineurs à sa mort). Il avait reçu un congé de retraite de la Garde Impériale, 1er régiment de Chasseurs à pied, 2e bataillon, 3e compagnie : « nous soussigné certifions avoir donné congé de retraite au sieur Foucher Arnaud, chasseur dans la 3e compagnie du 2e bataillon du 1er régiment, fils de François et d'Anne Corlieu, né le 7 septembre à Vars dans le canton du département de la Charente, cheveux et sourcils châtains, yeux roux, nez relevé, bouche petite, menton rond, visage plein, taille d'un mètre soixante et onze, compris au registre matricule sous le numéro 193, Lequel a servit au dit corps depuis le 12 août 1806 avec honneur et distinction jusqu'à ce jour et a obtenu le présent congé de retraite »2.

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
avatar
Laurent
inceptio

Messages : 4507
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 45
Localisation : Moscou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er régiment de chasseurs à pied de la Garde

Message  Laurent le Mer 15 Juin - 7:09

Pierre-Germain Barret, né le 3 mai 1776 à Tourtazeau commune de Saint-Germain, Charente, fils de maître Jean Barret, notaire et procureur et de Marie-Angélique Chabosseau, ayant pour parrain Pierre Gignac maître en chirurgie et demoiselle Anne Barret épouse de Monsieur Durablon. Incorporé dans le bataillon de la Guadeloupe le 20 avril 1794. Il fait campagne à l'Armée de l'Ouest en 1794 et 1795. Fourrier le 27 juin, sergent le 9 janvier 1795. Envoyé aux colonies entre 1796 et 1810. Sergent-major le 5 février 1797, sous-lieutenant le 5 mai 1801. Blessé au fort de Bainbrige à la Guadeloupe, le 25 mai 1802. Incorporé à la 66e demi-brigade de ligne le 26 juillet 1802. Lieutenant le 21 avril 1803. Lieutenant adjudant-major le 23 septembre 1804. Capitaine adjudant-major le 22 mars 1806. Fait prisonnier de guerre le 6 février 1810. Retourne en France le 12 février 1812. Capitaine au 15e régiment d'infanterie légère le 9 mars 1813, il fait la campagne de Saxe. Chef de bataillon le 8 avril 1813. Capitaine au 1er régiment des Chasseurs à pied de la Vieille Garde le même jour. Chevalier de la Légion d'Honneur le 16 août 1813 alors au 2e régiment de Chasseurs à pied de la Vieille Garde. Officier de la Légion d'Honneur le 28 novembre 1813, repassé au 1er de Chasseurs de la Vieille Garde. Il fait la campagne de France. Blessé d'une forte contusion d'un coup de boulet, à la bataille de Bar-sur-Aube le 24 janvier 1814. Passé au Corps royal des Chasseurs à pied le 1er juillet 1814. Repassé à son ancien régiment le 1er avril 1815. Il meurt le 8 septembre 1847.

base leonore et P.Boissonnade et son histoire des volontaires de la Charente

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
avatar
Laurent
inceptio

Messages : 4507
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 45
Localisation : Moscou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er régiment de chasseurs à pied de la Garde

Message  Laurent le Ven 17 Juin - 12:28

Gambier Pierre, né le 14 avril 1773, à Lantin canton de Jarnac, Charente, fils de Pierre et de Jeanne Jeaix. Réquisitionnaire de la levée des 300 000 hommes, versé au 25e bataillon de la Charente, il passe ensuite après 1803 au 3e léger. Blessé d'un coup de feu au bras gauche au passage du Rhin en 1796. Blessé d'un coup de feu à la hanche gauche au mois de mars 1799 à Gênes. Caporal le 24 janvier 1813, sergent le 1er novembre 1813. Il fait campagne en Vendée, puis à l'Armée du Rhin et d'Italie de 1794 à 1801, au camp de Boulogne entre 1804 et 1805, à la Grande Armée de 1805 à 1807, Armée d'Espagne, Campagne d'Allemagne, de Russie, de Saxe et de France entre 1808 et 1814. Chevalier de la Légion d'Honneur le 17 mai 1793 alors qu'il était caporal dans les Chasseurs à pied de la Vieille Garde. Campagne de Belgique en 1815. Mis en réforme à partir du 10 octobre 1815 et proposé pour la solde de retraite. Il était toujours en service le 15 janvier 1816 date à laquelle il demandait sa retraite, dans le 4e régiment de la Garde royale. Il est dit suite à une visite médicale du 25 mars 1816 à Angoulême : « est atteint de deux cicatrices situées l'un à la partie moyenne et interne de l'avant bras gauche, l'autre à la hanche du même côté, ces cicatrices sont le résultat de deux coups de feu et le militaire éprouve en outre des douleurs rhumatismales chroniques occasionnées par les fatigues de la guerre. Il résulte l'impossibilité de faire le service même de vétéran ». Décédé le 13 juillet 1861.


Il est peut-être dans le 1er ou dans le 2e régiment de Chasseurs à pied de la Vieille Garde

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
avatar
Laurent
inceptio

Messages : 4507
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 45
Localisation : Moscou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er régiment de chasseurs à pied de la Garde

Message  Laurent le Jeu 30 Juin - 14:57

Rouhaud Mathurin, né le 22 juillet 1768 en Charente, fils de Jean et de Marie Vintenant. Réquisitionnaire de la levée en masse le 2 octobre 1793 et versé dans un bataillon de la Côte d'Or où il sert semble-t-il jusqu'au second amalgame. Le bataillon de la Côte d'Or cité semble fantaisiste dans son dossier de la Légion d'Honneur, il s'agit du 82e bataillon de la Côte d'Or qui n'existe pas. Il serait passé toujours selon le même document en 1795 dans le 32e de ligne, qui n'existe pas à cette date, il y entrera la succession des amalgames en 1803, reformation des régiments d'infanterie de ligne supprimés par la Révolution et par les amalgames. Il sert à l'Armée d'Italie entre 1794 et 1797. Il passe à l'Armée d'Orient où il sert entre 1798 et 1801. Il est à l'Armée des Côtes de l'Océan entre 1804 et 1805, puis à la Grande Armée entre 1805 et 1807, campagnes d'Allemagne, de Prusse, de Pologne. Il passe à l'Armée d'Espagne en 1808 où il sert jusqu'en 1812. Il entre dans les Chasseurs à pied de la vieille garde au 1er régiment, le 20 décembre 1813 et fait la campagne de France de 1814. Chevalier de la Légion d'Honneur le 24 janvier 1814. Jusqu'au 6 septembre 1815 il est en subsistance dans la Légion de la Charente, autrefois 15e régiment d'infanterie. Il sert dans ce régiment (Légion de la Charente) de cette dernière date au 12 novembre 1818, date où il reçoit à Angoulême ce document et qui commence sa retraite. Il désirait se retirer à Ronsenac, canton de la Valette, son lieu de naissance. Deux visites médicales stipulent à cette date : « est atteint de douleurs rhumatismales intenses suite des fatigues de la guerre, d'un tic douloureux et d'une affection scorbutique très prononcée et qu'il en résulte qu'il est hors d'état de faire aucun service ni de pourvoir à sa subsistance ». Décédé le 29 mars 1851.

Base leonore, P. Boissonnade et son histoire des volontaires de la Charente, 1791-1794

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
avatar
Laurent
inceptio

Messages : 4507
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 45
Localisation : Moscou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er régiment de chasseurs à pied de la Garde

Message  Marien le Ven 1 Juil - 7:22

Il me semble que cette unité ne régimentait pas ses sabres alors que les Grenadiers de la Garde (voir Gazette des Armes n°454) le faisaient. Si quelqu'un tombe sur des sources d'époque à ce sujet ça m'intéresse.
avatar
Marien
disputatio

Messages : 60
Date d'inscription : 14/02/2014
Age : 30
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er régiment de chasseurs à pied de la Garde

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum