SEHRI : de 1789 à 1815 - association loi 1901
Bonjour
N'oubliez pas de vous inscrire et de vous présenter pour profiter pleinement du forum.
cordialement

26 - 29 novembre 1812 : la Bérézina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

26 - 29 novembre 1812 : la Bérézina

Message  Jérôme C. le Lun 29 Nov - 17:20

Le 26 novembre 1812, la Grande Armée de Napoléon 1er arrive au bord de la Bérézina, un affluent du Dniepr au terme d'une retraite effroyable.

Trois ponts sont construits par le génie d'Elbé et des artilleurs du général Aubry.
Alors qu'une partie de l'armée passe, l'autre combat.

Le 29, malgré l'alarme incitant au passage, les ponts sont détruits.

http://www.histoire-empire.org/1812/berezina/berezina_02.htm


_________________
Par définition un historien se doit d'éclairer certaines zones d'ombres du passé. Ayant de droit accès à toutes les archives ouvertes, il s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

Président de la S.E.H.R.I.
avatar
Jérôme C.
Admin

Messages : 5647
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 45
Localisation : Ain / Vaucluse

Voir le profil de l'utilisateur http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

le sapeur Mitten

Message  Jérôme C. le Lun 29 Nov - 18:10

Lors de cette bataille, le sapeur Mitten est aux premières loges.





En effet, né à Kayl, au Luxembourg, en 1790. Conscrit de 1810 de 1M 70, il entre au 1er bataillon de sapeurs le 25 février 1812 à Metz. IL fait la campagne de Russie et est à la Bérézina, où il est fait prisonnier le 27 novembre. L'état-major du bataillon ne comptabilise les pertes de novembre 1812 qu'en mars 1813 !!! Joseph ne rentre qu'en 1815. Il se marie l'année suivante et, de fil en auguille (c'est le cas de le dire), il est l'ancêtre direct de ma compagne et donc de mon petit garçon ghf5rd

_________________
Par définition un historien se doit d'éclairer certaines zones d'ombres du passé. Ayant de droit accès à toutes les archives ouvertes, il s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

Président de la S.E.H.R.I.
avatar
Jérôme C.
Admin

Messages : 5647
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 45
Localisation : Ain / Vaucluse

Voir le profil de l'utilisateur http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

Passage de la Bérésina

Message  Laurent le Lun 7 Mai - 12:09

Michel-Ange Gaëti né à Carrare en 1775, gradué à la Faculté de Florence en 1801, mis en réquisition comme sous-aide à l’hôpital militaire de Pise et à celui de Livourne ainsi qu’à l’Armée d’Italie en 1806, commissionné au début de 1807, sous-aide au 92ème régiment d’infanterie en 1808, aide-major au 1er régiment d’artillerie à cheval en 1809, tué au passage de la Bérézina en 1812. Griois écrit de lui : « Les cosaques ne parurent pas de mon côté, et dans l’après-midi j’arrivai à Stoudianka, à 3 lieux de Borisof. Dans cette journée, j’avais rencontré Gaëti, aide-major de mon ancien régiment, touché de l’état où il me voyait, il me donna quelques morceaux de racines de gentiane et me conseilla de les mettre dans de l’eau-de-vie et d’en prendre de temps en temps quelques gouttes pour rendre un peu de ton à mon estomac et ranimer mes forces. Il me restait précisément à peu près un demi-verre d’eau-de-vie dans une petite bouteille clissée que je portais sur moi, j’y mis ma précieuse racine, et lorsque je me sentais faible ou plus souffrant qu’à l’ordinaire j’en humectais mes lèvres. Mais pour ne pas me trouver au dépourvu si ma faiblesse devenait extrême, j’en usai avec une telle économie que ma petite bouteille, que je conserve comme une relique précieuse de mon pèlerinage, était encore à demi-pleine lorsque j’arrivai à Koenigsberg. Ce pauvre Gaëti ! C’était la dernière fois que je devais le voir, lui aussi. Le lendemain, il eut la tête fracassée presque devant moi par un obus, en passant le pont de la Bérésina. Il semble que j’ai porté malheur aux anciens amis que je rencontrais dans cette journée ».

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
avatar
Laurent
inceptio

Messages : 4507
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 45
Localisation : Moscou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26 - 29 novembre 1812 : la Bérézina

Message  Laurent le Lun 7 Mai - 12:44

Théodore-Joseph-Marie La Guérinais né à Rennes en 1790, élève à l’Ecole Polytechnique en 1806, et de l’Ecole d’application en 1808, Lieutenant en second en 1808, en premier en 1811, et capitaine le 22 juillet 1812. Griois écrit à son propos : « parmi les innombrables catastrophes de la journée, je citerai la fin déplorable d’un capitaine de mon régiment, Monsieur La Guérinais. Ce jeune homme, dans toute la force de son âge, avait parfaitement supporté les fatigues de la retraite. Il avait, comme presque tous les officiers, perdu son cheval, et faisait route à pied. Arrivé sur les bords de la Bérésina, il choisit la voie la plus courte, il savait très bien nager ; il entre tout habillé dans la rivière, écarte les glaçons et gagne à la nage la rive opposée. Il aperçoit un bivouac près de là ; c’est celui d’une compagnie d’artillerie ; il s’y rend au pas de course, il est accueilli en camarade, prend part du plat de bouillie, fait sécher ses vêtements près d’un bon feu, et, enveloppé dans une couverture qu’on lui prête, dort d’un profond sommeil. Mais tout le monde ne dormait pas, son uniforme, tout brillant d’or, fut un appât pour les voleurs, et le lendemain il ne retrouva ni pantalon, ni habit, ni bottes, tout avait été raflé pendant la nuit, et il ne put se procurer d’autres vêtements. On le mit sur un des caissons que la compagnie d’artillerie avait encore, et affublé de la couverture qu’on lui laissa, il quitta le bivouac. Mais la voiture qui le portait retardée par des obstacles et mal attelée, ne put franchir un mauvais pas. Elle fut abandonnée le soir même avec le pauvre La Guérinais, dont on n’eut depuis aucune nouvelle, et qui, sans doute, aura péri dans la nuit au milieu des angoisses de la faim, du froid et du désespoir ».

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
avatar
Laurent
inceptio

Messages : 4507
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 45
Localisation : Moscou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26 - 29 novembre 1812 : la Bérézina

Message  Jérôme C. le Mar 8 Mai - 8:09

pour rebondir sur ces très bonnes citations de l'ami Laurent tirées des néanmoins très bons mémoirs de Griois, voici quelques images illustrant le passage de la bérézina, des objets venant de là bas et un extrait d'une lettre dont l'auteur fait mention du passage.




_________________
Par définition un historien se doit d'éclairer certaines zones d'ombres du passé. Ayant de droit accès à toutes les archives ouvertes, il s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

Président de la S.E.H.R.I.
avatar
Jérôme C.
Admin

Messages : 5647
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 45
Localisation : Ain / Vaucluse

Voir le profil de l'utilisateur http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26 - 29 novembre 1812 : la Bérézina

Message  Jérôme C. le Mar 8 Mai - 8:10





bravoiserh

_________________
Par définition un historien se doit d'éclairer certaines zones d'ombres du passé. Ayant de droit accès à toutes les archives ouvertes, il s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

Président de la S.E.H.R.I.
avatar
Jérôme C.
Admin

Messages : 5647
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 45
Localisation : Ain / Vaucluse

Voir le profil de l'utilisateur http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26 - 29 novembre 1812 : la Bérézina

Message  Jérôme C. le Lun 26 Nov - 17:53

il y a deux cents ans, la bataille de la Bérézina commence ...

reliques de la Bataille et de la tragédie :
http://assosehri.monespace.net/uniformesetequip/page46.html

http://assosehri.monespace.net/uniformesetequip/page254.html

http://assosehri.monespace.net/uniformesetequip/page414.html

_________________
Par définition un historien se doit d'éclairer certaines zones d'ombres du passé. Ayant de droit accès à toutes les archives ouvertes, il s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

Président de la S.E.H.R.I.
avatar
Jérôme C.
Admin

Messages : 5647
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 45
Localisation : Ain / Vaucluse

Voir le profil de l'utilisateur http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26 - 29 novembre 1812 : la Bérézina

Message  Jérôme C. le Dim 19 Juin - 18:01

à voir

https://fr.ulule.com/fouilles-archeologiques/

_________________
Par définition un historien se doit d'éclairer certaines zones d'ombres du passé. Ayant de droit accès à toutes les archives ouvertes, il s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

Président de la S.E.H.R.I.
avatar
Jérôme C.
Admin

Messages : 5647
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 45
Localisation : Ain / Vaucluse

Voir le profil de l'utilisateur http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26 - 29 novembre 1812 : la Bérézina

Message  Jérôme C. le Sam 11 Mar - 9:09

la Bérézina en 1941



_________________
Par définition un historien se doit d'éclairer certaines zones d'ombres du passé. Ayant de droit accès à toutes les archives ouvertes, il s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

Président de la S.E.H.R.I.
avatar
Jérôme C.
Admin

Messages : 5647
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 45
Localisation : Ain / Vaucluse

Voir le profil de l'utilisateur http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: 26 - 29 novembre 1812 : la Bérézina

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum