SEHRI : de 1789 à 1815 - association loi 1901
Bonjour
N'oubliez pas de vous inscrire et de vous présenter pour profiter pleinement du forum.
cordialement

Troupes supplétives aragonaises 1809-1813

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Troupes supplétives aragonaises 1809-1813

Message  Davin Didier le Sam 23 Aoû - 13:34

Les provinces du Nord de l’Espagne ( au Nord de l’ Ebre) vont être, au cours de ce conflit  particulier, arrachées à la gestion du pauvre Roi Joseph , cantonné aux pourtours de Madrid, et transformées en gouvernements militaires dont les généraux doivent rendre compte directement à l’Empereur.

Etait-ce le prélude à un rattachement futur direct à l’Empire ? comme cela commença à être fait pour la Catalogne ?  Nul ne peut le dire exactement , mais le fait est que militairement ces provinces virent en grand nombre la création d’unités auxiliaires espagnoles de contre- guérilla :gendarmes , fusiliers et chasseurs divers, guides …et de police : gardes civiques.

L’action de ces hommes est assez méconnue et sans gloire : ils servent de guides, d’ escorte au sein des colonnes qui essaient de sillonner le territoire insurgé, de garde fixe dans des places fortes pour les gardes civiques. On considère qu’environ 1500 à 2000 espagnols servirent plus ou moins longtemps aux cotés des Français entre 1810 et 1814 dans le Nord de l’Espagne.
Soult en Andalousie utilisa le même système ( J. Estrampes in le Bivouac  2010/ 3 et 4 :  les troupes espagnoles joséphistes à l’Armée du Midi)

Ce sujet délicat pour les Espagnols (ces hommes sont considérés comme des traitres)  et peu connus des Français, commence cependant à intéresser des deux côtés des Pyrénées. Il montre que  la collaboration avec les Français ne fut pas si rare que cela face à des guérilleros qui n’étaient pas toujours de romantiques héros de l’indépendance espagnole.

L’ Aragon ,ruiné par les deux sièges de Saragosse, avait été placé en février 1810 sous l’autorité du général Suchet qui par ailleurs commandait le 3e Corps de l’ Armée d’ Espagne .
Le maintien dans sa zone d’influence où il devait faire vivre son corps d’ Armée( les subsides n’ arriveraient plus de Paris) et sa lutte contre les « partisans » était globale : une politique administrative sage et prudente, le réveil de l’ économie locale, le respect de la religion, la bonne tenue de ses troupes qui payées régulièrement ne se livraient pas au pillage( contrairement à beaucoup de guérillas).

Les Français surent aussi jouer des particularismes locaux entre provinces. C’est ainsi que Suchet pouvait écrire en novembre 1810 : » les Aragonais sont propres à devenir de bons soldats et sont d’excellent guides . Ils se battent avec courage . Leur aversion contre les Catalans et les Valenciens garantit contre la désertion » .

Il était donc question de lever de plus en plus des troupes supplétives locales,  montrant ainsi que les Français ne combattaient pas les Espagnols mais des «  brigands »
Mais ces enrôlements devaient se faire avec prudence, ce que fit le futur maréchal.
En effet, il fallait aussi se méfier de leur possible » retournement d’uniforme » au fur et à mesure que les difficultés s’amoncelaient pour les forces françaises .Les exemples de passage tout équipé à l’ennemi ne seront pas rares, au point que certains gendarmes aragonais furent « marqués » par une cicatrice à la main pour pouvoir les reconnaitre en cas de désertion.

Face à l’insurrection se posait pour les Français la question du recrutement de leurs supplétifs pour ces actions de contre guérilla. On ne pouvait pas être très regardant sur les motivations de ceux-ci : simple facteur économique (toucher une solde), amnistie de déserteurs ou anciens guérilleros.
Passons donc en revue ces espagnols « afrancesados » organisés par Suchet et ses lieutenants.

LES SUPPLETIFS ARAGONAIS

1)Les gendarmes aragonais
C’est en Octobre 1809 que le dénommé Domingo Brun dit Chandon  leva une petite troupe de volontaires pour guider les Français dans leur expédition contre les vallées de Hedio et Anso
Une autre compagnie est formée à Venasque en Décembre 1809
En Janvier 1810 ces volontaires furent formés en une compagnie de gendarmes et stationnés à Jaca
A Barbastro, à la même période, un riche négociant, Pedro Arnillas, monte à ses frais une compagnie de gendarmes pour protéger le commerce trans -frontalier et ses intérêts .  En Avril 1810, cette compagnie est de 91 «  gendarmes «  sous le commandement du lieutenant Robustiano Lutz
En mars, une autre compagnie de gendarmes de 100 hommes de 18 à 40 ans  fut organisée par le baron de Andella . Le 5 Avril cette compagnie de « gendarmes espagnols » accompagne comme guides 2 compagnies du 114e de Ligne contre une bande de guerrilla et combattent bien.
On les retrouve avec Suchet au siège de Lerida puis en Juillet sont basés à Saragosse.

En Mars 1811, la compagnie de Saragosse devient 1er compagnie de gendarmes. Les deux compagnies des Jaca et Barbastro sont fusionnées dans la 2e compagnie  aux ordres de Domingo Brun, qui a pour QG Jaca.
En Juillet 1812 Suchet réuni administrativement toutes les troupes aragonaises sous le terme «  gendarmes et fusiliers aragonais » avec comme colonel inspecteur le baron de Andilla.
Son décret précise« Ces troupes se conformeront aux règlements français pour la solde, les masses et la forme d’ habillement. Le général Reille déterminera  les couleurs de l’habillement en se rapprochant le plus possible de celui existant »
Les deux compagnies de gendarmes sont  la 1ere à Saragosse sous le commandement de Esteban De Robert (3 officiers et 100 hommes)  et la seconde de Domingo Brun à Jaca ( 3 officiers et 65 hommes)
La première compagnie reçoit des uniformes neufs en Juillet ( aussi ressemblant au précédent d’ après les ordres du général Reille)  , et 20 hommes désertent chez Mina en Septembre avec armes et bagages !
En Juillet 1813, les deux compagnies de gendarmes sont à Jaca et se replieront avec les Français. Ils seront dissous à Dax en Décembre 1813.

2)Les compagnies de fusiliers aragonais
C’est un décret de Suchet du 1er mars 1811  paru dans la gazette nationale de Saragosse qui forme 4 compagnies de fusiliers sous la responsabilité des corregidors des cités choisies
La 1er à Catalayud ( lieutenant Wartuzel) , la 2e à Daroca ( lieutenant Fondo) , la 3e à Terruel
( lieutenant Ballester) , la 4e à Alcaniz (lieutenant Fernandez) . Mais en Juillet les 4 compagnies totalisent seulement 168 hommes . Une compagnie supplémentaire est cependant prévue à Tarazone.
Parallèlement sont formés des gardes civiques dans 34 localités d’ Aragon.
En Novembre les 3 premières compagnies passent aux insurgés ! La 4e compagnie devient donc 1er et la compagnie supplémentaire : la 2eme. Deux autres compagnies sont formées .
En Avril 1812,une compagnie de volontaires aragonais à pied est organisée à Belchite sous les ordres du capitaine Mata.
Il y a  donc de nouveau 4 compagnies en Juillet . Plus que 3 squelettiques en Septembre 1812 avec la désertion de la 1ere compagnie. Le général Reille décide alors de les désarmer et de les envoyer en France.

3)les chasseurs à cheval aragonais
Unité extrêmement éphémère formé avec d’ anciens guérilleros  de Benito Falcon en décembre 1811 .Deux compagnies en septembre 1812 qui désertent et passent aux insurgés avec tout leur équipement «  de hussards espagnols »

Biblio
-Revue historique des armées, 2009, Les compagnies de gendarmerie autochtones dans le nord de l’Espagne (1810-1813) Gildas Lepetit
-L'Andalousie et Napoléon: Contre-insurrection, collaboration et résistances  dans le Midi de l’Espagne Par Jean-Marc Lafon , editions Nouveau Monde 2007
-Aragoneses al servicio del  Imperio par Luis Sorando Muzas
-Contre guérilla en Espagne , Suchet pacifie l’ Aragon,par Jean Louis Reynaud  ed Economica 1992


article et illustration parus dans le bulletin du Bivouac   study 


Davin Didier
inceptio

Messages : 1878
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 59
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum