SEHRI : de 1789 à 1815 - association loi 1901
Bonjour
N'oubliez pas de vous inscrire et de vous présenter pour profiter pleinement du forum.
cordialement

la campagne de Calabre 1806 1807

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la campagne de Calabre 1806 1807

Message  Jérôme C. le Sam 27 Fév - 19:10

voici un article très très intéressant coulonoh

Au début de l’année 1806, Napoléon charge le maréchal Masséna de conquérir le royaume de Naples afin de placer son frère Joseph sur le trône napolitain. Malgré la facilité avec laquelle s’effectue la conquête, les Français se trouvent rapidement confrontés à de sérieuses difficultés. Soumis aux attaques des forces britanniques basées en Sicile, ils doivent également faire face à une féroce guérilla dans les provinces les plus méridionales du royaume. Soutenus par les Anglo-Siciliens, les insurgés calabrais parviennent à mettre en échec les troupes du général Reynier et obligent Masséna à intervenir personnellement. La Calabre devient alors un véritable laboratoire des méthodes de lutte anti-insurrectionnelle : les colonnes mobiles françaises se livrent à un incessant quadrillage du terrain, utilisent des unités spécialement formées à la contre-guérilla, lèvent des auxiliaires parmi la population calabraise. Grâce à l’emploi de ces méthodes, la région est progressivement pacifiée, mais la campagne se révèle fort coûteuse et préfigure les difficultés que les Français rencontreront peu après en Espagne.

https://rh19.revues.org/1010

L’invasion du royaume de Naples par l’armée napoléonienne, en 1806, provoque une vaste insurrection populaire dans les provinces les plus méridionales de la péninsule, notamment en Calabre. Durant près d’un an, les troupes chargées de réprimer le soulèvement s’épuisent à traquer d’insaisissables rebelles qui ne cessent de se dérober à leurs coups, et, avec le soutien des Britanniques, pratiquent une habile stratégie de harcèlement. Pour les soldats français, l’atmosphère de violence extrême dans laquelle se déroule la campagne s’ajoute à son caractère fastidieux et frustrant. Évoluant dans un univers imprégné de religiosité, les Calabrais mènent une véritable croisade contre l’occupant : les sévices et les mutilations qu’ils infligent à ceux qui tombent entre leurs mains entraînent en retour de féroces représailles. Guerre de la violence extrême, la campagne de Calabre souligne le lien étroit qui unit mémoire et modes de représentation. L’insurrection calabraise de 1806-1807 est tombée pour des raisons différentes dans un oubli profond en France, en Italie et en Grande-Bretagne, son souvenir est pratiquement absent de la mémoire officielle comme de la mémoire populaire.

https://ahrf.revues.org/9313

_________________
Par définition un historien se doit d'éclairer certaines zones d'ombres du passé. Ayant de droit accès à toutes les archives ouvertes, il s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

Président de la S.E.H.R.I.
avatar
Jérôme C.
Admin

Messages : 5763
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 45
Localisation : Ain / Vaucluse

Voir le profil de l'utilisateur http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

Correspondance P-L Courier

Message  MONTFERME le Dim 28 Fév - 15:05

Lire la très riche correspondance de l'officier d'artillerie à cheval Paul-Louis COURIER.

http://www.paullouiscourier.fr/_1807_11_01_A_Mme_Pigalle_056.php

MONTFERME
disputatio

Messages : 74
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 54
Localisation : Saint-Rambert en Bugey

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum