SEHRI : de 1789 à 1815 - association loi 1901
Bonjour
N'oubliez pas de vous inscrire et de vous présenter pour profiter pleinement du forum.
cordialement

Les volontaires de la Marne

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les volontaires de la Marne

Message  Laurent le Mar 1 Mar - 12:07

http://lesbataillonsdevolontaires.wifeo.com/bataillons-de-la-marne.php

Voici la rubrique SEHRI sur les volontaires et réquisitionnaires du département de la Marne !
avatar
Laurent
inceptio

Messages : 4507
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 45
Localisation : Moscou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les volontaires de la Marne

Message  Jérôme C. le Jeu 23 Juin - 9:32

acte de décès d'un homme du 2e bataillon de Reims




_________________
Par définition un historien se doit d'éclairer certaines zones d'ombres du passé. Ayant de droit accès à toutes les archives ouvertes, il s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

Président de la S.E.H.R.I.
avatar
Jérôme C.
Admin

Messages : 5761
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 45
Localisation : Ain / Vaucluse

Voir le profil de l'utilisateur http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les volontaires de la Marne

Message  Davin Didier le Mer 14 Sep - 11:58

Extrait des cahiers du présentanten mission Dornier
1794 16 Octobre au camp de Bessay

"nous passâmes ensuite au camp où nous reconnûmes que l' encadrement destiné pour le 5e bataillon de la Marne n' avait ni fusils ni habits, qu'il était armé de bâtons et de pioches"

Davin Didier
inceptio

Messages : 1872
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 59
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les volontaires de la Marne

Message  Drouet Cyril le Mer 14 Sep - 13:36

Le 5e bataillon de la Marne avait quitté Metz le 27 mars aevc pour destination La Rochelle où il devait arriver fin avril.
Le 3 mai, de Luçon, il participait à une opération contre Mareuil.

Drouet Cyril
collatio

Messages : 207
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 44
Localisation : Vendée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les volontaires de la Marne

Message  Drouet Cyril le Dim 18 Sep - 13:41

Une anecdote concernant le 5e de la Marne.
Le bataillon était arrivé aux Sables le 20 mai 1793. Très vite, un soldat de l’unité fut dénoncé au général Boulard. Il s’agissait du dénommé Jacques Joly soupçonné d’être un des fils du chef vendéen du même nom.
Le 21, Boulard avertissait le député Gaudin en ces termes :
« J’ignore si l’on peut compter sur ce soldat. Je voudrais, pour plus grande sûreté, si c’est un bon sujet, qu’il n’y fût pas, car vous savez que le sang parle toujours. Je vous requiers donc, citoyen, de peser dans votre sagesse le parti le plus sage qu’il y a à prendre dans cette circonstance, où je pense qu’il ne faut pas mettre aux prises avec son père un soldat qui sert bien la République.
Communiquez, je vous prie, ma lettre au conseil permanent. Cette affaire mérite l’attention la plus grande. »


Dautay, commandant de place, donnait le 8 juin les renseignements suivants :
« Le nommé Jacques Joly m’a fait présenter son engagement, qui constate qu’il est natif de Beaulieu en Gâtine, district de Partenay ; il résulterait, d’après cela, qu’il n’a que le nom du chef brigands. Marquez-moi, si vous croyez qu’on doit le relâcher et le renvoyer à son bataillon, qui est le 5e de la Marne. »

Boulard, deux jours plus tard, répondait :
« Je ne trouve pas que l’engagement produit prouve suffisamment que ce Joly n’appartienne pas audit chef. Il me semble que, par le moyen de quelques réfugiés, vous pourriez avoir des éclaircissements plus certains. Je vous engage à voir le procureur, et en attendant, veillez à ce que le détenu soit bien traité. »

Joly avait bien un fils prénommé Jacques, mais celui-ci, âgé de 16 ans, servait dans les rangs vendéens.
En revanche, un fils de Joly s’était bien engagé dans les troupes républicaines, celui-ci se prénommait Charles (Charles-Marie-Joseph) et n'est donc pas le suspect du 5e de la Marne.
Selon certains auteurs, celui-ci, engagé au 1er bataillon des volontaires de la Vendée, serait revenu dans l’Ouest avec la Légion du Nord de Westermann. Ayant quitté son unité à Châtellerault, il aurait poursuivi seul et sans ordres jusqu’à Luçon où Tuncq l’aurait arrêté avant que la Commission militaire de la Rochelle ne l’acquitte et relâche début juillet 1793.
Quel que soient ses diverses affectations militaires, tous s’accordent pour dire qu’il trouva finalement la mort lors de la bataille de Legé, le 6 février 1794.
Le mémorialiste républicain Mercier du Rocher (Mémoires pour servir à l’histoire de la guerre de Vendée) prétend que Charles Joly avait été à cette occasion fait prisonnier par les Vendéens et exécuté sur l’ordre de son propre père.
Un témoin de la bataille Lucas Championnière, Mémoires sur la guerre de Vendée, apporte une toute autre version :
« Il périt à cette attaque le fils de Joly [jean-Baptiste], jeune homme plein de courage et fort aimé des soldats ; son père perdit dans la même action ce fils qu’il adorait, un autre qui servait la république [Charles] et dans le même jour un plus jeune [Jacques] qui fut massacré par une colonne ambulante. »
Le biographe de Joly, Perrocheau (Jean-Baptiste Joly, le mal aimé de la Grande Armée de Vendée) opte pour ce témoignage et ajoute que Charles s’était enrôlé dans un régiment de Bordeaux le 10 juin 1793.

Drouet Cyril
collatio

Messages : 207
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 44
Localisation : Vendée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les volontaires de la Marne

Message  Laurent le Lun 19 Sep - 16:02

Cyril, si tu pouvais préciser les sources que tu cites, ce serait bien, je pourrais ainsi ajouter tes recherches à nos données, merci d'avance.

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
avatar
Laurent
inceptio

Messages : 4507
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 45
Localisation : Moscou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les volontaires de la Marne

Message  Drouet Cyril le Mar 20 Sep - 10:35

Outre les trois ouvrages précédemment cités, j'ajoute concernant les lettres de Boulard et Dautay :
Études documentaires sur la Révolution Française, tome 2 : La Vendée patriote, volume 1 ; de Chassin.

Drouet Cyril
collatio

Messages : 207
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 44
Localisation : Vendée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les volontaires de la Marne

Message  Laurent le Mar 20 Sep - 13:13

Super, Merci Cyril, j'ajoute tout ça et te cite, la majoration viendra vite

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
avatar
Laurent
inceptio

Messages : 4507
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 45
Localisation : Moscou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les volontaires de la Marne

Message  Laurent le Mar 20 Sep - 16:01

http://lesbataillonsdevolontaires.wifeo.com/bataillons-de-la-marne.php

à noter que Gabory relate le moment où Joly aurait décidé de la mort de son fils dans son ouvrage sur la Révolution et le Vendée

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
avatar
Laurent
inceptio

Messages : 4507
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 45
Localisation : Moscou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les volontaires de la Marne

Message  Drouet Cyril le Mar 20 Sep - 19:39

Laurent a écrit:http://lesbataillonsdevolontaires.wifeo.com/bataillons-de-la-marne.php

à noter que Gabory relate le moment où Joly aurait décidé de la mort de son fils dans son ouvrage sur la Révolution et le Vendée

A quel endroit de l'ouvrage s'il vous plait ?
Pour ma part, le passage que j'ai repéré reprend quasiment mot pour mot les « Mémoires sur la guerre de Vendée », de Lucas Championnière. Le voici :
"Jolly a perdu ses trois fils, l'un à ses côté, l'autre parmi les républicains et le troisième, le plus jeune, massacré par une colonne volante."

Drouet Cyril
collatio

Messages : 207
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 44
Localisation : Vendée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les volontaires de la Marne

Message  Laurent le Mer 21 Sep - 11:10

si je tombe dessus j'indique la page, parce que j'ai la version Laffont... l'intégrale, soit environ 1500 pages, mais je suis sûr de l'avoir lu là, ce qui est sûr c'est qu'il a reprit d'autres auteurs, dès que j'ai l'info même dans six mois, je la poste

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
avatar
Laurent
inceptio

Messages : 4507
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 45
Localisation : Moscou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les volontaires de la Marne

Message  Drouet Cyril le Mer 21 Sep - 11:39

En cas, il doit s'agir du passage du dictionnaire biographique produit à la fin de cette compilation.
Le dictionnaire en question n'est pas de Gabory, mais de Xavier du Boisrouvray qui reprend ici en effet cette histoire fort douteuse...

Drouet Cyril
collatio

Messages : 207
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 44
Localisation : Vendée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les volontaires de la Marne

Message  Laurent le Mer 21 Sep - 12:13

Peut-être, dès que je retombe dessus j'indique la page

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
avatar
Laurent
inceptio

Messages : 4507
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 45
Localisation : Moscou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les volontaires de la Marne

Message  Drouet Cyril le Mer 5 Oct - 19:37

Revenons donc au 5e de la Marne.

Ici un extrait d’une adresse lue à la Convention le 20 juin 1793 :
« Pour nous qui sommes ses enfants [de la République], occupés dans le département de la Vendée, à la poursuite des brigands de la Vendée, nous brûlons de faire voir à ces fanatiques (qui nous évitent depuis deux mois) ce que peuvent des bras républicains.
Le général Boulard, sous qui nous combattons, peut en toute sûreté nous conduire partout où sa prudence et son courage (digne du rang qu’il occupe) le croiront nécessaire. Nous jurons tous d’y être victorieux.
Nous avons aussi prêté le serment devant l’arbre de la liberté et entre les mains de ce vrai défenseur de la patrie, d’être les chevaliers du poignard pour quiconque aurait l’audace de nous proposer un roi ou un maître, sous tel nom que ce soit ; nous vous le réitérons ; comptez sur notre parole. »


Cette adresse par laquelle le 5e bataillon de la Marne offrait pour les frais de la guerre 1 600 livres était signée par le chef de bataillon Ramond ; le chef en second Ferry ; les capitaines Lochot (grenadiers), Valentin, Martin (canonniers), Jova, Gauvin, Siméon ; les lieutenants Rogier, Buirette, Perrot (canonniers), Doué, Charpentier ; les sous-lieutenants Bisteur, Paulus, l’adjudant-major Depindeville ; l’adjudant Dechaux ; les sergents-majors Darsouval, Suart, Guilliard, Collet, Lagarenne ; les sergents Robert, les caporaux Rocher ; les volontaires Bouclon, Beaugeard, Verrier (canonnier).

Le 19 juillet et 12août suivants, du camp de Fénestreau, près des Sables, le 5e bataillon de la Marne adressait à la Convention, respectivement via une lettre collective et une de la main de son commandant, son adhésion à la Constitution.
Dans la première missive, le post-scriptum nous offre quelques renseignements sur les conditions de lutte de l’unité en question :
« Nous ne devons pas vous passer sous silence l'inexactitude qui règne dans l'armée de la Vendée ; nous occupons depuis deux mois différents cantonnements, soit auprès de la Mothe-Achard ou auprès des Sables. Les brigands sont à 2 et 3 lieues de nous, et nous ne marchons pas contre eux. Nous sommes dans la dernière misère, accablés par les maladies de différents genres, ce qui ne vous étonnera pas quand vous saurez que nous avons toujours couché depuis ce temps, ou sur la brique ou sur la planche ou au bivouac. Il y a une négligence coupable dans notre armée, nous en ignorons les causes mais nous savons parfaitement que, s'il n'y eût pas eu de traîtres, les brigands seraient exterminés il y a longtemps. »

Drouet Cyril
collatio

Messages : 207
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 44
Localisation : Vendée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les volontaires de la Marne

Message  Laurent le Jeu 6 Oct - 17:59

http://lesbataillonsdevolontaires.wifeo.com/bataillons-de-la-marne.php


Le travail de Cyril m'a incité à m'attaquer à la majoration de cette rubrique, ajout de son travail, mise en fiche selon le système Siffrin ! (ça va devenir une institution !).

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
avatar
Laurent
inceptio

Messages : 4507
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 45
Localisation : Moscou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les volontaires de la Marne

Message  Drouet Cyril le Ven 7 Oct - 20:21

Sur la page des volontaires de la Marne, on lit que le 5e bataillon participa « probablement aux combats qui ont lieu dans le sud de la Vendée en mai 1793, notamment les batailles de Fontenay des 16 et 24 mai 1793. »

Petit retour en arrière :
Suite à un ordre lancé deux jours plus tôt, le 5e de la Marne (sans doute arrivé depuis peu dans l’ouest depuis son départ de Metz le 27 mars) entrait le 25 avril 1793 à Fontenay-le-Peuple. Il y fit fort bonne impression comme le montre cet extrait de la lettre écrite le 26 par Auguis à Goupilleau :
« [Le 5e de la Marne] est on ne peut mieux discipliné et bien conduit, a la meilleure envie de tenir le serment qu’il prononce journellement, qui est de livrer combat à mort à tous les ennemis de République, et il attend avec impatience le moment d’en délivrer Mareuil et ses environs. »
Le bataillon ne stationna pas en effet à Fontenay et fila sur Luçon le jour même où Auguis écrivait ces lignes. Il n’y resta pas bien longtemps inactif puisque comme dit plus haut, il participa à l’expédition menée contre Mareuil dans la nuit du 3 au 4 mai ; opération projetée par Beaufranchet d’Ayat dès le 29 avril. Ce dernier divisa à cette occasion sa troupe en trois colonnes visant à attaquer frontalement et pas les flancs la position rebelle. La colonne de droite était justement commandée par Ramond, commandant du 5e de la Marne. Ladite colonne eut bien du mal à franchir la Lay, et si l’opération fut couronnée de succès et Mareuil occupé, les insurgés s’en tirèrent à peu de frais.
Quand cinq plus tard, les Vendéens se reportèrent sur Mareuil ; le bataillon de la Marne fut à nouveau requis pour couvrir la position.
J’ignore si les volontaires de la Marne quittèrent la plaine de Luçon pour se porter au secours de Fontenay lors de la bataille du 16 mai ; en revanche, leur présence à la bataille du 25 mai n’est pas possible.
Comme dit plus haut, sur ordre de Beaufranchet d’Ayat, le bataillon avait été porté aux Sables le 20 mai afin de renforcer la division de Boulard, et à la date du 25 mai, il s’apprêtait (tout du moins un détachement de 400 hommes sous la direction du commandant en second) à marcher sur la Chapelle-Hermier, Coëx et la Chaize afin d’y disperser les rassemblements qui s’y formaient depuis plusieurs jours.

Drouet Cyril
collatio

Messages : 207
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 44
Localisation : Vendée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les volontaires de la Marne

Message  Laurent le Sam 8 Oct - 7:04

j'insèrerais tes remarques, pour l'instant le site est hors d'accès en maintenance pour 3 jours, lundi je pourrais modifier

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
avatar
Laurent
inceptio

Messages : 4507
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 45
Localisation : Moscou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les volontaires de la Marne

Message  Drouet Cyril le Mar 18 Oct - 20:15

Le commandant du 5e bataillon de la Marne en Vendée : Paul Lafargue, dit Ramond

9 septembre 1752 : naît à Sorèze dans le Tarn
20 mars 1766 : soldat dans le régiment de Guyenne
26 décembre 1772 : caporal
26 juillet 1775 : sergent
16 février 1781 : fourrier
16 septembre 1784 : sergent-major
12 septembre 1790 : adjudant-major instructeur des gardes nationales du Gard
3 septembre 1791 : capitaine dans le 2e bataillon des volontaires du Gard
14 mai 1792 : sous-lieutenant au 38e régiment d’infanterie
28 mai 1792 : lieutenant-adjudant-major (Armée du Midi)
12 juillet 1792 : décoré de la croix de Saint-Louis
11 novembre 1792 : commandant du 5e bataillon de la Marne (Armée de la Moselle)
4 juin 1795 : chef de la 14e demi-brigade d’infanterie
1796 : commande à Bonnifacio, Ajaccio, Calvi
1800 : Armée d’Italie. Président de la commission militaire de Milan, président du 2e conseil de guerre de la Cisalpine
An IX : commandant d’armes à Mantoue et Bergame
14 juin 1804 : membre de la Légion d’Honneur, alors à Cremone
14 mars 1806 : Capo d’Istria
7 juillet 1806 : Rovigo
30 juillet 1806 : Capo d’Istria
5 décembre 1806 : Sacile
8 juillet 1807 : retraite
4 juin 1837 : meurt à Poitiers

Drouet Cyril
collatio

Messages : 207
Date d'inscription : 13/06/2011
Age : 44
Localisation : Vendée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les volontaires de la Marne

Message  Laurent le Mer 19 Oct - 12:11

Merci à toi, j'ai intégré en attendant une majoration !

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
avatar
Laurent
inceptio

Messages : 4507
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 45
Localisation : Moscou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les volontaires de la Marne

Message  Laurent le Dim 19 Fév - 9:55

http://volontaires.99k.org/marne/index.html


Nouvelle rubrique du département

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
avatar
Laurent
inceptio

Messages : 4507
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 45
Localisation : Moscou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les volontaires de la Marne

Message  Laurent le Dim 13 Jan - 8:59

Très grosse majoration de la rubrique des bataillons de la Marne suite au dépouillement de l'ouvrage de Dumont et Lesnier sur les volontaires de la Marne entre 1791 et 1793

_________________
secrétaire - adjoint de la S.E.H.R.I.
avatar
Laurent
inceptio

Messages : 4507
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 45
Localisation : Moscou

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les volontaires de la Marne

Message  Dragon4 le Mer 6 Mar - 13:41

Bonjour,

Voici un extrait des mémoires de l'aïeul de mon épouse, Julien Pinard, natif de Sézanne (51). Ce dernier c'est engagé au 3ème bataillon des volontaires de la Marne.

"En 1791, comme si mes vœux eussent été pour la guerre, elle se déclara. L’Assemblée Nationale publia que tous les jeunes gens qui désiraient prendre parti dans les troupes pouvaient se présenter, qu’ils seraient enrôlés comme volontaires pour un an seulement. Une grande partie de mes camarades s’engagèrent et moi je les vis partir à mon grand regret.
La guerre s’allûma, par l’émigration de la noblesse de France, avec l’Empereur d’Allemagne et le Roi de Prusse qui avaient juré de maintenir Louis XVI sur le trône.
Le 29 juillet 1792 arriva une époque où les esprits révolutionnaires firent éclater leurs projets. On entendit de toute part crier « la Patrie est en danger » et on annonçait l’arrivée des ennemis sur nos frontières. On invita donc, pour la seconde fois, les jeunes gens à prodiguer leur sang pour la France.

Cette expression de la Patrie en danger causa une forte émotion dans mon cœur ; je voyais des pères de famille abandonner femmes, enfants, fortunes, en-un-mot tout ce que l’homme a de plus cher.
Ces actions qui montraient une alacrité pour les combats m’engagèrent à prendre partie. Enfin, le souvenir de mes contemporains m’inspira le désir de les rejoindre.
Il est inutile de vouloir exprimer la peine que mon départ fit à mon cher père. Non il n’y aurait rien d’assez expressif pour en convaincre mes lecteurs et la douleur ne peut être exprimée que par des âmes vraiment sensibles qui savent aimer leurs chers rejettons. Oh ! Combien de fois ai-je ressenti le poids de ses douleurs. Au moment où il avait droit d’attendre de mes secours, je le livrai à la plus triste situation. Ô ! Jeunesse trop facile à séduire que tu causes de chagrins à des pères et mères qui sont indignes de les mériter ! Fasse le Ciel mes malheurs servir d’exemple à tous les jeunes gens qui liront le détail de mes infortunes.

Le départ fixé par la Loi arrivé, je me disposais donc à faire mes adieux aux chers auteurs de mes jours et à toute ma famille. Ce fut, je crois, la première fois que je sentis les effets de ma faute ; les larmes de mes parents m’inspiraient un repentir accompagné de douleurs très amères et je compris bien que j’étais plutôt digne de l’animadversion de mon père que de sa commisération.

Le 30 juillet 1792 je quittai donc les lieux qui m’avaient vu naître. Je ne dois pas passer sous silence le costume que je portais en partant : j’étais revêtu d’un habillement de la Garde Nationale, assez propre, qui faisait assez connaître l’amour que j’avais pour l’état militaire."


Ce témoignage me semble remarquable car on y constate que les jeunes recrues avaient été dotées d'un uniforme dès l'enrôlement. Je ne pense pas que ce fût le cas lors de tous les recrutements de cette année là...

avatar
Dragon4
lectio

Messages : 19
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 49
Localisation : Bourgogne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les volontaires de la Marne

Message  Jérôme C. le Mer 6 Mar - 15:39

formidable témoingnage, merci dragon4

Le document est il toujurs dans votre famille ?

Ce n'est pas tant la levée de 1791 ou de 1792 où les hommes sont le moins habillés. Là encore, ils touchent des vêtements de gardes nationaux, soit partent avec les leurs soit reçoivent ceux des copains qui ne partent pas.
C'est généralement lors de la levée de 1793 et de l'an II que les problèmes vestimentaires se font plus cruellement sentir.

xxs44s

_________________
Par définition un historien se doit d'éclairer certaines zones d'ombres du passé. Ayant de droit accès à toutes les archives ouvertes, il s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

Président de la S.E.H.R.I.
avatar
Jérôme C.
Admin

Messages : 5761
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 45
Localisation : Ain / Vaucluse

Voir le profil de l'utilisateur http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les volontaires de la Marne

Message  Dragon4 le Mer 6 Mar - 16:14

Merci pour ces informations.

Pour répondre à votre question, oui, l'ouvrage est entre les mains des descendants directs. Je possède une copie, mais je n'ai pas les droits de diffusion en intégral et je ne peux donc y déroger. Je peux par contre communiquer des passages, ce que je ferai avec plaisir. J'en profiterai pour vous poser des questions relatives à ceux-ci.

Il y a des rubriques que j'alimenterai de passages de ses mémoires, car ils me paraîssent très intéressants historiquement parlant. Une bonne partie de son ouvrage concerne les villes et villages qu'il a traversé, ainsi que ses états d'âme, donc moins intéressants pour ce qui nous intéresse en premier lieu.

avatar
Dragon4
lectio

Messages : 19
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 49
Localisation : Bourgogne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les volontaires de la Marne

Message  Jérôme C. le Mer 6 Mar - 20:10

formidable

que la famille le garde bien précieusement, c'est presque un trésor national plutôt départemental coulonoh

n'hésitez pas à nous le faire partager si cela est possible

mercci

xxs44s

_________________
Par définition un historien se doit d'éclairer certaines zones d'ombres du passé. Ayant de droit accès à toutes les archives ouvertes, il s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

Président de la S.E.H.R.I.
avatar
Jérôme C.
Admin

Messages : 5761
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 45
Localisation : Ain / Vaucluse

Voir le profil de l'utilisateur http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les volontaires de la Marne

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum