SEHRI : de 1789 à 1815 - association loi 1901
Bonjour
N'oubliez pas de vous inscrire et de vous présenter pour profiter pleinement du forum.
cordialement

Un raid de la marine américaine dans le Pacifique en 1813 ( guerre de 1812 USA/GB)

Aller en bas

Un raid de la marine américaine dans le Pacifique en 1813 ( guerre de 1812 USA/GB)

Message  Davin Didier le Jeu 22 Nov - 19:47


Article paru dans le bulletin du Bivouac

UN RAID DE LA MARINE AMERICAINE DANS LE PACIFIQUE
D Davin

Lors du déclenchement des hostilités entre la GB et les Etats-Unis , les Britanniques pensent ne faire qu’ une bouchée de la petite marine de guerre américaine . Celle-ci est en fait très récente : les premières frégates et équipages militaires ne datant que des années 1794-1795 et avec la création aussi du fameux corps des Marines en 1797.

Si les Américains sont en grave infériorité numérique et en tonnage de leurs vaisseaux de guerre, leurs frégates sont plus maniables et mieux armées que leurs équivalents anglais. Les équipages sont très aguerris, issus de la marine de commerce qui sillonne les mers depuis l’indépendance et qui a du apprendre à se protéger de manière autonome.

Aussi, à la fin 1812 les premiers affrontements entre les frégates Us et la flotte britannique, le long des côtes atlantiques, tournent à l’avantage des Américains . De plus les corsaires Us font des dégâts sur la marine marchande.
Les Anglais, enfin conscients de leur insuffisance, vont donc renforcer considérablement leur dispositif maritime en 1813 et reprendre la main les long des côtes américaines, dont ils assurent le blocus, en submergeant la marine américaine par le nombre .
Les Américains réussissent cependant des croisières « de chasse » en Atlantique avec le commodore John Rogers. Nous avons vu aussi l’action de la Marine américaine sur les Grands Lacs.

Mais beaucoup plus spectaculaire est le raid mené en 1813 par le capitaine John Porter et sa frégate USS Essex dans le Pacifique, que nous allons évoquer.
A cette époque, peu connu encore malgré les expéditions fameuses de Bougainville, La Pérouse et Cook, le Pacifique commence à être parcouru par les vaisseaux anglais qui relient les Indes et l’Australie aux colonies espagnoles d’ Amérique du Sud et centrale. De même que des baleiniers hantent les côtes pacifiques du continent américain.

LES AVENTURIERS DU PACIFIQUE

Au Printemps 1813, la frégate USS Essex de John Porter, avec 350 marins et soldats( des US Marines aux ordres du capitaine John Gamble) à bord, franchit le cap Horn et pénètre dans les eaux du Pacifique .
Il s’ empare rapidement d’ un vaisseau anglais : le Georgiana qui change aussitôt de pavillon et d’ équipage de prise sous le commandement du lieutenant John Downes pour devenir le 2e navire d’ une nouvelle petite escadre.

Rapidement le nouveau USS Geogiana part écumer les eaux des Galapagos et le 24 Mai capture trois petits corsaires anglais qui s’ y ravitaillaient . Un mois plus tard l’Essex rallie avec deux autres prises elles aussi retournées sous un nouveau pavillon.

Le 25 Octobre 1813, plutôt que d’entrer dans un port d’ Amérique du Sud où elle risquait d’ être bloqué par les Britanniques, l’ escadre américaine désormais de 11 navires aborde l’ archipel des iles Marquises, et s’ installe sur une des iles :Nuku Hiva, rebaptisée pour l ‘ occasion Madison Island en l’honneur du président des Etats Unis.

Porter construit un fortin pour se protéger des raids indigènes et peut débarquer ses prisonniers anglais. C’est ainsi la première base navale américaine dans le Pacifique .
On proclame l’annexion de l’ ile et on trouve sur place un naufragé anglais, Wilson, qui sert d’ interprète avec des indigènes entièrement tatoués et assez belliqueux, tandis que leurs femmes sont beaucoup plus » hospitalières » d’ après les récits.

Le capitaine Porter va bientôt se trouver entrainé dans des guerres tribales. La tribu des Te Ii demande aux américains de les aider à vaincre la tribu rivale des Happah.
Le lieutenant Downes est détaché avec 40 US Marines et un petit canon pour accompagner 3000 guerriers Te Ii, contre un camp retranché de la tribu rivale qui fait sa soumission après un massacre « traditionnel « de prisonniers. A la grande surprise des Américains ,il n’ y eut pas de cannibalisme, comme ils s’ y attendaient !

Les deux tribus à présent réunies, toujours avec l’aide de Porter, se lancent dans une opération amphibie avec 200 pirogues contre une 3e tribu les Tai Pi,mais ceux-ci se défendent bien et les nouveaux alliés des Américains refluent les laissant seuls face aux ennemis très supérieurs en nombre .Heureusement leurs armes à feu leur permettent de se replier au prix de 1 tué et deux blessés. On rentre au camp de base après cette opération hasardeuse.

La reconnaissance n’étant pas de mise, les 3 tribus se disent que les diables étrangers devraient être à présent eux aussi éliminés de leurs affaires. Il encerclent le fort.
La situation devient donc plus délicate pour les occidentaux. Les prisonniers anglais eux même se joignent aux Américains pour se défendre puis mater la rébellion en lançant une offensive à travers la jungle. La supériorité des armes à feu ne laissant guère de choix aux indigènes dont la « capitale » est prise le 30 Novembre et livrée à la vengeance des Européens. Les Tai Pi font leur soumission.

En Décembre 1813, l’ USS Essex était prêt à reprendre la mer mais les marins peu enclins à quitter les femmes de l’île ; (On se rappelle alors les fameux révoltés du Bounty) et il faut toute la poigne de Porter pour ramener ses équipages à la raison.
Au début de 1814 ,Porter relance sa flotille à l’assaut des Anglais au large des côtes du Chili, avec l’ Essex accompagné de l’ USS Essex junior , ancien navire anglais capturé et rebaptisé.
Il livre combat, le 28 mars 1814 aux navires anglais HMS Phoebe et Cherub ; Mais la bataille tourne mal et il doit se rendre.

Pendant ce temps aux Marquises, à Nuku Hiva , la situation empire . Les Américains sont restés en très petit nombre sous les ordres du capitaine Gamble et avec seulement trois navires .
Les prisonniers anglais se révoltent, et réussissent à s’ emparer d’un des bateaux avec lequel ils réussiront finalement à rallier la Nouvelle Galles du Sud (Australie) .
Les tribus restent très hostiles lancent des opérations hostiles ponctuelles. Seul le fortin permet de les tenir en respect. Des pertes et des maladies ravagent peu à peu la poignée de rescapés qui doivent se réfugier sur un bateau pour se protéger.
Le capitaine Gamble sans nouvelles de Porter, décide alors d’abandonner sa position le 10 Mai 1814. Les Américains seront capturés sur le chemin du retour par un des navires anglais qui avaient fait de même pour Porter.



xxs44s

Davin Didier
inceptio

Messages : 2120
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 60
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un raid de la marine américaine dans le Pacifique en 1813 ( guerre de 1812 USA/GB)

Message  Marc Morillon le Ven 23 Nov - 8:10

Merci Didier.
Un vrai scénario de film d'aventures...
Amicalement
Marc
avatar
Marc Morillon
collatio

Messages : 210
Date d'inscription : 04/05/2016
Age : 66
Localisation : Draguignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un raid de la marine américaine dans le Pacifique en 1813 ( guerre de 1812 USA/GB)

Message  FranckT le Mer 28 Nov - 0:47

Passionnant !
Je sais que certains d'entre vous connaissez les virées américaines chez les ottomans, mais si ça peut intéresser qq1 qui ne connaît pas :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Guerres_barbaresques
avatar
FranckT
lectio

Messages : 22
Date d'inscription : 18/02/2016
Age : 52
Localisation : evry 91

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un raid de la marine américaine dans le Pacifique en 1813 ( guerre de 1812 USA/GB)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum