SEHRI : de 1789 à 1815 - association loi 1901
Bonjour
N'oubliez pas de vous inscrire et de vous présenter pour profiter pleinement du forum.
cordialement


Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

SEHRI : de 1789 à 1815 - association loi 1901
Bonjour
N'oubliez pas de vous inscrire et de vous présenter pour profiter pleinement du forum.
cordialement
SEHRI : de 1789 à 1815 - association loi 1901
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-28%
Le deal à ne pas rater :
PNY CS900 SSD Interne 1 To SATA III à 71,99€
71.99 € 100.64 €
Voir le deal

Nouveau - Présentation

4 participants

Aller en bas

Nouveau - Présentation Empty Nouveau - Présentation

Message  vguyon Jeu 9 Juin - 10:02

Bonjour à tous,

Je suis étudiant (pour le coup pas en histoire mais en sciences sociales & économiques (Licence Administration, économique et sociale)) et en dehors de cette activité principale, je suis intéressé par l'histoire en général (un peu de tout, sans être particulièrement connaisseur de l'époque napoléonienne)  et plus récemment par la généalogie, ce qui me permet d'allier les deux. J'ai découvert votre forum très intéressant par hasard, en cherchant des informations sur les régiments d'artillerie du Premier Empire et aussi sur les troupes des gardes royales napolitaines et espagnoles.

C'est en fait un "grand-père" à la 6ème génération, découvert récemment (que je me permets de présenter un peu ici), qui m'a dirigé là-dessus : Henry Fleury (1775-1836) qui est "Lieutenant d'Artillerie en retraite et membre de la légion d'honneur" lors de son mariage en 1820. Natif du Territoire-de-Belfort en Franche-Comté (dans le Haut-Rhin, Alsace à l'époque), il vient d'une famille de laboureurs (sachant écrire, en tous cas pour les hommes) d'un petit village. Après sa retraite, il retournera dans son village natal en tant que cultivateur et père de famille et y décèdera. J'ai donc commencé par interroger la base Léonore sans succès, puis j'ai interrogé par mail la Grande Chancellerie de la Légion d'honneur qui m'a aimablement répondu qu'elle ne conservait pas de dossier de cet individu. Par chance, quelques temps plus tard, avec l'aimable aide de M. PENICHON Christophe (son site et ses ouvrages sur les officiers du Premier Empire "officiersdenapoleon.jimdofree.com"), j'ai pu obtenir la cote d'un dossier de pension de retraite à son nom et que je me suis empressé de le demander à distance, en reproduction, au SHD. L'ayant reçu quelques mois plus tard par courriel avec une photocopie du dossier, j'ai enfin pu découvrir ses extraits de service ainsi que ses blessures (sans mention particulière d'une décoration de la croix).

Il s'est engagé à l'âge de 16 ans en 1791 dans le deuxième bataillon des volontaires du Haut-Rhin, en tant que canonnier. Il est alors à l'Armée du Rhin en 1792, à l'Armée du Nord en 1793 et 1794, de nouveau à l'Armée du Rhin en 1795 et 1796. Puis il passe au 8ème Régiment d'Artillerie à Cheval en juin 1798. A cette année, il est écrit qu'il se trouve en Suisse. Il reste canonnier jusqu'au 31 mai 1802 où il devient artificier, puis brigadier en 1803, maréchal-des-logis en 1806, toujours dans ce même régiment. Aussi, à partir de 1799, il participe à la campagne d'Italie et se trouve dans le Royaume de Naples. Pour les années 1801, 1802, 1803 et 1804 je crois pouvoir lire qu'il est "en famille" donc en non activité. Il est de nouveau en Italie en 1805 puis il entre dans la Garde royale de Naples le 10 août 1806. Le 10 juillet 1808, il passe à la Garde royale d'Espagne. Il faut attendre 1811 pour qu'il obtienne de nouvelles promotions : maréchal-des-logis en chef puis adjudant sous-officier la même année. Il reste en Espagne jusqu'en 1813. En 1814, il se trouve en France. Il entre dans la Jeune Garde le 24 janvier 1814 puis il est promu second lieutenant 3 jours plus tard. Pour finir, il rentre au pays car il passe au 7ème Régiment d'artillerie à pied le 1er juillet 1814, dans la 20ème compagnie stationnée à Besançon (Franche-Comté), jusqu'en octobre 1815 date à laquelle il demande sa retraite. Sa retraite lui est accordée par décision royale datée du 26 janvier 1816, le motif de sa demande étant fondée sur son ancienneté et par l'ordonnance royale du 1er août 1815.
Il est aussi "prisonnier de guerre, en Hongrie" sans date précisée.  
Il fût blessé deux fois : d'une part le 12 octobre 1805 sur les bords du fleuve "Tagliamento en Venise", je cite "blessé d'un coup de boulet qui lui a fendu la tête"; d'autre part le 19 mars 1808 à Naples "une fracture au pied droit provenant d'une chute de cheval, étant de service".

Il signe toujours avec 3 points compris entre deux barres parallèles, ce qui me paraît être une "mode" assez récurrente à cette époque, plus que la signification d'une appartenance à une société particulière.

Je suis donc actuellement à la recherche d'une preuve plus importante que celle de l'état-civil sur sa nomination dans l'ordre de la Légion d'honneur, son dossier étant introuvable.

Bien à vous.
vguyon
vguyon
noviter veniens

Messages : 3
Date d'inscription : 09/06/2022
Age : 23
Localisation : Territoire-de-Belfort (90)

artemus aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau - Présentation Empty Re: Nouveau - Présentation

Message  Jérôme C. Mar 21 Juin - 7:42

bonjour et bienvenu
(désolé pour le retard)

_________________
Par définition un historien se doit d'éclairer certaines zones d'ombres du passé. Ayant de droit accès à toutes les archives ouvertes, il s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

Président de la S.E.H.R.I.
Jérôme C.
Jérôme C.
Admin

Messages : 6940
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 50
Localisation : Ain / Vaucluse

http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau - Présentation Empty Re: Nouveau - Présentation

Message  rigodon d'honneur Mar 21 Juin - 9:49

bonjour à vous ! Very Happy

parcours très intéressant que celui de cet ancêtre, avec son passage dans la garde royale de Joseph Bonaparte à Naples puis en Espagne.

à ce sujet, il n'est pas "en famille" pour les années 1801, 1802, 1803 et 1804, mais à l'armée de Naples, et plus particulièrement stationné dans la province des Pouilles.

Nouveau - Présentation Photo_13
source : SHD - registre des officiers du 7e rgt d'artillerie à pied (1814-1815) [2Yb1003]

par contre, pour sa LH, je ne vois pas de Fleury qui pourrait lui correspondre dans l'Etat général de la LH depuis son origine publié en 1814 (mais dont la liste des nominés s'arrête fin septembre 1813).
peut-être une nomination dans les premiers mois de 1814, alors qu'il vient d'intégrer la Jeune Garde ? ou alors en 1815, aux Cent-Jours, et qui aurait donc été annulée par les Bourbons à leur retour à la Seconde Restauration (mais dont Fleury se prévaudrait tout de même au moment de son mariage) ?

Saluere
rigodon d'honneur
rigodon d'honneur
inceptio

Messages : 350
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 51
Localisation : Var

Jérôme C. aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau - Présentation Empty Re: Nouveau - Présentation

Message  vguyon Mer 22 Juin - 14:28

Merci à vous et plus particulièrement à rigodon d'honneur pour l'avoir trouvé dans les registres des officiers du 7ème RA à pied. Dommage qu'il n'y a pas de description physique, j'aurais aimé savoir à quoi il ressemblait.
Donc il n'était pas "en famille" (je trouvais cela étrange scratch ) mais dans la région des Pouilles au sud de l'Italie, le "p" ressemblant fortement au "f" sur son dossier de retraite, la région des Pouilles ne m'était pas venue d'emblée en tête Rolling Eyes

Pour trouver d'éventuelles informations sur sa nomination dans la légion d'honneur, je vais essayer de parcours les séries R et U lors de ma prochaine visite aux archives départementales, il y a des rubriques intitulées "décorations, nominations, demandes de militaires" dans la période 1810-1830 environ. Sinon, je ne vois pas d'autres sources possibles.

J'ai aussi pu accéder à un inventaire après décès de ses biens (très précis, jusqu'à mentionner le nombre de cuillères dans les tiroirs de la cuisine). Je voulais avoir une idée de ce qu'il y avait dans sa maison en particulier une médaille ou un uniforme ou un quelconque objet exotique qu'il aurait peut-être pu rapporter de l'étranger, mais rien de tout cela à part un fusil et trois pistolets (le tout à huit francs selon l'expert donc de mauvaise qualité). C'est une maison traditionnelle d'un cultivateur du pays.

Je vous mets à disposition son dossier de carrière / demande de retraite, si cela vous intéresse :

Nouveau - Présentation 000111

Nouveau - Présentation 000210

Nouveau - Présentation 000310

Nouveau - Présentation 000410



*Source : Service historique de la Défense, cote GR 2Yf 161619


Bien cordialement.
vguyon
vguyon
noviter veniens

Messages : 3
Date d'inscription : 09/06/2022
Age : 23
Localisation : Territoire-de-Belfort (90)

Jérôme C. aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau - Présentation Empty Re: Nouveau - Présentation

Message  Jérôme C. Ven 24 Juin - 8:09

merci beaucoup

_________________
Par définition un historien se doit d'éclairer certaines zones d'ombres du passé. Ayant de droit accès à toutes les archives ouvertes, il s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

Président de la S.E.H.R.I.
Jérôme C.
Jérôme C.
Admin

Messages : 6940
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 50
Localisation : Ain / Vaucluse

http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau - Présentation Empty Re: Nouveau - Présentation

Message  lesuippas Ven 24 Juin - 14:34

Bonjour vguyon

Voici une piste a essayer.
Avez vous trouvé son acte de décès?
Si il a été membre de la LH, il est très souvent mentionné sur l'acte.

Cordialement.

Philippe
lesuippas
lesuippas
determinatio

Messages : 75
Date d'inscription : 25/07/2012
Age : 62
Localisation : Marne

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau - Présentation Empty Re: Nouveau - Présentation

Message  vguyon Ven 24 Juin - 21:01

Bonsoir lesuippas,

Son acte de décès ne mentionne pas son appartenance à la LH. Il est déclaré comme "lieutenant retraité". En revanche, il est bien déclaré par l'officier d'état-civil comme "membre de la Légion d'honneur" sur son acte de mariage en 1820. Aussi, 52 ans plus tard en 1872, il est déclaré comme "Chevalier de la Légion d'honneur" dans l'acte de décès de son fils et aussi dans l'acte de décès de sa fille, en 1875.

Cordialement.
vguyon
vguyon
noviter veniens

Messages : 3
Date d'inscription : 09/06/2022
Age : 23
Localisation : Territoire-de-Belfort (90)

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau - Présentation Empty Re: Nouveau - Présentation

Message  lesuippas Sam 25 Juin - 9:30

Bonjour vguyon

Je pense qu'il a bien reçu la Légion D'Honneur entre 1815,date de sa mise a la retraite et 1820 date de son mariage, si il l'avait reçu avant, cela aurait été inscrit sur ses états de services.
Certains dossiers de la LH ont été détruit a cause d'un incendie en 1870,j'en ai pour exemple un oncle a la 6 éme générations, dont le dossier est introuvable sur le site "Léonore",et j'ai même écrit a la grande chancellerie de la LH, qui m'ont répondu que son dossier avait été détruit en 1870(pendant la "commune de Paris").
J'ai pu avoir confirmation qu'il l'avait bien eu, grâce a ses états de services, où il était mentionné: Breveté le... en 1809.
Je l'ai retrouvé ensuite dans l'annuaire de la LH,qui recense les 1er légionnaires de sa création a 1814,mentionné par "Rigodon d'honneur".
Cette recherche a été très difficile, son nom de famille étant mal orthographié sur les registres.

Vous avez raison de chercher toutes info qui le concerne, j'ai fait de même.

Cordialement.

Philippe
lesuippas
lesuippas
determinatio

Messages : 75
Date d'inscription : 25/07/2012
Age : 62
Localisation : Marne

Revenir en haut Aller en bas

Nouveau - Présentation Empty Re: Nouveau - Présentation

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum