SEHRI : de 1789 à 1815 - association loi 1901
Bonjour
N'oubliez pas de vous inscrire et de vous présenter pour profiter pleinement du forum.
cordialement


Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

SEHRI : de 1789 à 1815 - association loi 1901
Bonjour
N'oubliez pas de vous inscrire et de vous présenter pour profiter pleinement du forum.
cordialement
SEHRI : de 1789 à 1815 - association loi 1901
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
Manga Spy x Family Tome 13 édition Collector : ...
Voir le deal
14.50 €

le 30e de Ligne

4 participants

Aller en bas

le 30e de Ligne Empty le 30e de Ligne

Message  Davin Didier Sam 9 Juin - 9:54

le 30e de Ligne Ms_du_10

Officier de grenadiers du 30e de Ligne vu dans les villes hanséatiques vers 1807-1808. On notera l'absence de plaque sur le devant du bonnet d'ourson.
avatar
Davin Didier
inceptio

Messages : 2398
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 65
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

le 30e de Ligne Empty 30e de Ligne vers 1809

Message  Davin Didier Sam 9 Juin - 10:04

D'après les collections alsaciennes . La tête de colonne prend la tenue de fond écarlate distinguée de bleu et le régiment a adopté une plaque de shako rayonnante comme les chevau-légers polonais. Les voltigeurs ont un colback. coulonoh
le 30e de Ligne 30e_de10
avatar
Davin Didier
inceptio

Messages : 2398
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 65
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

le 30e de Ligne Empty Re: le 30e de Ligne

Message  Davin Didier Dim 10 Juin - 6:00

Historique illustré du 30e de Ligne par Frederic Berjaud
http://frederic.berjaud.free.fr/030edeligne/30e_de_ligne.htm
avatar
Davin Didier
inceptio

Messages : 2398
Date d'inscription : 08/12/2010
Age : 65
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

le 30e de Ligne Empty Re: le 30e de Ligne

Message  serguei Mer 13 Juin - 15:40

Trouvé en Biélorussie.

le 30e de Ligne 30_bel10
avatar
serguei
disputatio

Messages : 68
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 51
Localisation : Kemerovo

Revenir en haut Aller en bas

le 30e de Ligne Empty Re: le 30e de Ligne

Message  Jérôme C. Jeu 16 Avr - 8:23

le 30e de Ligne YxjNN

_________________
Par définition un historien se doit d'éclairer certaines zones d'ombres du passé. Ayant de droit accès à toutes les archives ouvertes, il s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

Président de la S.E.H.R.I.
Jérôme C.
Jérôme C.
Admin

Messages : 7138
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 52
Localisation : Ain / Vaucluse

http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

le 30e de Ligne Empty Re: le 30e de Ligne

Message  Jérôme C. Lun 15 Mar - 18:01

le 30e de Ligne AGqqy

_________________
Par définition un historien se doit d'éclairer certaines zones d'ombres du passé. Ayant de droit accès à toutes les archives ouvertes, il s'appuie sur ses recherches pour délivrer ses résultats, quitte à briser quelques clichés.

Président de la S.E.H.R.I.
Jérôme C.
Jérôme C.
Admin

Messages : 7138
Date d'inscription : 03/05/2010
Age : 52
Localisation : Ain / Vaucluse

http://sehriasso.chez.com/topic/index-en.html

Revenir en haut Aller en bas

le 30e de Ligne Empty l'habit écarlate de la Tête de Colonne du 30e de ligne?

Message  Loïc Ven 7 Oct - 1:43

J'ai pensé - et je recevrai sans doute des commentaires négatifs - à partager quelques recherches en cours sur le 30e de Ligne. Rousselot, l'équipe du père et du fils de Knotel, Rigo et de nombreux autres artistes représentent tous la tête de colonne du 30e de Ligne portant des habits écarlates distingués de noir ou bleu très foncé, d'après la collection Wurtz de soldats de papier réalisés des décennies après la fin de L'empire.
Contrairement à Rousselot et autres, je ne considère pas cela comme une source primaire ; les archives régimentaires du 30e de Ligne ont le dernier mot. Les archives ne déçoivent pas en ce qui concerne la tenue de la "tête de colonne". Inspecté le 27 juillet 1805 par le général Tigny à Aix-la-Chapelle, il rapporte que le régiment a dépensé 177 francs 30 pour teindre le drap blanc et serge blanche - un tissu utilisé pour les habits et basques des tambours, musiciens et sapeurs en bleu de ciel. La source distinctement non périodique montre une couleur certainement pas bleu ciel. On a donc affaire à des habits avec des parements et des basques bleu de ciel.
Alors les habits pourraient-ils être écarlates ? Eh bien en un mot non. Dans la production de 818 habits, 166 m 90 de drap écarlate ont été utilisés, dans la période d'août 1803 à octobre 1804, et pour confectionner 790 habits d'octobre 1804 à juillet 1805, 138 m 81 de drap écarlate ont été utilisés pour les cols, les parements et les passepoils. Pour confectionner 64 habits aux tambours, sapeurs et musiciens des deux bataillons de guerre, il faudrait 96 m de drap écarlate. Étant donné que les comptes enregistrent la teinture du tissu bleu de ciel, ils enregistreraient l'achat de tissu écarlate supplémentaire. On a donc affaire, selon toute vraisemblance, à des habits en bleu impérial distingués de bleu ciel. Nous notons également que chaque tambour a reçu une giberne et une banderole ainsi qu'un mousqueton de cavalerie légère An XI. Alors est-il possible que cet uniforme ait existé à une date ultérieure ? Lors de l'inspection du 26 novembre 1807, tous les hommes du 30e de Ligne portaient encore un chapeau. Les musiciens et les tambours étaient toujours armés d'armes à feu et probablement encore vêtus de parements bleu de ciel. Les compagnies de voltigeurs n'avaient pas de distinctives chamois et les grenadiers n'avaient toujours pas de bonnets à poil. Passé en revue à nouveau le 20 février 1808, encore une fois pas de bonnets à poil, pas de drap chamois et pas d'épaulettes d'aucune sorte. Alors, où en sommes-nous? Le 30e reçut l'ordre d'adopter des shakos en février 1808, et Christopher Suhr les montre en usage vers 1810 dans le manuscrit «Petit Suhr» ainsi que des grenadiers à bonnets à poil et à épaulettes et aussi des voltigeurs à cols chamois. Les archives régimentaires nous disent que les grenadiers avaient bien des bonnets à poil comme on en trouve dans les magasins en 1815 "21 housses pour bonnets à poil  en ciré noir" qui, fait intéressant, ont été achetées en 1813. On peut donc supposer que Suhr est fiable en ce que les grenadiers avaient des bonnets à poil. Le 30e - comme beaucoup d'autres régiments - a ignoré la réglementation Bardin jusqu'à l'été 1814. Malheureusement, nous ignorons la tenue des tambours et des sapeurs car Suhr ne les montre pas. Cependant, les archives des régiments nous disent que les tambours d'au moins 1812 portaient des habits bleus. En 1813 23 habits de tambours avec livrée -540m ont été achetés - ont été fabriqués. Nous ne savons pas quel motif de dentelle était la livrée, mais il semble avoir été appliqué à un habit standard de fusiliers. Je suppose - pas un fait - qu'en 1813, le colonel a commandé "plus de la même chose" pour correspondre aux vêtements actuels des tambours, car les trois bataillons des régiments avaient plutôt plus de 23 tambours ! En 1814, six autres habits de tambours sont confectionnés. Au total, chaque habit est orné de 16 m de dentelle, ce qui indique que les manches sont ornées de 7 chevrons, le col, les poignets et le revers étant lacés, le bas du dos et les poches sur les pans. On pourrait supposer que ces vêtements ressemblaient à ceux du 48e de Ligne conservés au musée d'Ingolstadt en Bavière. Je suppose - pas un fait - que les tambours du 30e étaient tous habillés de la même manière : c'est une hypothèse raisonnable basée sur les faits. Wurtz a peut-être raison, mais comme nous ne pouvons vérifier ses images avec aucune source écrite de l'époque ou toute autre source iconographique - la collection Carl citée par beaucoup n'est pas indépendante ou de l'époque, car il s'agit simplement d'une collection de soldats de papier Wurtz - il reste la spéculation. Wurtz n'est pas un fait indéniable quant à la tenue de la tête de colonne du 30e de Ligne en 1810. En toute logique, ces hommes pouvaient encore être vêtus de bleu foncé distingué de bleu ciel. Ce que l'on sait, c'est qu'à Austerlitz les tambours du 30e ne portaient pas d'habit écarlate. En 1812, l'uniforme était bleu, donc SI - et c'est un GRAND SI - un habit écarlate aurait pu exister entre 1808 et 1812.

Paul Lindsay Dawson
6 octobre 2022
Loïc
Loïc
collatio

Messages : 266
Date d'inscription : 04/04/2011
Age : 47
Localisation : arrt. Riom AUVERGNE & Bourbonnais

Revenir en haut Aller en bas

le 30e de Ligne Empty Re: le 30e de Ligne

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum