SEHRI : de 1789 à 1815 - association loi 1901
Bonjour
N'oubliez pas de vous inscrire et de vous présenter pour profiter pleinement du forum.
cordialement

Les maladies, fléaux des armées

Aller en bas

Les maladies, fléaux des armées

Message  Laurent le Mar 27 Sep - 11:15

Dans ces années de guerre, les pertes sous la Révolution et l'Empire furent à environ 50 % dues aux maladies, aussi pudiquement dénommées à l'époque "fatigues de la guerre".

Voici une biographie d'un malade qui n'en réchappa pas et qui écrit une lettre à sa sœur quelques jours avant sa mort :

Ponsardin François, originaire de Paris, soldat, caporal puis sergent dans le régiment ci-devant de Neustrie entre 1760 et 1791. Enrôlé en septembre 1792, à l’âge de 51 ans dans le 7e bataillon de Paris, dit du Théâtre-Français, lieutenant le 19 octobre 1792, mort à l’hôpital de Cambrai le 23 mai 1793, des suites des fatigues de la guerre.

Il écrivait une lettre à sa sœur, le 26 avril de l’hôpital : « Ma sœur, le sujet de ma maladie était une dysenterie accompagnée de fièvres violentes, et jointes à des douleurs insupportables qui ont été occasionnées par les combats, les fatigues et bivouacs que nous avons essuyés pendant l’hiver. Si cette campagne se trouvait aussi rude que la dernière, il est impossible que je puisse y tenir, car vous seriez effrayés de voir le nombre de malades qui reviennent continuellement de l’Armée, les hôpitaux sont remplis et les maladies sont si dangereuses qu’on perd du monde continuellement. Je ne parlerai point des combats que nous avons essuyés pour empêcher l’ennemi de former le siège de Valenciennes, les papiers publics t’en auront assez instruite ».

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
avatar
Laurent
inceptio

Messages : 4839
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 46
Localisation : Moscou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les maladies, fléaux des armées

Message  Marc Morillon le Sam 1 Oct - 8:07

C'est la même dysenterie qui avait mis à genoux l'armée Prussienne l'année précédente à Valmy et qui avait probablement contribué à la victoire française contre toute attente. Il y a deux témoins de choix de cette épidémie: Goethe et Chateaubriand...
Il s'agit en l’occurrence d'une maladie bactérienne appelée shigellose dans laquelle la bactérie envahit les parois du colon dans lesquelles elle fait des abcès (d'où la fièvre et les douleurs abdominales très intenses) qui peuvent s'ouvrir (d'où le sang et le pus dans la diarrhée) et même donner des perforations. On comprend que la maladie puisse être mortelle.
Elle a continué à faire des ravages dans toutes les armées en campagne et et on la retrouve notamment en août-septembre 1914 (toujours dans les mêmes régions d'ailleurs) et les ambulances et hôpitaux sont pleins de dysentériques.

Amicalement
Marc
avatar
Marc Morillon
collatio

Messages : 210
Date d'inscription : 04/05/2016
Age : 66
Localisation : Draguignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les maladies, fléaux des armées

Message  Laurent le Sam 1 Oct - 11:50

Merci Marc des précisions qui étayent le propos intelligemment et éclaire notre lanterne, je ne savais pas que cette maladie avait pu persister jusqu'en 1914, mais y réfléchissant vu les conditions des tranchées et ayant moi-même connu une guerre de tranchées, j'ai vu et aussi connu la cagasse du front, donc j'aurais dû y réfléchir, ceci est très intéressant pour replacer de fait l'ambiance de cette époque et campagne

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
avatar
Laurent
inceptio

Messages : 4839
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 46
Localisation : Moscou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les maladies, fléaux des armées

Message  Marc Morillon le Sam 1 Oct - 12:03

Laurent
On sort un peu de notre période mais cette maladie existe toujours et se voit toujours en campagne. Il y a eu notamment des cas lors des récents déploiements en zone sahélienne (Mali, Niger, Tchad). Des petites épidémies sont régulièrement observées à Djibouti.
Amicalement
Marc
avatar
Marc Morillon
collatio

Messages : 210
Date d'inscription : 04/05/2016
Age : 66
Localisation : Draguignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les maladies, fléaux des armées

Message  Laurent le Sam 1 Oct - 13:19

certes, mais c'est intéressant de voir le parallèle, je me souviens de la cagasse chronique de tous les combattants que j'ai vu dans les tranchées, n'ayant pour toilettes qu'une cabane au fond du jardin sur les positions arrières, le problème venait de l'eau, sur le front de 400 kms de long que j'ai parcouru en grande partie, l'eau était rare, les canalisations des habitations depuis longtemps pulvérisées, elle ne pouvait venir donc que de l'arrière ou des puits, par ailleurs souillés la plupart du temps, ou contaminés car il s'agissait d'un pays minier, ceci s'ajoutait à l'hygiène toute relative d'une bande de soldats sans possibilité de douches ou baignoires, je me souviens de douches improvisées, ou de baignoire utilisées dehors comme baquets, mais l'hiver par des températures glaciales, la plupart des hommes ne se lavaient plus, et je ne parle pas des rats et des souris dans les gardes manger, d'où l'obligation d'avoir des chats et des chiens, qui pullulaient abandonnés sur toute la ligne, d'une manière générale d'ailleurs, tous les points d'eau ou de toilettes étaient piégés par des grenades ou des mines, mais en effet je m'égare

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
avatar
Laurent
inceptio

Messages : 4839
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 46
Localisation : Moscou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les maladies, fléaux des armées

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum