SEHRI : de 1789 à 1815 - association loi 1901
Bonjour
N'oubliez pas de vous inscrire et de vous présenter pour profiter pleinement du forum.
cordialement

Bonjour, nouveau sur le site, je tiens à me présenter.

Aller en bas

Bonjour, nouveau sur le site, je tiens à me présenter. Empty Bonjour, nouveau sur le site, je tiens à me présenter.

Message  GIROT le Mar 28 Mai - 12:56

Bonjour à tous et toutes,

Merci de m'accueillir sur votre site.

J'effectue des recherches sur l'histoire du 45e Régiment d'Infanterie de Ligne pendant l'épopée napoléonienne.

La raison de cette recherche est toute simple : je descends en droite ligne du capitaine adjudant-major Claude Marie Giraud (orthographe à l'armée), qui s'engagea en juin 1792 et qui livra sa dernière bataille le 18 juin 1815 à Mont Saint-Jean (plus connu sous le nom de Waterloo). Il sorti vivant de ce combat avec une blessure de sabre reçu à la tête. Ier corps Drouet d'Erlon, Division Marcognet, Brigade Grenier, 45e RIL colonel Louis-Guillaume Chapuzet.

J'essai de reconstituer son histoire, son parcours...

Je recherche, notamment, tout document qui pourrait me permettre d'en apprendre davantage.

Sur le plan personnel, j'étais dans l'aviation civile, en retraite depuis 10 mois.

Merci à vous pour toute information, de toute nature, que vous pourriez m'apporter sur l'histoire du 45e et celle de mon ancêtre, si par bonheur, il était un peu connu...

Cordialement,

Frédéric Girot
GIROT
GIROT
lectio

Messages : 13
Date d'inscription : 28/05/2019
Age : 54
Localisation : Vendrest Seine & Marne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour, nouveau sur le site, je tiens à me présenter. Empty Re: Bonjour, nouveau sur le site, je tiens à me présenter.

Message  Davin Didier le Mar 28 Mai - 15:07

Bonjour et bienvenue à vous
on va essayer de vous trouver des trucs sympas sur le 45e de Ligne
en attendant quelques éléments ici:
http://sehri.forumactif.com/t1015-45e-de-ligne

cordialement
avatar
Davin Didier
inceptio

Messages : 2280
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 61
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour, nouveau sur le site, je tiens à me présenter. Empty merci beaucoup

Message  GIROT le Mar 28 Mai - 15:56

Merci beaucoup,

Mais il semble que les liens ne fonctionnent pas ou plus...? C'est probablement mon ordinateur...

Cordialement,

Frédéric Girot
GIROT
GIROT
lectio

Messages : 13
Date d'inscription : 28/05/2019
Age : 54
Localisation : Vendrest Seine & Marne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour, nouveau sur le site, je tiens à me présenter. Empty Re: Bonjour, nouveau sur le site, je tiens à me présenter.

Message  rigodon d'honneur le Mar 28 Mai - 21:20

bienvenue Very Happy !

quelle chance d'avoir un ancêtre vétéran de la Grande Armée !...
Girot a écrit:mon arrière-arrière-arrière-arrière grand-père était le Capitaine adjudant-major Claude Marie Giraud (orthographe connue à l'armée. La bonne orthographe : Girault et depuis par erreur d'un secrétaire de Mairie au XIXe : Girot...), du 45e régiment d'Infanterie de Ligne, né le 1er octobre 1771 (pour l'armée), en fait le 26 octobre 1771 et décédé à Condé sur l'Escaut le 9 février 1849. A Waterloo : dans le 1er corps d'armée de Drouet d'Erlon, division Marcognet, Brigade Grenier, Colonel Chapuzet.
selon les états nominatifs des officiers du 45e de ligne en 1815, votre ancêtre n'était pas adjudant-major à cette époque mais capitaine commandant la compagnie de voltigeurs du 1er bataillon.

on le retrouve auparavant (dates ?) comme capitaine commandant la compagnie de voltigeurs du 3e bataillon.

au 21 janvier 1814, il est capitaine adjudant-major. il a visiblement exercé ses fonctions d'adjudant-major au 2e bataillon.

il avait été nommé au grade de capitaine le 27 décembre 1811.

il était chevalier de la LH depuis le 7 août 1809 :
 study http://www2.culture.gouv.fr/LH/LH080/PG/FRDAFAN83_OL1150028v001.htm
Saluere
rigodon d'honneur
rigodon d'honneur
collatio

Messages : 227
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 49
Localisation : Var

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour, nouveau sur le site, je tiens à me présenter. Empty Merci beaucoup !

Message  GIROT le Mar 28 Mai - 22:11

Bonsoir,

Je suis impressionné par la rapidité ...!

J'avais déjà certains renseignements par la base Léonore, mais pas aussi précis concernant ses commandements !

J'ai comme information concernant ses bataillon et Cie :

(dans l'ordre chronologique ??) :

- 1er bataillon, 3e Cie.

- 3e bataillon, 7e Cie.

- Etat-Major.

Il a bien été décoré de la LH le 7 août 1809, je suppose suite à la bataille de Wagram ? Il est blessé à Essling (d'un "coup de feu au talon droit" le 22 mai 1809). Il avait gagné ses épaulettes par décret impérial le : 29 mars 1809 (sous-lieutenant). Il est fait lieutenant 5 jours avant Essling le 17 mai 1809.

Par contre je n'ai pas la raison précise de l'obtention de sa croix le 7 août 1809...? C'est pour cela que j'imagine que c'est suite à la bataille de Wagram les 5 et 6 juillet 1809...? Je pense qu'aux archives de Vincennes on doit pouvoir trouver une correspondance qui précise les raisons qui ont poussé sa hiérarchie à demander qu'il soit décoré de la LH ?

Préalablement à tout cela, il s'engage le 12 juin 1792 au régiment de Barrois, renommé le 1er janvier 1791 : 91e Régiment de ligne.

Il est versé à la 165e demie brigade (qui comprend le 1er bataillon du 91e de ligne). Or cette 165e demi brigade, avec la 100e demie-brigade, vont former le 45e régiment de ligne (en 1796).

Si je ne me suis pas trop trompé, c'est à peu près ainsi qu'il a dû passer du 91e de ligne au 45e de ligne....

Il est caporal le : 30 floréal an 2 (19 mai 1794 ?). Fourrier le : 12 thermidor an 6 (30 juillet 1798 ?). Sergent le : 03 thermidor an 8 (21 juillet 1800 ?). Sergent-Major le : 1er prairial an 11 (20 mai 1803 ?). Adjudant sous-officier le : 09 mai 1808. Puis officier comme noté ci-dessus...

J'avais un passage adjudant-major au : 27 juin 1810, mais ce n'est apparemment pas la bonne date...?

J'ai des états de service sur : "mémoire des hommes.gouv", mais il es tard ce soir et je ne peux pas tout taper à près de minuit !!

Côté blessures :

Une au talon droit d'un "coup de feu" reçu à Essling. Une à la tête d'un coup de sabre à Mont Saint-Jean (18/6/1815), j'ai d'ailleurs imaginé qu'il aurait pu être dans le seul semblant de carré défensif assemblé à la hâte pour parer la charge des scots greys... Et qu'il a peut être participé à la défense du drapeau et du "coucou" du 45e....? Plusieurs tableaux représentent ce fait d'arme du sergent Ewart des scots greys.

Un lieutenant du 45e écrit : "j'ai juste le temps de sauter dans le carré auprès de notre colonel et de notre plus vieux capitaine" (il a alors près de 44 ans...).

Un neveu aurait trouvé 2 autres blessures :

Par baïonnette toutes les deux : une à la main et l'autre à la cuisse.....? Je n'ai pas encore exploiter cette piste.

Il était originaire de Pigny dans le Cher et vécu après Waterloo à Condé sur l'Escaut (bourg d'origine du sergent Bourgogne), se maria à Aymé Cécile Domitille Housez (28 ans), parente de Charles Gustave Housez, 3e prix de peinture de Rome en 1848 et professeur aux beaux arts. Le Capitaine Claude Girault décède le 9 février 1849 à Condé sur l'escaut, probablement chez lui au 6 rue Notre Dame.

J'ai encore beaucoup d'éléments à retrouver....Je me fais maintenant, déjà, une meilleure idée de son uniforme : celui d'un capitaine de voltigeurs, avec shako en couvre-chef.

A suivre, je vais me coucher !

Mille merci encore !

Une dernière chose : j'essai de me procurer les mémoires du Capitaine Duthilt du 45e de ligne, mais il n'est pas facile à trouver d'occasion...Je viens de le commander sur ebay, mais j'ai peur de n'avoir que des extraits...Si quelqu'un a une info pour trouver cet ouvrage introuvable....Mille merci aussi !!

A bientôt !

Frédéric Girot (Girault)
GIROT
GIROT
lectio

Messages : 13
Date d'inscription : 28/05/2019
Age : 54
Localisation : Vendrest Seine & Marne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour, nouveau sur le site, je tiens à me présenter. Empty Re: Bonjour, nouveau sur le site, je tiens à me présenter.

Message  rigodon d'honneur le Mar 28 Mai - 22:37

GIROT a écrit:j'essai de me procurer les mémoires du Capitaine Duthilt du 45e de ligne, mais il n'est pas facile à trouver d'occasion...Je viens de le commander sur ebay, mais j'ai peur de n'avoir que des extraits...Si quelqu'un a une info pour trouver cet ouvrage introuvable....Mille merci aussi !!

essayez là : study http://www.clavreuil.fr/index.php

j'ai fait une recherche, et si je ne m'abuse ils l'ont en stock en édition originale. passez-leur un coup de fil. la librairie Teissèdre-Clavreuil à Paris est une référence incontournable !
Saluere
rigodon d'honneur
rigodon d'honneur
collatio

Messages : 227
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 49
Localisation : Var

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour, nouveau sur le site, je tiens à me présenter. Empty Re: Bonjour, nouveau sur le site, je tiens à me présenter.

Message  rigodon d'honneur le Mer 29 Mai - 21:24

GIROT a écrit:Je suis impressionné par la rapidité ...!
il suffit d'avoir la bonne documentation Wink (photos de registres du SHD study  )

Je pense qu'aux archives de Vincennes on doit pouvoir trouver une correspondance qui précise les raisons qui ont poussé sa hiérarchie à demander qu'il soit décoré de la LH ?
au SHD il faudrait consulter, si il en dispose, son dossier individuel d'officier (série 2Ye) et son dossier de retraite (série Yf, probablement 3Yf). mais c'est loin d'être évident que vous puissiez y trouver une correspondance sur les raisons de l'attribution de sa LH...

Si je ne me suis pas trop trompé, c'est à peu près ainsi qu'il a dû passer du 91e de ligne au 45e de ligne...
si on veut pinailler et être précis sur les noms de régiments, on dira que son parcours est : 91e régiment d'infanterie, ci-devant Barrois, en 1792 ; passé en 1794 au premier amalgame à la 165e demi-brigade de bataille ; passé en 1796 au second amalgame à la 45e demi-brigade d'infanterie de ligne, devenue 45e régiment d'infanterie de ligne en 1803.

Il est caporal le : 30 floréal an 2 (19 mai 1794 ?). Fourrier le : 12 thermidor an 6 (30 juillet 1798 ?). Sergent le : 03 thermidor an 8 (21 juillet 1800 ?). Sergent-Major le : 1er prairial an 11 (20 mai 1803 ?).
study un excellent site pour convertir le républicain en grégorien : http://www.poissons52.fr/histoire/revolution1789/calendrier_v.php
du coup, les deux premières dates sont bonnes, mais 3 thermidor an 8 = 22 juillet 1800 et 1er prairial an 11 = 21 mai 1803.

J'avais un passage adjudant-major au : 27 juin 1810, mais ce n'est apparemment pas la bonne date...?
si c'est la bonne date. en général, les officiers qui sont nommés aux fonctions d'adjudant-major ont le grade de lieutenant, puis ils sont automatiquement promus au grade de capitaine après un certain nombre de mois dans ces fonctions.
l'ami Girot a donc été promu lieutenant le 17 mai 1809 ; il a été nommé aux fonctions de lieutenant adjudant-major le 27 juin 1810 ; il a été promu au grade de capitaine le 27 septembre 1811 et maintenu dans ses fonctions d'adjudant-major ; il a enfin quitté ses fonctions d'adjudant-major pour passer capitaine commandant une compagnie à une date qui reste à définir...
Saluere
rigodon d'honneur
rigodon d'honneur
collatio

Messages : 227
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 49
Localisation : Var

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour, nouveau sur le site, je tiens à me présenter. Empty merci !

Message  GIROT le Mer 29 Mai - 21:43

Encore 1000 merci l'ami Rigodon ! Pour ces précisions précieuses !

Je vous communiquerai les états de service que j'ai trouvé. C'est encore le soir, tard...

D'après ce que j'ai lu, les voltigeurs étaient des soldats d'élite de petite taille (1 m 54 au minimum), toujours placés en avant de la ligne, réputés pour leur courage et leur adresse au tir. Mon ancêtre devait paraître grand avec ses 1 m 71...

Un officier précisait dans ces mémoires : qu'il aurait préféré commander à 300 voltigeurs courageux qu'à 500 grenadiers de la vieille garde. Toujours d'après cet officier : les colonels (on va nuancer les propos de cet officier en disant : "certaines fois"...), se débarrassaient des éléments indésirables en les envoyant à Paris (sous entendu : à la Garde)....

A bientôt !

Bonne nuit

Frédéric Girot
GIROT
GIROT
lectio

Messages : 13
Date d'inscription : 28/05/2019
Age : 54
Localisation : Vendrest Seine & Marne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour, nouveau sur le site, je tiens à me présenter. Empty Librairie

Message  GIROT le Mer 29 Mai - 21:52

J'ai appelé la librairie Teissèdre : effectivement ils l'ont en stock. Un peu moins cher que ce que j'ai déjà vu (200 €), il n'est qu'à... 120 €.

Je l'ai trouvé sur ebay à 25 € (pas encore reçu), mais j'ai peur que ce ne soit qu'un recueil des meilleurs passage du livre du capitaine Duthilt et non l'ouvrage complet...

Je verrai bien, mais je crois que je vais casser la tirelire pour le livre en version originale...

Bonne nuit !


Frédéric Girot
GIROT
GIROT
lectio

Messages : 13
Date d'inscription : 28/05/2019
Age : 54
Localisation : Vendrest Seine & Marne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour, nouveau sur le site, je tiens à me présenter. Empty Re: Bonjour, nouveau sur le site, je tiens à me présenter.

Message  rigodon d'honneur le Mer 29 Mai - 22:10

GIROT a écrit:Je verrai bien, mais je crois que je vais casser la tirelire pour le livre en version originale...
perso, je suis plutôt fan des VO. sinon, sans casser la tirelire, il y a la réédition chez LCV...
---> https://www.lelivrechezvous.fr/librairie-d-histoire/premier-empire/duthilt-mes-campagnes-et-mes-souvenirs.html study
Saluere
rigodon d'honneur
rigodon d'honneur
collatio

Messages : 227
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 49
Localisation : Var

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour, nouveau sur le site, je tiens à me présenter. Empty bonjour

Message  GIROT le Jeu 30 Mai - 7:49

C'est la même couverture que celui que j'ai commandé sur ebay à 25 €. Avec un peu de chance, il doit être complet. Il devrait arriver sous peu.

Merci


Frédéric Girot
GIROT
GIROT
lectio

Messages : 13
Date d'inscription : 28/05/2019
Age : 54
Localisation : Vendrest Seine & Marne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour, nouveau sur le site, je tiens à me présenter. Empty états de service du capitaine Claude Marie Giraud

Message  GIROT le Jeu 30 Mai - 10:22

Bonjour,

Voici les états de service de mon ancêtre : (archives, mémoire des hommes.gouv).

"A fait à l'armée d’Italie les campagnes des années : 1792, 1793. Des années 2, 4, 5 et 7 [je suppose : 1794, 1795, 96, 97 et 1799].

A l'armée de l'ouest celle de l'an 8 [1800], et aux Grisons [canton à l’extrémité est de la Suisse], celle de l'an 9 [1801].

En Helvétie [à l'est de Genève], celle de l'an 10 [1802].

A Hanovre [Allemagne, en basse Saxe], celle de l'an 11, 12, 13 [1803 à 1805].

A la Grande Armée an 14, 1806 [le rédacteur donne ici les dates dans les deux calendriers : révolutionnaire et julien].

A la réserve d'armée [concrètement...?], 1807 [et 1808 sur la base Léonore de la LDH].

A l'affaire du 16 Germinal an 7 [5 avril 1799 : qui correspond à la bataille de Magnano près de Vérone, pendant la seconde campagne d'Italie], sous les murs de Vérone, il tue un canonnier autrichien qui allait mettre le feu à une pièce de canon et a fait sur le champ douze prisonniers qui escortaient la dite pièce.

En Allemagne à la Grande Armée, 1809 et 1810.

En Espagne, 1811 et 1812.

En Allemagne à la Grande Armée, 1813.

En Belgique, 1815 [base Léonore, archives nationales LDH].

Blessé d'un coup de feu au talon droit le 22 mai 1809 à la bataille d'Essling [Autriche]. Reçu un coup de sabre à la tête à la bataille du Mont-Saint-Jean [Waterloo], le 18 juin 1815.

Prisonnier de guerre au fort de [....? Illisible], à Crémone le 5e jour [...? Illisible], an 7 [1799]. Rentré le 15 Frimaire an 8 [5 décembre 1800].

Prisonnier de guerre à Dresde [Saxe], le 6 novembre 1813.

Rentré le 17 juillet 1814".

Mon neveu (qui est à l'origine des découvertes), aurait trouvé deux autres blessures par baïonnette à la main et à la cuisse, sans que je sache l'origine...Date, lieu, circonstances...? Il travaille à distance, étant dans les TOM, par internet.

J'ai reproduit en italique textuellement les écrits. Mes commentaires entre [...].

Ayant servi au 45e RIL comme le capitaine Duthilt (qui semble avoir fait des campagnes très communes à celles de mon ancêtre). J'ai espoir d'en apprendre davantage grâce à ces mémoires...

Autre espoir : retrouver un jour, un manuscrit qu'aurait rédigé mon ancêtre (ses mémoires), et qui n'aurait jamais été publié. Lequel pourrait dormir soit dans les archives municipales de Condé sur l'Escaut, sa ville de résidence jusqu'à son décès en 1849; soit dans le fond d'archives du département du Nord...Il y a tellement de documents qui "dorment" dans ces archives communales, départementales, nationales, que cela me parait possible....

A bientôt !

Amicalement,

Frédéric Girot (Giraud, Girault).
GIROT
GIROT
lectio

Messages : 13
Date d'inscription : 28/05/2019
Age : 54
Localisation : Vendrest Seine & Marne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour, nouveau sur le site, je tiens à me présenter. Empty Re: Bonjour, nouveau sur le site, je tiens à me présenter.

Message  MONTFERME le Ven 31 Mai - 5:57

Bonjour

Sur le dossier de la LHD, on lit que votre capitaine Girault fut emprisonné au fort de Tortonne (en Italie).
avatar
MONTFERME
baccalariandorum

Messages : 104
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 56
Localisation : Saint-Rambert en Bugey

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour, nouveau sur le site, je tiens à me présenter. Empty Bonjour

Message  GIROT le Ven 31 Mai - 7:35

Oui c'est exact. Mon ancêtre, Claude Marie Giraud (pour l'armée. Orthographe réelle : Girault. Puis Girot par erreur d'un employé de Mairie au XIXe en enregistrant une naissance...)., né le 26 octobre 1771 à Pigny dans le Cher (le 1er octobre 1771 pour l'armée. A son incorporation il ne savait ni lire, ni écrire et ne connaissait donc pas l'orthographe de son nom, pas plus que sa date de naissance. Il savait qu'il était né en octobre 1771...Le soldat aux écritures a donc inscrit : Giraud et 1er octobre 1771. Ce n'est que lors de son déplacement dans sa commune de naissance pour obtenir un extrait de naissance, nécessaire à sa formule de serment permettant d'être maintenu dans l'ordre de la Légion d'Honneur et de continuer à percevoir la rente qui allait avec, 1200 francs; qu'il connut alors sa date de naissance précise ainsi que l'orthographe réelle de son nom).

Il est entré à l'armée (probablement engagé volontaire), le 12 juin 1792.

Il est fait prisonnier deux fois :

1. A la bataille de Novi le 15 août 1799, il est envoyé au fort de Tortone (orthographié : Tortonne), le 22 août 1799 et libéré le 6 décembre 1799.

2. Dresde, le 6 novembre 1813. Le journal du bataillon précise : [i]"Perte à l'ennemi du capitaine Giraud commandant la compagnie de Grenadiers".

Les recherches faites par mon neveu, le montre capitaine commandant une compagnie de grenadiers durant sa carrière. Et pour les 100 jours, apparemment capitaine-adjudant-major, aide de camp du colonel Chapuzet.

Il ne pouvait pas être listé à l'armée comme : capitaine adjudant-major au 21 janvier 1814, puisqu'il a été fait prisonnier à Dresde peu avant (le 6 novembre 1813), et qu'il rentre en France en juin ou juillet 1814...

Frédéric Girot (Giraud, Girault)
GIROT
GIROT
lectio

Messages : 13
Date d'inscription : 28/05/2019
Age : 54
Localisation : Vendrest Seine & Marne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour, nouveau sur le site, je tiens à me présenter. Empty A mon avis...

Message  GIROT le Ven 31 Mai - 7:41

La seule façon de lever le doute sur ses fonctions réelles lors de la bataille de Waterloo (capitaine-commandant une Cie de voltigeurs du 1er bataillon du 45e RIL ou : capitaine adjudant-major, aide de camp du colonel Louis Guillaume Chapuzet), serait d'avoir accès au journal de marche du régiment pour cette campagne.


Frédéric Girot (Giraud, Girault)
GIROT
GIROT
lectio

Messages : 13
Date d'inscription : 28/05/2019
Age : 54
Localisation : Vendrest Seine & Marne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour, nouveau sur le site, je tiens à me présenter. Empty Re: Bonjour, nouveau sur le site, je tiens à me présenter.

Message  Jérôme C. le Dim 2 Juin - 8:42

Bonjour et bienvenu
sauf que les journaux de marche avant la Grande Guerre cela n'existe pas Saluere

_________________
Par définition un historien se doit d'éclairer certaines zones d'ombres du passé. Ayant de droit accès à toutes les archives ouvertes, il s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

Président de la S.E.H.R.I.
Jérôme C.
Jérôme C.
Admin

Messages : 6112
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 47
Localisation : Ain / Vaucluse

Voir le profil de l'utilisateur http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour, nouveau sur le site, je tiens à me présenter. Empty Précisions

Message  MONTFERME le Dim 2 Juin - 17:05

Bonjour

Voici ce que P. Beslay écrit dans son historique du 45e de ligne 1643-1898 (Laon, Impr. du "Journal de l'Aisne", 1899).

(p.152) Le 16 germinal an 7 (Magnano au sud de Vérone) [...] le capitaine Berthier avait été chargé avec quatre compagnies de la défense du hameau de Butta-Preda.

La note 1 de la p. 153 cite le fourrier Claude Giraud (voir états de services). Ce sous-officier devint sous-lieutenant en 1809, et comme tel, reçut à Essling une blessure qui lui valut la croix de la Légion d'honneur..
Au nom de Marin [autre cité] on lit : Le 1er bataillon eut la gloire de sauver le quartier général de l'armée d'Italie à Butta-Preda.

(résumé des p. 156-157) 15 août 1799 (Novi) : seul le 2e bataillon est présent à la bataille. 500 hommes rescapés s'enferment dans Gavi
sous les ordres du capitaine adjudant-major Martin.

Depuis juillet, le commandant Barrié à la tête de 600 hommes du 1er bataillon est enfermé dans la citadelle de Tortone. La place est assiégée, bombardée. Des négociations sont entreprises suite à la bataille de Novi (la garnison demande un délai de 20 jours dans l'attente d'être secourue). Finalement les Français rendent la citadelle, avec les honneurs de la guerre le 12 septembre. Un échange de prisonniers a finalement lieu en novembre.

Le 3e bataillon est fait prisonnier de guerre à Mantoue le 30 juillet.

Ces éléments désignent le 1er bataillon comme unité de combat de votre ancêtre (1799).

(note 1 des p. 213-214) Essling, 22 mai 1809
Les pertes du 4e bataillon du 45e à cette seconde journée d'Essling furent énormes. la moitié des officiers furent blessés [dont] le lieutenant Giraud.

Pour terminer : 18 juin 1815.
Note 2 des p. 295-296 : pertes du 45e à Waterloo : le nom de Giraud n'est pas mentionné parmi les officiers tués ou blessés.

Il faudrait se renseigner pour savoir s'il existe une liste type "Martinien" pour 1815.
avatar
MONTFERME
baccalariandorum

Messages : 104
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 56
Localisation : Saint-Rambert en Bugey

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour, nouveau sur le site, je tiens à me présenter. Empty merci !

Message  GIROT le Dim 2 Juin - 21:11

Bonsoir,

Merci à Jérôme et à Montferme pour ces précieuses informations.

Pour Jérôme : J'ignorais totalement, je viens de l'apprendre, que les journaux de marche n'existaient pas à cette époque. Est-ce qu'il existait un "journal du bataillon" ou quelque chose d'équivalent ?

Pour Montferme : Si apparemment dans les états de service que nous possédons, il est bien mentionné une blessure de sabre à la tête, le 18 juin 1815 à la bataille de Mont-Saint-Jean.

Mon neveu semble avoir trouvé (par quel truchement...?), des infos assez "complètes" sur sa carrière militaire. Toutefois, je reste très dubitatif... En reprenant les informations transmises par mon neveu (il a mené ses recherches uniquement par internet, habitant en Nouvelle Calédonie, difficile de se rendre à Vincennes...Et par l'intermédiaire des Mormons (autre que l'aspect militaire), pour la recherche sur la famille en générale).

Je reste dubitatif donc....J’enregistre sur ses infos transmises un total de 1792 à 1815 de : 38 combats dont... 16 batailles (qui se soldent "seulement", par 4 blessures : 2 par baïonnette, 1 par balle et 1 par sabre).

Est-ce possible d'avoir vécu autant de batailles à cette époque....? Même si, effectivement, la puissance de feu n'avait rien de comparable avec, par exemple, la 1ère guerre mondiale et ses Lebel, Mauser, mitrailleuses et canons, autrement plus dangereux qu'un Charleville 1777 ou un Brown Bess ou une pièce de 4 de l"époque de Napoléon. Toutefois participer à autant de combats et de batailles sans se faire plus "amocher" que cela......? Me laisse dubitatif...

Bon, quand on regarde les états de service du capitaine Duthilt (dont j'ai reçu le livre : 390 pages), il a participé à pas moins de 41 combats dont au moins (de mémoire), 4 à 6 batailles.

Alors finalement 16 batailles pour mon ancêtre...Je me dis que c'est peut être plausible non ?

En gros, il aurait participé côté bataille :

1. bataille de Loano,
2. bataille de Castiglione,
3. bataille de Magnano (signalée dans les états de service que je possède),
4. bataille de Cassano,
5. bataille de Novi,
6. Bataille d'Austerlitz (ca me semble sûr, le 45e était à Austerlitz dans le corps d'armée de Bernadotte),
7. bataille de Crewitz et Lubeck,
8. bataille de Friedland,
9. bataille d'Eckmul,
10. bataille d'Essling (signalée dans les états de service que je possède),
11. bataille de Wagram,
12. bataille de Chiclana-Barrosa (pourquoi pas, il était effectivement en Espagne en 1811),
13. bataille de Fuentes de Onoro,
14. bataille d'Albuera,
15. bataille de Dresde (signalée dans les états de service que je possède),
16. bataille du Mont-Saint-Jean / Waterloo (signalée dans les états de service que je possède).

La question finalement c'est de savoir si le 45e régiment d'Infanterie de Ligne a bien participé à tous ces engagements...?

A bientôt !

Bonne nuit !

Et encore merci !

Frédéric Girot (Giraud, Girault)

GIROT
GIROT
lectio

Messages : 13
Date d'inscription : 28/05/2019
Age : 54
Localisation : Vendrest Seine & Marne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour, nouveau sur le site, je tiens à me présenter. Empty Re: Bonjour, nouveau sur le site, je tiens à me présenter.

Message  Marc Morillon le Dim 9 Juin - 7:48

Bonjour

Il est tout à fait possible d'avoir participé à autant de batailles et même d'avoir été blessé plusieurs fois? Certains individus totalisent plusieurs dizaines de blessures. Celles ci étaient de gravité très variables ce qui fait que l'on retrouve parfois le même sujet blessé à quelques jours d'intervalle...
Amicalement
Marc
Marc Morillon
Marc Morillon
collatio

Messages : 241
Date d'inscription : 04/05/2016
Age : 67
Localisation : Draguignan

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour, nouveau sur le site, je tiens à me présenter. Empty merci !

Message  GIROT le Dim 9 Juin - 21:06

Merci Marc !

Donc, c'est fort possible. Diantre, 38 combats dont 16 batailles...Quel diable d'homme il devait être...

Toujours preneur de toute info concernant le 45e de ligne.

J'ai cru comprendre qu'il s'agissait d'un très bon régiment d'infanterie (le 45e), s'étant encore illustré en mai 1940 en tenant seul en échec une ou deux divisions allemandes.

Mais j'aimerai que mon neveu me donne ses sources...Tout chercheur se doit de citer ses sources. J'en connais certaines, mais où a-t-il pu trouver les autres...? Et comme il demeure très loin et que je n'ai qu'épisodiquement de ses nouvelles...Je n'en sais pas plus...

Les journaux de marche n'existaient pas à l'époque napoléonienne. Mais existait-il un autre document de référence (journal du bataillon ? un autre document ?), que l'on pourrait retrouver dans les archives de Vincennes ou ailleurs...?

Cordialement,

Frédéric Girot (Giraud, Girault)
GIROT
GIROT
lectio

Messages : 13
Date d'inscription : 28/05/2019
Age : 54
Localisation : Vendrest Seine & Marne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour, nouveau sur le site, je tiens à me présenter. Empty Re: Bonjour, nouveau sur le site, je tiens à me présenter.

Message  MONTFERME le Lun 10 Juin - 5:59

Bonjour
L'historique du 45e RIL de P. BESLAY cité dans mon post précédent est une source majeure, mais peut-être le possêdez-vous déjà ?
avatar
MONTFERME
baccalariandorum

Messages : 104
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 56
Localisation : Saint-Rambert en Bugey

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour, nouveau sur le site, je tiens à me présenter. Empty Bonjour

Message  GIROT le Lun 10 Juin - 7:59

Bonjour Montferme,

Non hélas, je ne l'ai pas...J'imagine que c'est un livre rare de nos jours ? Edition du XIXe ?

Comment peut-on le trouver ? Réédité par qui ?

Cordialement


Frédéric Girot Giraud Girault
GIROT
GIROT
lectio

Messages : 13
Date d'inscription : 28/05/2019
Age : 54
Localisation : Vendrest Seine & Marne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour, nouveau sur le site, je tiens à me présenter. Empty Historique du 45e RIL

Message  MONTFERME le Lun 10 Juin - 10:46

L'ouvrage de P. Beslay doit être consultable à la bibliothèque du SHD (fort de Vincennes) et il existe une copie concernant la période Révolution-Empire en bibliothèque des Archives départementales de l'Ain à Bourg en Bresse (voir sur leur site en ligne).
avatar
MONTFERME
baccalariandorum

Messages : 104
Date d'inscription : 14/09/2010
Age : 56
Localisation : Saint-Rambert en Bugey

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour, nouveau sur le site, je tiens à me présenter. Empty Re: Bonjour, nouveau sur le site, je tiens à me présenter.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum