SEHRI : de 1789 à 1815 - association loi 1901
Bonjour
N'oubliez pas de vous inscrire et de vous présenter pour profiter pleinement du forum.
cordialement


Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

SEHRI : de 1789 à 1815 - association loi 1901
Bonjour
N'oubliez pas de vous inscrire et de vous présenter pour profiter pleinement du forum.
cordialement
SEHRI : de 1789 à 1815 - association loi 1901
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -34%
Hauck Lit Parapluie Dream N Play – ...
Voir le deal
32.99 €
Le Deal du moment :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits ...
Voir le deal
1.09 €

Voltigeurs dans l'armée Catholique et Royale

Aller en bas

Voltigeurs dans l'armée Catholique et Royale Empty Voltigeurs dans l'armée Catholique et Royale

Message  Milos Obilic Mer 9 Déc - 10:34

Bonjour à tous un ami lors de recherche a exhumé divers documents sur un ancêtre direct qui a combattu de 1793 à la pacification de hoche, puis à nouveau en 1815, et toujours comme le dit le document pour le rétablissement des Bourbons.
Il est présenté comme sergent -major de voltigeurs lors ds campagnes.
D'où ma question est ce que chez les insurgés les voltigeurs avaient le même rôle que chez les bleus, à savoir la première ligne et considérées comme "unité d'élite"?
Vous remerciant pour votre aide
https://i.servimg.com/u/f36/19/33/33/18/moreau10.png
Milos Obilic
Milos Obilic
noviter veniens

Messages : 6
Date d'inscription : 08/08/2018
Age : 46
Localisation : Thouars

Revenir en haut Aller en bas

Voltigeurs dans l'armée Catholique et Royale Empty Re: Voltigeurs dans l'armée Catholique et Royale

Message  artemus Jeu 10 Déc - 20:32

Pour en avoir dépouillé des centaines, mais n'en ayant pas encore fait le tour, je peux vous préciser néanmoins que l'emploi du mot "voltigeur" est quasi inexistant dans les demandes de pension des vendéens, comme dans les Mémoires de ces combattants.
A part au sein du petit corps de l'armée angevine de Bonchamp (les "Bretons"), je ne vois pas où des unités d'élite (hors cavalerie) auraient eu leur place parmi les vendéens : ils se regroupaient par paroisse, avec des officiers et sous-officiers, avec souvent plusieurs compagnies par paroisse, lesquelles formaient des divisions, ils n'avaient cependant pas vraiment de corps contitués puisque la plupart rentraient chez eux après les combats. Après la virée de Galerne, on verra bien en Anjou les chasseurs de Stofflet, mais des voltigeurs, à ma connaissance (toute relative), aucun.
La qualification "voltigeur" est, pour ce qui concerne les rebelles de la Vendée, peut-être postérieure à la guerre de Vendée (comme l'envie de "rétablir les Bourbons" ; tout le monde (ou presque) se dit en 1815 pour le rétablissement du trône et de l'autel dans les demandes de pension, eh oui, les Bourbons sont les maîtres...), la qualification renvoie probablement quand même à l'image du courage, et elle semble validée par les signataires de la demande de pension.

Maintenant, en première ligne des troupes vendéennes, on trouvait la plupart du temps, à lire les récits de l'époque, surtout de jeunes célibataires, les chefs en tête, le reste faisant masse à leur suite.

L'ancêtre dont il est question ici avait 25 ans...
artemus
artemus
determinatio

Messages : 82
Date d'inscription : 18/02/2016
Age : 52
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum