SEHRI : de 1789 à 1815 - association loi 1901
Bonjour
N'oubliez pas de vous inscrire et de vous présenter pour profiter pleinement du forum.
cordialement

Isle Bourbon ou ile de la Réunion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Isle Bourbon ou ile de la Réunion

Message  Jérôme C. le Ven 1 Mai - 14:17

Voici trois extraits de plis maritimes dans leur jus issus d'une archive inédite de Joseph Marion 1786/1855 engagé volontaire vosgien dans les armées napoléoniennes en 1813. Il a participé à la Campagne de France en 1814 et fait partie des troupes françaises chargée du rétablissement de l'autorité française après l'occupation de L'Isle Bourbon (La Réunion) par les Anglais 1803/1815.
J'ai mis une enchère mais ne les ai pas eu.

1° Pli avec marque postale linéaire 16 ROCHEFORT 42 x 10 adressée à Nicolas Le Roi cordonnier à Gérardmer département des Vosges

arrondissement de Saint Dié Canton de Bruyères .Bon texte du Caporal Marion " A bord de l'Africaine (navire) ce 8 octobre 1814....En même temps

envoyez moi cinquante francs..Nous avons reçu hier la solde de cinq mois d'avance .Comme nous partons quelques temps, l'argent est une bonne

compagnie.Nous allons dans un fort beau pays à ce que l'on dit.Nous allons à Lille Bourbon et nous devons arriver au moi de janvier prochain..Nous

serons plus heureux qu'en France..N'oubliez jamais ma filleule .Faites pour elle ce que vous feriez pour moi...Vous me direz si vous avez reçu ma

lettre de Rochefort...Mon adresse J Marion caporal dans la 2° compagnie du 3° Régiment d'artillerie à pied à bord de l'affricaine poste restante à

Rochefort

2° Pli dans son jus avec marque postale linéaire 28 Brest 25 X 10 adressé à Mr George Marion boucher à Gérardmer par St Dié Vosges.Très bon texte

de Joseph Marion "Saint Denis le 6 avril 1815 mon cher père et ma chère mère .Je vous écrit la présente pour vous annoncer mon arrivée à Lisle

de bourbon dont nous y sommes débarqués le 6 avril et en bon port dieu merci.Notre traversée a été un peu longue nous avons été quatre mois et

demy en mer ce qui nous a beaucoup impasianté quoique nous n'ayons rien souffert pour la faim et pour la soif mais nous avons beaucoup souffert par

la chaleur dessous la ligne du soleil (l'équateur) que nous avons traversé pendant le courant de janvier avec un calme qui nous tenu là pendant 8 jours.

Nous avons aussi beaucoup souffert par les mauvais tems et les vents contraires..pour savoir ce que c'est que la mer, il naviguer pour en connaître le

danger..Enfin je suis content d'être à terre ..Il paraît que nous serons très bien dans notre isle. Nous avons des vivres plus qu'il n'est possible d'en

manger en viande de boeuf et de cochon nous avons tous les jours par homme trois onces de sucre et deux onces de café et du rom qui est comme

une espèce d'eau de vie un titre pour quatre hommes tous les jours..Nous ne monterons pas la garde, nous allons seulement faire quelques tournées

dans les batteries tous les jours..je crois que la plus grande souffrance sera la chaleur car nous avons l'automne à présent et il fait plus chaud qu'en

europe dans les grandes chaleurs de l'été. Lisle bourbon est assez fertile en blé, en toutes sortes de poivreries et de girofles et en ris et en millet en

sucre, en caffé et des fruits de plusieurs espèces que nous ne connaissons pas , l'on n'y voit aucun fruits d'Europe , les pommes de terre y sont très

bonnes ...Mon cher père voilà une vérité que je vous écris que vous aurez peine à croire , quand je vous dirai que nous avons relâchés au cap de Bonne

Espérance pendant quinze jours et que ce qui m'a beaucoup étonné de voir les moutons de la manière dont ils sont bâtis quand je vous dirai que la

queue de ces moutons pèse douze à quinze livres ce qui est incroyable pour ceux qui n'ont pas vu ça Jamais je ne l'aurais cru et à l'isle de France et

à bourbon les boeufs et les vaches ont des bosses sur le dos comme les chameaux et dans ces bosses c'est du suif, comme les moutons du Cap,

tous leur gresse est dans la queue , ils n'en ont point du tout sur les roignons enfin il y a bien d'autres choses bien remarcables et différentes d'Europe

il y a aussi (les esclaves noirs) leur nombre en est très considérable ..ils travaillent comme des boeufs enfin l'on n'y voit point de chevaux .C'est eux

qui font tout , on les attèle à des voitures comme des bêtes , il y des habitants qui en ont cinq à six cents et on les mène au travail à coup de foix (fouet)

et de triques , il y a un blanc qui en conduit une cinquantaine comme on conduit un troupeau...Comme nous voilà éloigné les uns des autres..je vous

recommande toujours bien ma petite filleule ainsi qu'à Nicolas le Roy dont je ne veux pas qu'on prenne rien dans ces deux cents francs pour l'entretien

...Je souhaite qu'après la campagne de l'Afrique je souhaite vous revoir en bonne santé..

Mon adresse J Marion caporal dans la 21° compagnie du 3° Régiment d'artillerie à pied en garnison à Saint Denis à l'Isle Bourbon en affrique .Vous

enverrez vos lettres à la poste de Brest ou de Rochefort , je crois qu'il se fera deux expéditions par mois ou une taxe 10 à la plume

3° Pli avec marque linéaire 28 Brest 25 X 10 adressée à Nicolas Leroy Cordonnier à Gérardmer.Très bon texte

"Saint Denis 6 avril 1815 ...je suis content d'être arrivé à terre car le trajet de la mer m'a beaucoup ennuyé ainsi que bien d'autres, enfin nous sommes

parvenus à débarquer le trois avril en bon port dieu mercy..selon toutes les apparences nous serons très bien à l'isle bourbon et il étatit temps d'arriver

car la campagne de mer est bien fatigante.nous avons été quatre mois et demy pour faire nos 3600 lieux Nous avons relâché au cap de Bonne

Espérance quinze jours du 10 au 25 février c'était le temps des vendanges et des récoltes enfin nous entrons en yvers et vous en été mais il parait

que les yvers ne sont pas bien rudes à peu près comme l'été en europe...(question et placement d'argent)...Les deux cents francs de ma filleule je ne

veux pas qu'on y touche.Vous prendrez dans mes intérêts ce que vous aurez besoin pour son entretien.. ne lui laissez manquer de rien en fet

d'habillement et pour son école la même chose... La monnoye du pays est de six liards qui vallent trois sous du pays donc avec six liards vous

pouvez aller vous amuser au caffé ...Mon ami hubert étienne je te prie d'avoir soin de ma filleul et de lui tenir lieu de parrain durant toute mon absence

et de veiller sur sa conduite..nos anciens amis pour la vie...

J Marion caporal d'artillerie en garnison à Saint Denis Isle Bourbon en Affrique

_________________
Par définition un historien se doit d'éclairer certaines zones d'ombres du passé. Ayant de droit accès à toutes les archives ouvertes, il s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

Président de la S.E.H.R.I.
avatar
Jérôme C.
Admin

Messages : 5763
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 45
Localisation : Ain / Vaucluse

Voir le profil de l'utilisateur http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum