SEHRI : de 1789 à 1815 - association loi 1901
Bonjour
N'oubliez pas de vous inscrire et de vous présenter pour profiter pleinement du forum.
cordialement
SEHRI : de 1789 à 1815 - association loi 1901
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-43%
Le deal à ne pas rater :
Souris Gaming sans fil Logitech G903 LIGHTSPEED
84.99 € 149.99 €
Voir le deal

58e de ligne

Aller en bas

58e de ligne Empty 58e de ligne

Message  Jérôme C. le Mer 25 Mar - 12:35

plaque de shako 1806 du 58e de ligne

58e de ligne 613766DSC05346

_________________
Par définition un historien se doit d'éclairer certaines zones d'ombres du passé. Ayant de droit accès à toutes les archives ouvertes, il s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

Président de la S.E.H.R.I.
Jérôme C.
Jérôme C.
Admin

Messages : 6640
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 48
Localisation : Ain / Vaucluse

http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

58e de ligne Empty Un inspection de l'Empereur en 1809

Message  Davin Didier le Ven 31 Jan - 8:46

Lettre à Berthier

Cologne, 15 septembre 1804
Au maréchal Berthier
Mon Cousin, j’ai vu le 58e régiment. Écrivez au préfet de l’Allier et au général qui commande ce département que, de 400 conscrits qu’il doit fournir, 100 ne sont pas arrivés au corps, 100 ont déserté, de manière qu’il n’en reste pas 200, et la moitié est boiteux, sourd et d’aucun bon service.

Ce que je vois des 3e bataillons est vraiment une dérision. Le cinquième de la conscription est composé du rebut de la nation; cela nous coûte des routes, de l’habillement en pure perte.

Les officiers du 58e sont bons, et ce corps a un bon esprit; mais j’ai été extrêmement mécontent du major, qui n’a pas la moindre idée des manœuvres. Vous voudrez bien le suspendre pendant trois mois sans appointements, et lui donner l’ordre de se rendre au camp de la réserve, à Arras, pour s’y instruire dans les manœuvres; il ne sera réintégré dans sa place de major que quand j’aurai l’assurance qu’il les sait parfaitement, assurance que je prendrai par moi-même, car je le ferai venir à Paris. Si, dans ces trois mois, il ne justifiait pas que ses manœuvres lui sont très-familières, vous retarderez son retour au corps de six mois.

En attendant, il est nécessaire de nommer un autre major. Vous lui ferez connaître que si je ne me souvenais pas des services qu’il a rendus à la guerre, je l’aurais fait destituer, car aucun officier ne doit prendre l’emploi de major s’il ne sait à fond les détails de l’ordonnance.

Vous mettrez à l’ordre de l’armée que l’Empereur ayant fait manœuvrer le 58e régiment à Cologne, a été content de la tenue des officiers et des soldats, mais a vu avec peine que le major n’avait aucune connaissance de ses manœuvres; qu’en conséquence Sa Majesté a ordonné qu’il serait suspendu pendant trois mois, et envoyé pendant ce temps à un des camps pour s’y instruire dans les manœuvres, et qu’il ne serait réintégré dans sa place de major que lorsqu’il aurait justifié les connaître dans le plus grand détail.

Le colonel Dufour, du 58e, est absent du corps depuis très-longtemps. On me dit qu’il est à Paris. Ce corps a cependant besoin d’un bon chef : on ne se fait pas d’idée de son ignorance. Faite-moi connaître l’état du colonel Dufour, et ordonnez-lui de rejoindre, s’il est en état de continuer le commandement de son corps. Sans cela, je le nommerai adjudant commandant, car c’est un brave homme, et je le remplacerai. Vous ferez connaître au général Jacobé-Trigny que je suis mécontent qu’il n’ait pas fait manœuvrer le 58e. Écrivez aux généraux commandant les divisions de faire faire les manœuvres aux 3e bataillons et aux corps qui sont dans les arrondissements. Cela sert toujours à l’instruction des officiers et des sous-officiers.
avatar
Davin Didier
inceptio

Messages : 2398
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 62
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

58e de ligne Empty Re: 58e de ligne

Message  rigodon d'honneur le Ven 31 Jan - 23:08

Les officiers du 58e sont bons, et ce corps a un bon esprit; mais j’ai été extrêmement mécontent du major, qui n’a pas la moindre idée des manœuvres. Vous voudrez bien le suspendre pendant trois mois sans appointements, et lui donner l’ordre de se rendre au camp de la réserve, à Arras, pour s’y instruire dans les manœuvres; il ne sera réintégré dans sa place de major que quand j’aurai l’assurance qu’il les sait parfaitement, assurance que je prendrai par moi-même, car je le ferai venir à Paris. Si, dans ces trois mois, il ne justifiait pas que ses manœuvres lui sont très-familières, vous retarderez son retour au corps de six mois.
study le major du 58e est Louis-Amable-Jean-Baptiste BERTRAND (1763-1819), nommé à cette fonction en 1803. visiblement, il se sera bien "instruit dans les manoeuvres" après ce "remontage de bretelles impérial" : Bertrand restera major du 58e jusqu'en 1809, année où il est promu colonel du 106e régiment d'infanterie de ligne.

membre de la LH (1804), officier de la LH (1809), baron de l'Empire (1809), chevalier de la Couronne de Fer (1812), et finalement commandant de la LH (1812)... visiblement Napo ne lui aura pas tenu rigueur de cet incident !

Vous lui ferez connaître que si je ne me souvenais pas des services qu’il a rendus à la guerre, je l’aurais fait destituer, car aucun officier ne doit prendre l’emploi de major s’il ne sait à fond les détails de l’ordonnance.
Bertrand ayant participé aux deux campagnes d'Italie en 1796-1797 et en 1800, sans doute faut-il voir là une des raisons de la mansuétude de l'ex général en chef Bonaparte  Wink !
Saluere
rigodon d'honneur
rigodon d'honneur
inceptio

Messages : 309
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 50
Localisation : Var

Revenir en haut Aller en bas

58e de ligne Empty Re: 58e de ligne

Message  rigodon d'honneur le Ven 31 Jan - 23:14

Le colonel Dufour, du 58e, est absent du corps depuis très-longtemps. On me dit qu’il est à Paris. Ce corps a cependant besoin d’un bon chef : on ne se fait pas d’idée de son ignorance. Faite-moi connaître l’état du colonel Dufour, et ordonnez-lui de rejoindre, s’il est en état de continuer le commandement de son corps. Sans cela, je le nommerai adjudant commandant, car c’est un brave homme, et je le remplacerai.
study Pierre-Charles-Antoine DUFOUR (1768-1837), chef de brigade puis colonel du 58e de ligne depuis 1800, est effectivement nommé adjudant-commandant le 19 octobre 1804.

plus qu'un "brave homme", c'est un "brave" tout court : il s'est vu décerner un sabre d'honneur pour sa conduite au siège du fort de Bard (où il a été blessé d'un coup de feu au bras droit), ce qui lui vaut d'être membre de droit de la LH (1803) puis commandant de la LH (1804).
Saluere
rigodon d'honneur
rigodon d'honneur
inceptio

Messages : 309
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 50
Localisation : Var

Revenir en haut Aller en bas

58e de ligne Empty Re: 58e de ligne

Message  Davin Didier le Sam 1 Fév - 6:28

Merci pour ces précisions Wink
avatar
Davin Didier
inceptio

Messages : 2398
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 62
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

58e de ligne Empty Re: 58e de ligne

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum