SEHRI : de 1789 à 1815 - association loi 1901
Bonjour
N'oubliez pas de vous inscrire et de vous présenter pour profiter pleinement du forum.
cordialement

L ' armée confédérale suisse 1803-1815

Aller en bas

L ' armée confédérale suisse 1803-1815

Message  Davin Didier le Mar 14 Aoû - 11:31

L’ARMEE CONFEDERALE SUISSE

Depuis l’ Acte de Médiation de 1803 , la Suisse est une confédération cantonale. Proclamée neutre, cela n’empêche pas de nombreux pays européens d'y lever des régiments pour leur service : France, Espagne , Hollande.
N’oublions pas qu'à l’époque, le Valais et la principauté de Neuchâtel sont indépendants et que Genève est la préfecture du département français du Léman
Pour sa défense propre la Suisse doit compter sur ses milices cantonales qui peuvent être provisoirement réunies par la Diète selon un contingent défini. C’est ainsi que la Confédération lève ses troupes pour les porter sur ses frontières en 1805, 1809, 1813.

En fin 1813 se proclamant de nouveau neutre, cela n empêche pas les Autrichiens de passer par Bâle pour envahir la France.
En décembre l’Acte de Médiation est aboli , sans que Napoléon puisse y faire grand-chose. Une vague convention le remplace entre les cantons. La guerre civile menace. Les oligarques de Berne veulent récupérer le canton de Vaud qui mobilise ses milices et les dissensions internes éclatent dans divers cantons. Les Français viennent d’ évacuer en décembre Genève et le Valais.

En juin 1814, les milices de Soleure et Fribourg viennent prendre la suite des Autrichiens à Genève qui vient de demander son rattachement à la Confédération. Le Valais va rester dans une configuration provisoire jusqu’en juin 1815 où il sera rattaché. Neuchâtel, tout en redevenant propriété du roi de Prusse, adherera au pacte fédéral en mai 1815.

Le retour de Napoléon en mars 1815, calme les querelles intestines. La diète décide de la mobilisation des milices ( 30.000 hommes) pour établir un cordon de troupes entre Genève et Bâle.La neutralité de la Suisse a de nouveau été proclamée le 20 mars par le Congrès de Vienne.

Les cantons, avec difficultés, parfois révoltes et mutineries, absence d’équipements et de ravitaillement, envoient leurs contingents, répartis en deux divisions . Le commandant en chef:Niklaus Frantz Von Bachmann et son second : de Castella, anciens soldats au service émigré, vont non seulement devoir laisser passer les Autrichien, une fois de plus , mais aussi spontanément les aider, par haine personnelle de la République et de l’ Empire, en lançant un raid en Franche Comté et en participant au siège de Huningue sous prétexte de « liquider » les dernières poches de résistance Bonapartiste post Waterloo, dont Huningue où Barbanegre bombarda Bâle pour rappeler aux Suisses leur « neutralité »…..

Les forces suisses réunies comptaient des contingents d’ Argovie, St Gall, Tessin, Lucerne, Zurich, Genève, Berne, Vaud, Thurgovie et des artilleurs de Neuchâtel. Pour se reconnaitre au milieu de tas d’uniformes disparates, elles portaient un brassard rouge à croix blanche, reprise des anciennes bannières…

Désavoué par la Diète qui estime, vers le 22 juillet, que «la malencontreuse expédition a assez duré» et qu’il «est allé trop loin en avant», Bachmann, accompagné par Castella, rend bruyamment son commandement à la Diète le 26 juillet 1815.


study
avatar
Davin Didier
inceptio

Messages : 2162
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 60
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Entrée des milices suisses à Genève en juin 1814

Message  Davin Didier le Mar 14 Aoû - 11:38

avatar
Davin Didier
inceptio

Messages : 2162
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 60
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quand la Suisse envahissait la France dernier acte de guerre

Message  Loïc le Dim 26 Aoû - 18:47

bonjour

merci Didier de ce rappel utile clarifiant les choses entre les Suisses "au service de" et la véritable existence d'une force militaire propre aux Cantons

l'ordre de bataille de l'Armée Confédérale Suisse contre la France et l'invasion de la Franche-Comté en 1815
40 669 hommes
66 Bataillons d'Infanterie (dont 4 venant du service de France)
20 Compagnies de Tirailleurs
14 Compagnies de Cavalerie dont 3 spécifiquement Dragons Hussards et Chasseurs à cheval
24 Divisions d'Artillerie dont la 24e fut absorbée dans la 8e
http://www.napoleon-series.org/cgi-bin/forum/archive2008_config.pl?md=read;id=92037

Saluere
Loïc
Loïc
Loïc
baccalariandorum

Messages : 134
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 41
Localisation : arrt. Riom AUVERGNE & Bourbonnais

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L ' armée confédérale suisse 1803-1815

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum