SEHRI : de 1789 à 1815 - association loi 1901
Bonjour
N'oubliez pas de vous inscrire et de vous présenter pour profiter pleinement du forum.
cordialement

Les volontaires de la Meurthe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les volontaires de la Meurthe

Message  Laurent le Mar 1 Mar - 11:52

http://lesbataillonsdevolontaires.wifeo.com/bataillons-de-la-meurthe.php

Voici la rubrique du site SEHRI des volontaires nationaux consacrée au département de la Meurthe
avatar
Laurent
inceptio

Messages : 4507
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 45
Localisation : Moscou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les volontaires de la Meurthe

Message  Jérôme C. le Dim 28 Aoû - 15:08


_________________
Par définition un historien se doit d'éclairer certaines zones d'ombres du passé. Ayant de droit accès à toutes les archives ouvertes, il s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

Président de la S.E.H.R.I.
avatar
Jérôme C.
Admin

Messages : 5761
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 45
Localisation : Ain / Vaucluse

Voir le profil de l'utilisateur http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les volontaires de la Meurthe

Message  Laurent le Lun 29 Aoû - 16:13

Quand je disais que le travail d'équipe ça paye....

voici notre homme :


Grégoire-Hilaire Dieudonné né à Charmes dans les Vosges le 8 décembre 1768, fils légitime de Pierre Dieudonné maître de Cote, bourgeois de Charmes et de Rose-Thérèse Aimond, né vers 6 heures du soir. Son parrain est Grégoire Dieudonné son petit cousin et pour Marraine Louis-Charlotte Socourt. Volontaire au 8ème bataillon de la Meurthe le 29 juillet 1792, il fait toutes les campagnes de la Révolution de 1792 à 1802 dans diverses armées, puis celles de 1805 à 1807, à la Grande Armée. Lieutenant selon le dossier de la Chancellerie de la Légion d’Honneur dès le 1er août 1792, il est blessé d’un coup de feu à l’affaire d’Orchies le 7 floréal An 2. Puis il passe Capitaine, nommé le 6 mai 1796. Passé entre temps à la 164ème demi-brigade de bataille, puis probablement dans les rangs de la 29ème demi-brigade de ligne. Versé dans la 4ème Légion de Réserve le 5 juin 1807. Il sert en Espagne en 1808. Passé au 122ème régiment d’infanterie de ligne, le 1er janvier 1809. Il sert ensuite au Portugal en 1809. Nommé Chevalier de la Légion d’Honneur le 24 avril 1810. Nommé Adjudant de place au fort de Lowënstein le 10 août 1811. Il sert en Hollande en 1813. Passé dans le même poste à Worcum le 20 novembre 1813. Mis à disposition du Général Hulin le 23 mars 1814 (Sans doute à Paris), en non activité au 1er mars 1815. Le 18 septembre 1816, il écrit au Duc de Tarente à la Chancellerie de la Légion d’Honneur une demande de secours : « La situation critique dans laquelle je me trouve, m’oblige à implorer votre bienveillance en m’accordant un secours pécuniaire, soit à titre de gratification, ou d’avance sur le traitement de légionnaire qui m’est dû : L’an dernier me rendant avec ma famille en cette commune (Corbeil), je fus volé sur la route de tout ce que je possédais et arrivai en cette ville absolument dénué de tout moyen d’existence. Chargé d’une famille nombreuse composée d’une femme et de 5 enfants, dont le plus âgé sert depuis quelques mois en qualité de volontaire dans le 2ème régiment d’infanterie de la Garde Royale, j’ai dû nécessairement contracter des engagements que ma demi-solde jusqu’à présent ne m’a point permis d’acquitter malgré la rigoureuse économie que j’ai mis dans ma manière de vivre. La bienveillance, Monseigneur avec laquelle jusqu’à présent vous avez accueilli ceux qui ont réclamé des secours à votre excellence me fait espérer que vous daignerez prendre en considération la demande que j’ai l’honneur de vous soumettre et vous aurez obligé grandement un officier qui n’a rien tant à cœur que l’honneur et la fidélité à remplir ses engagements ». La lettre est accompagnée d’un mot du maire qui appuie la demande de Dieudonné et indique qu’il est arrivé en cette ville en provenance de Rambouillet le 23 novembre 1815. Il meurt à Romorantin-Lantenay, dans le Loir-et-Cher, le 20 avril 1837. Il était marié à Hélène-Henriette Schiester et il lui restait à sa mort 3 des 5 enfants : à savoir Julie-Marie Dieudonné célibataire demeurant à Paris, place du Panthéon n° 3 bis, Marie-Louis-Charlotte Dieudonné épouse de Joseph-Marie Lapierre, avocat demeurant à Paris à la même adresse, et Hélène-Mari Dieudonné, célibataire demeurant à Romorantin avec sa mère.

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
avatar
Laurent
inceptio

Messages : 4507
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 45
Localisation : Moscou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les volontaires de la Meurthe

Message  Laurent le Sam 7 Jan - 14:05

http://lesbataillonsdevolontaires.wifeo.com/bataillons-de-la-meurthe.php


Majoration et passage en fiche de le rubrique du département


_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
avatar
Laurent
inceptio

Messages : 4507
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 45
Localisation : Moscou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les volontaires de la Meurthe

Message  Laurent le Dim 19 Fév - 10:22

http://volontaires.99k.org/meurthe/index.html


Nouvelle rubrique du département

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
avatar
Laurent
inceptio

Messages : 4507
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 45
Localisation : Moscou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les volontaires de la Meurthe

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum