SEHRI : de 1789 à 1815 - association loi 1901
Bonjour
N'oubliez pas de vous inscrire et de vous présenter pour profiter pleinement du forum.
cordialement

la répression montagnarde lyonnaise

Aller en bas

la répression montagnarde lyonnaise  Empty la répression montagnarde lyonnaise

Message  Jérôme C. le Mer 14 Déc - 8:46


_________________
Par définition un historien se doit d'éclairer certaines zones d'ombres du passé. Ayant de droit accès à toutes les archives ouvertes, il s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

Président de la S.E.H.R.I.
Jérôme C.
Jérôme C.
Admin

Messages : 6137
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 47
Localisation : Ain / Vaucluse

http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

la répression montagnarde lyonnaise  Empty Re: la répression montagnarde lyonnaise

Message  Jérôme C. le Mar 19 Fév - 18:31

Le citoyen Dorfeuil (Dorfeuille), commissaire national à Ville-Affranchie, envoie l'arrêté pris à son sujet par les représentants du peuple Fou-ché, Collot-d'Herbois, et Laporte, par lequel ils lui rendent la justice que son patriotisme lui a méritée.
La Convention nationale en ordonne l'insertion au « Bulletin ».
Suit la lettre du citoyen Dorfeuille.
Dorfeuille, commissaire national, nommé par Collot-d'Herbois, Albitte, Fouché et Laporte, au citoyen Président de la Convention nationale.
« Commune-Affranchie, le 24 frimaire, an II de la République une et indivi-4 sible.
« Citoyen Président,
« La Commission de justice populaire instituée à Ville-Affranchie remplissait ses fonctions avec un zèle vraiment républicain. Dans l'espace de trente jours, ce tribunal a jugé à mort, élargi ou condamné à la réclusion, plus de 150 prévenus.
« Au moment de l'installation, nous n'avions ni preuves par écrit, ni preuves testimoniales; il fallait souvent lire le crime sur le front des coupables. Couthon se souviendra qu'il m'a donné un arrêté portant l'ordre de faire ouvrir les caves du département, les bureaux et tous les lieux où je soupçonnais des preuves renfermées.
« En un mot, citoyen Président, soit au tribunal, soit dans les prisons où j'ai passé les nuits a interroger les criminels, nous nous flattons, mes collègues et moi, d'avoir fait ce que l'on avait droit d'attendre de nous.
« Cependant, comme les prisons se remplissaient tous les jours, les représentants du peuple ont cru devoir donner, à la justice nationale, un mouvement plus rapide encore que celui qui nous dirigeait; ils ont créé une Commission de sept membres qui nous remplace. Cette Commission n'étant asservie à aucune espèce de formes a jugé, condamné ou élargi, depuis son institution, 700 personnes. Malgré tout notre zèle, nos soins et notre assiduité, nous ne pouvions jamais, d'après l'esprit même de l'arrêté qui nous installe, arriver à un résultat aussi prompt.
« Aussi, Je s représentants du peuple, ont-ils rendu à notre patriotisme une justice éclatante. Je vous envoie l'arrêté honorable qu'ils ont pris à notre égard et je demande à la Convention qu'elle ait la bonté de le rendre public, afin que la patrie sache qu'à quelque poste que nous soyons placés, nous savons faire notre devoir. Les représentants du peuple viennent de me donner la commission glorieuse de surveiller la fabrication des armes à Saint-Etienne, d'y donner le mouvement aux autorités constituées, d'y terrasser le fanatisme et d'y raviver l'esprit public.
« Soyez persuadé, citoyen Président, que je m'acquitterai vigoureusement de ces importantes fonctions et que je mériterai toujours de plus en plus le titre glorieux que m'ont donné mes concitoyens :
« Celui d'apôtre de la liberté.
« Le jacobin Dorfeuille, commissaire national. »

_________________
Par définition un historien se doit d'éclairer certaines zones d'ombres du passé. Ayant de droit accès à toutes les archives ouvertes, il s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

Président de la S.E.H.R.I.
Jérôme C.
Jérôme C.
Admin

Messages : 6137
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 47
Localisation : Ain / Vaucluse

http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

la répression montagnarde lyonnaise  Empty Re: la répression montagnarde lyonnaise

Message  Jérôme C. le Mar 19 Fév - 18:31

Tribunal révolutionnaire de Commune-Affranchie.
Arrêté des représentants du peuple envoyés à Commune-Affranchie.
Au nom du peuple français,
Les représentants du peuple, envoyés dans la Commune-Affranchie pour y assurer le bonheur du peuple avec le triomphe de la République, dans tous les départements environnants, et près l'armée des Alpes;
Considérant que la Commission révolutionnaire, établie par leur arrêté du 7 frimaire, remplit ses fonctions de manière à ne laisser après elle aucun conspirateur à juger; que l'existence des Commissions précédemment formées pour le même objet, et qui ont été suspendues, devient absolument inutile, et laisse dans l'inactivité des hommes dont le patriotisme et les lumières peuvent être employés utilement à d'autres fonctions pour l'intérêt de la République;
Arrêtent que les deux Commissions, connues sous le nom de tribunal révolutionnaire et de Commission militaire, cesseront définitivement d'exercer toutes fonctions judiciaires, à dater de la notification du présent.
Commune-Affranchie, 19 frimaire, l'an II de la République française.
Signé : Fouché, Collot-d'Herbois, Laporte.

_________________
Par définition un historien se doit d'éclairer certaines zones d'ombres du passé. Ayant de droit accès à toutes les archives ouvertes, il s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

Président de la S.E.H.R.I.
Jérôme C.
Jérôme C.
Admin

Messages : 6137
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 47
Localisation : Ain / Vaucluse

http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

la répression montagnarde lyonnaise  Empty Re: la répression montagnarde lyonnaise

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum