SEHRI : de 1789 à 1815 - association loi 1901
Bonjour
N'oubliez pas de vous inscrire et de vous présenter pour profiter pleinement du forum.
cordialement

le sous lieutenant Roussez

Aller en bas

le sous lieutenant Roussez Empty Re: le sous lieutenant Roussez

Message  patschw le Mer 15 Juin - 17:34

Vous n'y êtes pour rien et pas de problème pour les renseignements.
Il s'agit de ROUSSEZ (parfois écrit ROUSSEY) Hubert (parfois écrit Humbert)
né à Molay (Haute-Saône) le 22/09/1781 - Décédé à Marney (Haute-Saône) le 18/04/1858.
Les actes civils où il est cité le présentent comme Officier en "demi-solde" ou en "non activité".
Pensionné à compter de 1833 après 30 ans de service dont 7 de campagne et 12 avec le grade de sous-lieutenant d'infanterie, il revient au pays.
Il s'est marié, j'ignore où, avec VILLARAN Maria Annonciaded Raphael etc.., qui selon son acte de décès est originaire du Royaume de Naples. C'est ce qui me fait penser qu'il y a séjourné. 4 enfants naissent en Haute-Saône à compter de 1818. Je n'en ai pas trouvé qui serait né en Italie, mais la consultation des AD70 est un peu galère. La mise en ligne existe, c'est déjà ça !
J'ai:
- à peu près tous les actes civils de la famille dans le 70.
- la page du registre des pensionnés,
- la parution du décret où il est listé,
Je ne connais pas son régiment (infanterie).
Il me faut encore recueillir le dossier de ses états de service en espérant y trouver ce fameux mariage.
Il est Chevalier de la Légion d'honneur (Léonore), mais ses documents ne sont pas en ligne.
Il doit également être potentiellement médaillé de Sainte-Hélène. Il faut sans doute se rendre à Marnay et consulter les délibérations municipales qui ont du évoquer les directives préfectorales de l'époque.
Il a aussi été maire de Preigney (70).
Je crois n'avoir rien oublié.
Tout ça me laisse envisager une petite biographie sympathique.
Les petites histoires de la Grande Histoire.
Cordialement,
Patrick
avatar
patschw
noviter veniens

Messages : 6
Date d'inscription : 10/06/2011
Age : 69
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le sous lieutenant Roussez Empty Re: le sous lieutenant Roussez

Message  Laurent le Mer 15 Juin - 17:39

Nous allons essayer de vous aider, déjà sa date de naissance est un bon indice de départ

Cet homme au vu de sa date de naissance tombe sous la loi de la conscription, et en 1801, il entrait dans la cadre de la 1ère classe, pour se trouver dans la dernière classe la 5ème en 1806.

Etait-il parti comme beaucoup d'autres, comme le Capitaine Coignet par exemple sous le coup d'un appel de la conscription dans ses années là ? Très probable

autre indice 1833, 30 ans de service, il serait donc entré au service en 1803, et il aurait donc d'abord servi dans un régiment français, reste à savoir lequel, vincennes pourra répondre peut-être si son dossier est là

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
Laurent
Laurent
inceptio

Messages : 4840
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 47
Localisation : Moscou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le sous lieutenant Roussez Empty le sous lieutenant Roussez

Message  Jérôme C. le Mer 15 Juin - 17:57

Oui, c'est sans doute au SHD, dans son dossier d'officier que les choses vont se décanter.
Avec sa date de décès, il a du toucher la médaille de SAinte Hélène.
Je viens de recherche sur le site de Norma Alosi, et je ne l'ai pas trouvé
http://www.stehelene.org/php/accueil.php?page=8&lang=fr

Il faut donc regarder en sous série 3r des AD 70.
De plus, si il a 30 ans de service, il a un dossier de militaire retraité au SHD.

Saluere

_________________
Par définition un historien se doit d'éclairer certaines zones d'ombres du passé. Ayant de droit accès à toutes les archives ouvertes, il s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

Président de la S.E.H.R.I.
Jérôme C.
Jérôme C.
Admin

Messages : 6105
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 47
Localisation : Ain / Vaucluse

Voir le profil de l'utilisateur http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

le sous lieutenant Roussez Empty Carrière militaire de ROUSSEZ Humbert.

Message  patschw le Lun 3 Oct - 22:00

Carrière militaire de ROUSSEZ Humbert.
Entré à 22 ans
19/02/1803 - Soldat – 29ème régiment d’infanterie de ligne
01/08/1806 - Soldat - Grenadier de la Garde Royale du Roi de Naples
17/07/1807 – Caporal
02/11/1807 – Fourrier
01/01/1809 – Sergent major
18/04/1813 – Sous-lieutenant
25/01/1814 – Démissionnaire de la Garde napolitaine, affecté au service de France (*)
13/03/1814 – 9ème Voltigeurs de la Garde, rectifié en 6ème régiment de tirailleurs
09/08/1814 – 60ème régiment d’infanterie devenu 64ème régiment d’infanterie
27/11/1815 – Militaire en non activité
07/04/1833 - Retraite

(*) suite aux graves événements de mars 1814 en France.
note : Il ne fut pas le seul dans ce cas. La "trahison" de Murat y est sans doute pour beaucoup.

Affectations :
1806, 1807, 1808 = Armée de Naples
1810 = Armée de Calabre
1814 = en France
1815 = Armée du nord

Finalement, le dossier militaire à Vincennes comprend très peu de choses de la vie quotidienne d'un soldat.
Il n'y a aucun document relatif à son mariage (demande, autorisation, permission, etc.).
Le régiment devait avoir ses propres dossiers où on devait pouvoir trouver les notes concernant l'équipement, les permissions, les sanctions, les manœuvres, etc... A t'on des chances d'en trouver des restes ?
Cordialement,


avatar
patschw
noviter veniens

Messages : 6
Date d'inscription : 10/06/2011
Age : 69
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le sous lieutenant Roussez Empty Re: le sous lieutenant Roussez

Message  Laurent le Mar 4 Oct - 5:56

normalement oui, enfin Jérôme pourrait sans doute mieux que moi vous éclairer, mais son service dans l'Armée Napolitaine, laisse augurer je pense qu'il y aura un gros trou de 1806 à 1814.

un truc toutefois, la permission est un anachronisme, il n'y a pas de permissions, c'est une invention plus tardive.

Sous la Révolution et l'Empire me semble t-il, sont donnés des congés, plus facilement aux officiers, plus rarement aux soldats.

Il y avait un Conseil d'Administration par régiment, des registres comptables, les registres matricules, normalement chaque régiment a laissé des traces, longtemps les unités ont trimballé leurs archives, les armées en ont beaucoup laissé sur les champs de bataille et les routes des retraites, je ne me souviens plus quand ce ne fut plus le cas.

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
Laurent
Laurent
inceptio

Messages : 4840
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 47
Localisation : Moscou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le sous lieutenant Roussez Empty Re: le sous lieutenant Roussez

Message  Davin Didier le Mar 4 Oct - 7:18

Bonjour,
si notre homme est rentré dans la Garde Royale Napolitaine en 1806: c 'est au service du roi Joseph Bonaparte. Lui même et son successeur, Murat ,on pratiqué un vaste débauchage des troupes françaises dans le Royaume napolitain pour constituer leurs Gardes et être entourés d' un maximum de Français.
Lors du passage de Murat avec les Coalisés pour sauver son trône à la fin 1813, les Français de sa Garde le quittent et reviennent participer aux dernières batailles en France . Ils sont effectivement intégrés quasi immediatement dans les régiments de la Jeune Garde Impériale.
Comme d' ailleurs les Français de la garde de Joseph en Espagne.

Saluere
avatar
Davin Didier
inceptio

Messages : 2271
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 60
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

le sous lieutenant Roussez Empty Re: le sous lieutenant Roussez

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum