SEHRI : de 1789 à 1815 - association loi 1901
Bonjour
N'oubliez pas de vous inscrire et de vous présenter pour profiter pleinement du forum.
cordialement


Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

SEHRI : de 1789 à 1815 - association loi 1901
Bonjour
N'oubliez pas de vous inscrire et de vous présenter pour profiter pleinement du forum.
cordialement
SEHRI : de 1789 à 1815 - association loi 1901
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-50%
Le deal à ne pas rater :
Assassin’s Creed Valhalla PS4/PS5 et Xbox One /Series X
34.99 € 69.99 €
Voir le deal

Siège de Hambourg 1813-1814

Aller en bas

Siège de Hambourg 1813-1814 Empty Siège de Hambourg 1813-1814

Message  Davin Didier Mar 1 Mai - 7:10

En juin 1813 , Napoléon redéploie les forces de Davout, en tant que commandant le 1er Corps à Hambourg :

Le 1er Juillet, les forces sous les ordres de Davout sont désormais appelées 13e Corps pour garder la 32e Division militaire.A la reprise des hostilités,le 12 août, les Autrichiens se sont joints aux Coalisés. Napoléon manœuvre autour de Dresde pour les écraser, tandis qu’Oudinot doit marcher sur Berlin, et Davout lui tendre la main.. Le 13e Corps enfonce les lignes de défense des Coalisés, sous les ordres de Bernadotte, lors du combat de Lauenbourg, et pousse son avance jusqu'à Schwerin qu'il atteint le 27 août. Mais la défaite d’Oudinot à Grossbeeren, le 23 août, isole Hambourg. Davout doit se replier.

La défaite de Leipzig entre le 16 et le 19 octobre entraine la retraite des forces françaises sur leurs frontières, tandis que la Hollande se révolte. Des détachements isolés ont réussi à rallier Hambourg et renforcer le maréchal.

Hambourg, comme d’autres places fortes en Allemagne, en est alors réduite à ses propres forces. Davout y a fait établir tout un système de fortifications, aidé en cela par les cours d’eau. Bien que Napoléon lui donne l’ordre de se faire jour en novembre, il est trop tard pour les 40.000 hommes de la garnison.

Le 1er décembre, les marais et le canal de Stecknitz derrière lesquels les Français sont retranchés gêlent. Ces défenses naturelles maintenant franchissables par les Coalisés, le Maréchal Davout ordonne de se retrancher sur la ville de Hambourg, tandis que ses alliés danois remontent vers le nord pour couvrir leur royaume.

En plein Hiver, les forces russes vont tenter plusieurs assauts sur la place.

Le 20 janvier 1814, le Général Strogonov attaque les fortifications avancées de Haarbourg. Les colonnes avançant le long de l'Elbe et par Wilstorf sont repoussées par le Général Delcambre qui y perd 200 hommes, tandis que les Russes laissent 800 hommes sur le terrain.

Le 26 janvier, à l'occasion de l'anniversaire de l'Impératrice Elisabeth, Bennigsen ordonne un assaut général sur les fronts Nord et Est. Le seul résultat de cet assaut est la prise de l'église de Hamm. Le 13e Corps y perd 700 hommes. À la suite de cet assaut, Davout ordonne la destruction d'une grande partie des habitations du faubourg d'Altona.

Le 9 février, après avoir reçu le renfort du corps de Tolstoï, Bennigsen lance une attaque générale. Mais Davout, grâce à ses postes d’observation, a prévenu l’attaque.

L'attaque principale est dirigée vers l'île de Wilhemsbourg. Devant les contre attaques de la garnison, les Russes se replient jusqu'à Altona. La garnison perd dans cet engagement 1200 tués, blessés et prisonniers.

Le 17 février, les Russes tentent un nouvel assaut massif qui échoue face à la résistance des Généraux Vichery et Rome. Les Russes y perdent près de 5000 hommes.

Après une dernière tentative nocturne le 27 février, où Davout a fait éclairer le terrain, ce qui permet aux Artilleurs de foudroyer les Russes, les opérations s’arrêtent. La débâcle de l'Elbe, le 23 mars, met définitivement la ville à l'abri d'une prise d'assaut.

Davout attend et lance de petits raids pour se procurer des vivres. Le 20 avril, des Officiers russes lui apprennent que l’Empereur a abdiqué. Mais il est méfiant et attend confirmation. Le 28 avril, il fait hisser le drapeau blanc fleurdelysé et un cesser le feu est décrété.

Ce n’est que le 5 mai que Paris envoie un émissaire. Le 11 mai, arrive le général Gérard pour remplacer Davout à la tête du 13e Corps, qui évacue la place entre le 27 et le 31 mai avec les honneurs et son artillerie de campagne.

ILLUSTRATION
1814   Tandis que le grand pont de Hambourg est détruit par les flammes , la population civile est réquisitionnée pour construire des retranchements ( dessin des frères Suhr)

Siège de Hambourg 1813-1814 Destru10
avatar
Davin Didier
inceptio

Messages : 2398
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 63
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum