SEHRI : de 1789 à 1815 - association loi 1901
Bonjour
N'oubliez pas de vous inscrire et de vous présenter pour profiter pleinement du forum.
cordialement


Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

SEHRI : de 1789 à 1815 - association loi 1901
Bonjour
N'oubliez pas de vous inscrire et de vous présenter pour profiter pleinement du forum.
cordialement
SEHRI : de 1789 à 1815 - association loi 1901
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -61%
SEB Yaourtière multifonction : ...
Voir le deal
39.49 €

Facilités postales

2 participants

Aller en bas

Facilités postales Empty Facilités postales

Message  Lavalette Mar 28 Déc - 10:24

Bonjour,

la notion de franchise postale pour les militaires combattants n'apparait pas avant la guerre de 1870 :

Facilités postales Captu526
(instruction n°33 in Bulletin mensuel du service des postes n° 25, juillet 1870).

Sous la Révolution et l'Empire, deux facilités sont cependant accordées : celle de ne payer que le port de la partie française du trajet, et la possibilité de prépayer à tarif réduit les lettres pour les militaires

Une synthèse ici : https://lveglio.monsite-orange.fr/page-60c9f6344059c.html

Il existe par ailleurs une franchise postale dans le cadre de certaines correspondances de service, elle est fixée par l'arrêté du 27 prairial an VIII : https://lveglio.monsite-orange.fr/page-6175999f0894f.html

Cordialement.

Lavalette
Lavalette
noviter veniens

Messages : 8
Date d'inscription : 13/11/2021
Age : 54
Localisation : Ardèche

Jérôme C. aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Facilités postales Empty Re: Facilités postales

Message  Jérôme C. Jeu 6 Jan - 11:12

en effet, il faut attendre le second empire pour que l'expéditeur paye l'envoi, avec l'apparition du timbre
avant cela c'est celui qui reçoit la lettre qui paye l'expédition

_________________
Par définition un historien se doit d'éclairer certaines zones d'ombres du passé. Ayant de droit accès à toutes les archives ouvertes, il s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

Président de la S.E.H.R.I.
Jérôme C.
Jérôme C.
Admin

Messages : 6999
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 51
Localisation : Ain / Vaucluse

http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

Facilités postales Empty Re: Facilités postales

Message  Lavalette Sam 8 Jan - 8:39

Jérôme C. a écrit:en effet, il faut attendre le second empire pour que l'expéditeur paye l'envoi, avec l'apparition du timbre
avant cela c'est celui qui reçoit la lettre qui paye l'expédition

Deux précisions :

1. Le premier timbre-poste français est émis le 1er janvier 1849 en vertu du décret du 24 août 1848, sous la II° République donc, c'est Cérès qui est choisie comme symbole apaisé d'une France rurale, plutôt qu'une Marianne jugée trop révolutionnaire (sur cette symbolique, se référer aux travaux de Maurice Agulhon ou de Pierre Nora).

Facilités postales Captu532


2. Dès l'Ancien régime, et donc encore sous la Révolution et l'Empire, et jusqu'au milieu du XIX° siècle, il est possible d'affranchir ses correspondances. Affranchir signifiant payer le port par avance, ce qui est faisable avant que l'on invente le timbre-poste.

Instruction générale sur le service des postes, 1792, page 25 :

Facilités postales Captu534

Exemples, volontairement choisis dans les départements réunis d'Italie, ce serait la même chose pour des lettres entre Marseille et Toulouse :

2a. Lettre du 12 mai 1813 écrite à Livourne : le bureau de poste frappe son cachet (n° de département + nom de la ville) et le destinataire paye à l'arrivée la taxe mentionnée au recto. Ici 6 décimes. A noter que le destinataire est le maire de la ville (impériale) de Turin.

Facilités postales Captu126

2b. Lettre affranchie du 5 mars 1803, port payé par l'expéditeur à Coni, elle est destinée à Carmagnole : sur le cachet du bureau, les lettres PP (port payé) encadrent le n° de département et la taxe prépayée est mentionnée au verso (2 décimes) :

Facilités postales Captu533

Dans la pratique, il y a plus de lettres expédiées en port dû qu'en port payé. L'usage veut que l'on juge le destinataire en mesure de payer la taxe ; on peut aussi vouloir être sûr que la lettre arrivera à bon port, la poste devant récupérer le montant dû pour l'acheminement.

Même principe pour les correspondances des/aux militaires selon les aménagements tarifaires présentés en suivant le lien de mon précédent message.

Cordialement,
LV.
Lavalette
Lavalette
noviter veniens

Messages : 8
Date d'inscription : 13/11/2021
Age : 54
Localisation : Ardèche

Revenir en haut Aller en bas

Facilités postales Empty Re: Facilités postales

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum